Féminicide

« Féminicide » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Graffiti sur un mur au Mexique.

Le féminicide est le fait de commettre un homicide sur une personne de sexe féminin, uniquement en raison de sa condition féminine.

Le terme est relativement récent en France puisqu'il n'a été intégré qu'en 2015 dans le dictionnaire Le Robert où il est définit comme : « le meurtre d'une femme, d'une fille, en raison de son sexe. »

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le terme est utilisé pour la première fois en 1976 par la sociologue américaine Diana E. H. Russell où elle définit le féminicide comme « le meurtre de femmes commis par des hommes parce ce que sont des femmes. »

Le terme va être notamment connu grâce au livre Feminicide: the Politics of Woman Killing (1992) écrit par Diana E. H. Russell et Jill Radford.

Le terme a fait son apparition en 2014 dans le vocabulaire du droit et des sciences humaines. En 2015, il intègre le dictionnaire Le Robert. En revanche, il est absent de pratiquement tous les autres dictionnaires français.

Droit[modifier | modifier le wikicode]

Scène de l'Inquisition : sorcières au bûcher.

La notion de féminicide est absente dans le droit français.

Dans de nombreux pays d'Amérique latine, le fait de tuer une femme pour des motifs liés à son statut de femme est une circonstance aggravante. C'est le cas notamment de l'Argentine, du Mexique, du Pérou ou encore de la Colombie.

Pour l’organisation mondiale de la santé, il existe différentes sortes de féminicide :

  • Le féminicide intime : commis par le conjoint ou l'ex-conjoint souvent à la suite de violences conjugales.
  • le crime d'honneur : où la femme est tuée car il est estimé qu'elle a apportée le déshonneur à sa famille par son comportement ou en ayant violé des lois morales.
  • le féminicide lié à la dot : la femme est tuée par sa belle-famille, lors du mariage à cause d'une dot jugée insuffisante. Cela concerne surtout l'Inde.
  • le féminicide non-intime : concerne les crimes où la seule motivation est de s'attaquer à une femme (cela concerne les agressions sexuelles et les viols).

En France[modifier | modifier le wikicode]

La France est souvent critiquée pour son manque d'implication dans le domaine des droits de la femme.

Chaque année, 201 000 femmes se déclarent victimes de violences conjugales. En 2018, 121 féminicides ont été recensés, soit une femme tuée tous les trois jours par son compagnon ou ex-conjoint.

En France, le fait de commettre un meurtre sur son conjoint est une circonstance aggravante. Depuis 2017, le fait de commettre un délit sur une personne en raison de son sexe est une circonstance aggravante.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Féminicide de Wikipédia.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.