Oiseau

« Oiseau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un geai Bleu

Un oiseau est un animal appartenant à la classe des vertébrés, à sang chaud et au corps recouvert de plumes. Les oiseaux ont des ailes et des pattes, et ont la tête munie d'un bec dépourvu de dents. Ils sont en général adaptés au vol mais certaines espèces, comme l'autruche, ne peuvent pas voler. Ils pondent des œufs pour se reproduire. On dénombre environ 10 000 espèces d'oiseaux. Un oiseau peut être domestique ou sauvage. C'est un animal ovipare. L'autruche est d'ailleurs l'oiseau le plus grand au monde et qui fait les plus gros œufs du monde. Le petit de l'oiseau est l'oisillon.

L'archéoptéryx, un oiseau disparu, est le plus ancien oiseau connu. On en a retrouvé plusieurs fossiles. Les oiseaux font partie d'un groupe plus grand, les dinosaures, un groupe qui comprend les oiseaux et de nombreuses espèces fossiles, qui ont disparu. Des dinosaures comme les vélociraptors, ou les oviraptors, sont les plus proches cousins des oiseaux. Cela veut dire qu'en réalité les dinosaures n'ont pas tous disparu puisque les oiseaux sont toujours des dinosaures, même si ce sont des dinosaures très transformés (les oiseaux sous leur forme actuelle sont d'ailleurs apparus bien avant la disparition des autres dinosaures).

Les dinosaures sont les cousins des crocodiliens. Les crocodiles et les alligators sont donc les plus proches parents des oiseaux à l'heure actuelle. L'ancêtre commun des oiseaux (et de tous les "reptiles") et des mammifères remonte à plus de 300 millions d'années, bien avant l'apparition des premiers dinosaures.

Ordres[modifier]

Amazona amazonica.jpg

Les oiseaux sont classés par les spécialistes en une trentaine d'ordres. Par exemple l'autruche, l'aigle, le cygne ou le moineau ne sont pas dans le même ordre car il y a de grandes différences entre eux. La chouette, le pigeon ou le perroquet ne sont pas dans le même ordre non plus. L'ordre le plus grand est celui des passereaux qui contient plus de la moitié des espèces d'oiseaux.

Caractéristiques[modifier]

Les oiseaux sont recouverts de plumes, possèdent un bec dépourvu de dents, une paire de pattes et sont ovipares. La majorité des oiseaux possèdent une paire d’ailes, à l’exception de quelques uns comme le kiwi qui n’en a pas. La température constante de leur corps se situe entre 40 et 45 °C. Les oiseaux sont généralement adaptés au vol, mais certaines espèces comme les manchots, l’autruche ou le kiwi ne savent pas voler. On compte 10 000 espèces d’oiseaux à travers le globe.

Mode de vie[modifier]

Les flamants roses filtrent l'eau pour se nourrir.

Alimentation[modifier]

L’alimentation dépend du milieu de vie et de l’espèce:

  • Les rapaces se nourrissent de petits animaux et de rongeurs,
  • les oiseaux granivores se nourrissent d’assortiments de graines,
  • Les oiseaux insectivores se nourrissent d’insectes comme des vers,
  • les oiseaux échassiers de grenouilles ou de petits rongeurs mais le flamant, lui, filtre l’eau avec son bec.
  • Les oiseaux aquatiques se nourrissent d’algues ou de particules dans la vase.
  • Certains oiseaux sont charognards, ce qui signifie qu'ils se nourrissent d'animaux morts.
  • Les colibris ou oiseaux-mouches se nourrissent en absorbant le nectar des fleurs grâce à leur long bec fin.


Le métabolisme élevé des oiseaux les oblige à consommer de grandes quantités d’énergie. Certains oiseaux comme les grives consomment 40% de leur poids. Les hirondelles en consomment 100%, et les colibris 200%.

Habitat[modifier]

Le toucan est adapté à la forêt tropicale.

Comme l'alimentation, l’habitat des oiseaux dépend de leur milieu de vie. Certains comme les oiseaux aquatiques et échassiers vivent près de la mer ou des rivières. D’autres vivent dans les arbres ou leurs cimes, comme les merles et les pics. Ces oiseaux profitent de trous dans les arbres pour s’y installer. Quant aux rapaces, ils vivent dans les grands espaces ouverts et montagnards.

Reproduction[modifier]

Des œufs de merle noir.

Les oiseaux sont ovipares: la femelle pond des œufs. Le fait de pondre des œufs évite aux oiseaux de porter longtemps leurs petits, ce qui réduirait leurs capacités de vol.

Pendant la saison de reproduction, les oiseaux changent de comportement. Les mâles défendent un territoire, où il y aura suffisamment de nourriture pour le couple et leurs oisillons. Ils chantent sans arrêt pour attirer une femelle et écarter les mâles rivaux de leur territoire.

C’est aussi pour cela qu’ils paradent en mettant en valeur leur plumage coloré.


