Diffamation

« Diffamation » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Exemple d'une affaire de diffamation

La diffamation c’est l'affirmation fausse d' un fait qui porte atteinte à la réputation d'une personne nommée ou reconnaissable. Si celui qui affirme ne peut pas prouver que ce qu'il a dit est vrai il peut être condamné. Par exemple monsieur Boulanger accuse monsieur Brioche, dans le journal du quartier, d'avoir volé leur voisine madame Tartine, Si monsieur Brioche va en justice, monsieur Boulanger devra prouver que monsieur Brioche a bien volé la voisine sinon il sera condamné pour diffamation. Dans le cas d'une injure il n'y a rien à prouver, c'est le juge qui décide si il y a injure ou non.

En France grâce à la loi sur la liberté de la presse de 18811, chacun peut s’exprimer librement sauf en insultant ou calomniant une autre personne2. Exemples : tenir des propos racistes, manquer de respect …

L’expression peut être orale, écrite ou en ligne sur Internet. Attention ! Un blog est public, donc ce n’est pas un journal intime sur lequel on peut dire n’importe quoi, il faut donc bien respecter ces règles.

Toute personne victime de diffamation peut porter plainte auprès de la police. La diffamation est condamnée par la justice : les peines peuvent être une amende de 45 000 euros et un an d’emprisonnement. Les parents peuvent également être condamnés à verser de l’argent pour réparer les éventuelles conséquences des bêtises de leur enfant.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.
  1. [1]
  2. Loi du 29 juillet 1881, articles 29 à 35