Anatomie[modifier]

Squelette[modifier]

La plupart des os des oiseaux sont creux, et donc très légers pour leur faciliter le vol.

Système respiratoire[modifier]

L'oiseau possède de nombreuses petites poches dans son corps: ce sont des sacs aériens. L'air circule dans ce système de sacs reliés les uns aux autres, de la même façon que le sang dans le corps humain.

Les poumons de l'oiseau sont situés de telle façon que l'air les traverse continuellement et ne dépend pas des mouvements d'inspiration et d'expiration. L'apport d'oxygène dans le sang n'est donc jamais interrompu. Voilà pourquoi l'oiseau se débrouille si bien avec des poumons beaucoup plus petits que ceux des autres vertébrés.

Différentes formes de becs d'oiseaux.

Bec[modifier]

Les oiseaux ont des becs différents, selon leur alimentation.

  • Les rapaces ont un bec crochu qui leur permet de déchiqueter la viande.
  • Les nectarivores, comme les colibris, ont un très long et fin bec leur permettant de se nourrir du nectar des fleurs.
  • Les oiseaux aquatiques ont un large bec pour filtrer la vase et y trouver des particules alimentaires.
  • Les oiseaux granivores ont un bec coniquePrécision épais pour qu’ils puissent casser les graines.
  • Les oiseaux échassiers en ont un long et assez fin pour pêcher dans l'eau.

Pattes[modifier]

Les pattes des oiseaux aussi sont différentes, en fonction de leur mode de vie. Les plus grands marcheurs ont des pattes musclées, et d’autres ont des pattes qui leur permettent de se percher plus facilement. Les rapaces ont de puissantes serres griffues ; les oiseaux aquatiques ont des pattes palmées qui leur servent à la propulsion dans l’eau et les oiseaux des régions polaires ont des doigts emplumés pour les protéger du froid.

Plumes[modifier]

Structure d'une plume d'oiseau.

Les plumes des oiseaux sont à la fois souples, légères et très résistantes. Elles sont produites par la peau, et sont constituées de kératine, comme nos ongles et nos cheveux.

Les plumes sont indispensables au vol, mais elles remplissent aussi d'autres fonctions importantes comme celle de maintenir la température interne de l'oiseau. L'oiseau passe une grande partie de son temps à entretenir ses plumes et à les lisser. Il se sert de son bec pour les nettoyer afin de les rendre imperméables.

Ailes[modifier]

Les ailes sont les membres supérieurs, couverts de plumes, des oiseaux. Pour de nombreuses espèces, elles permettent le vol.

Il existe différentes formes d’ailes, en fonction de l’habitat et du mode de vie des oiseaux. On classe ces différentes formes en quatre catégories :

Les oiseaux migrateurs[modifier]

Environ la moitié des espèces d'oiseaux migrent au cours de l'année, pour aller passer l'hiver dans un pays plus chaud.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Migration des oiseaux.

Records des oiseaux[modifier]

Un œuf d'autruche comparé à celui d'une poule.
  • Le plus gros : c’est l’autruche, qui peut mesurer 2m 20.
  • Le plus petit : c’est le colibri d’Hélène, qui mesure entre 5 et 6 cm.
  • L’œuf le plus gros : c’est celui de l’autruche, qui pèse entre 1,2 et 1,8 kg et mesure 15 cm.
  • L’œuf le plus petit : c’est celui du colibri d’Hélène, qui pèse 0,35 g et mesure 1cm.
  • L’oiseau terrestre le plus rapide : c’est l’autruche, qui peut courir jusqu’à 70 km/h.
  • L’oiseau en vol le plus rapide : c’est le faucon pèlerin, qui peut voler jusqu’à 180 km/h.

Expressions[modifier]

Nous pouvons trouver plusieurs expressions lexicalisées ayant pour thème les oiseaux. Ainsi nous avons :

  • avoir une cervelle de moineau, être bête ou avoir peu de mémoire
  • être gai comme un pinson, qui signifie être très gai
  • avoir un appétit d'oiseau, qui veut dire manger peu
  • être une bécasse, expression symbolisant une jeune fille un peu sotte, réfléchissant peu
  • faire le perroquet : répéter ce que dit quelqu'un
  • être gavé comme une oie : avoir mangé énormément, tel que les oies que l'on gave pour faire du foie gras.
  • une poule mouillée : représente quelqu'un de très peureux
  • les hirondelles ne font pas le printemps : cette expression signifie qu'il faut aller au-delà des apparences. Ce n'est pas parce que l'on voit une hirondelle que le printemps est là.
  • petit à petit, l'oiseau fait son nid: cela signifie qu'il faut être patient, progresser petit à petit pour arriver à ce que l'on veut
  • être bavard(e) comme une pie: veut dire parler beaucoup, comme une pie

Il y a encore beaucoup d'expressions sur les oiseaux, ces expressions n'étant pas les mêmes selon les cultures.

Voir aussi[modifier]

Crystal ksnapshot.png Galerie photo sur Wikimedia Commons