la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Ovipare

« Ovipare » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher

Un animal ovipare est un animal qui pond des œufs et dont la croissance de l'embryon ce déroule dans ce dernier

Grenouille nageant dans des œufs

C'est la femelle qui pond un œuf, puis le développement de l'embryon, le futur petit, se fait dans cet œuf, en dehors du corps de la femelle. Pour que l'œuf puisse se développer, il doit avoir été fécondé par le mâle. Selon les espèces, cette fécondation peut se faire par accouplement des parents (le mâle dépose sa semence dans le corps de la femelle), ou le mâle peut féconder les ovules une fois qu'ils ont été pondus (chez les poissons, par exemple).

L'embryon se développe dans une enveloppe extérieure, généralement de forme ovoïde (mais pas toujours). L'enveloppe peut être solide comme chez les oiseaux, de consistance gélatineuse (poissons, batraciens) ou de forme particulière (requins ovipares comme la roussette).

Lorsque le petit sort de l'œuf, on appelle cela l'éclosion.

Les animaux ovipares sont les oiseaux, les amphibiens, les insectes, les araignées, beaucoup de reptiles, de poissons...

Pour un œuf, l'important est d'éclore au bon endroit[modifier]

Quand la femelle abandonne ses œufs, les petits qui naîtront ne pourront survivre que s'ils trouvent à leur naissance le milieu et la nourriture qui leurs permettront de se développer.

Larves de moustique à la surface de l'eau

Beaucoup d'insectes non aquatiques doivent pondre dans l'eau, car c'est là que devront vivre les jeunes larves jusqu'à l'âge adulte. La libellule, la phrygane et l'éphémère pondent sur les herbes aquatiques. La femelle du moustique pond de véritables radeaux d'œufs flottants.

Chez les poissons, les œufs sont généralement pondus au milieu des herbes ou des algues où les alevins (bébés poissons) trouveront nourriture et protection ; de même chez les amphibiens (grenouilles et crapauds). Certaines espèces prennent des précautions supplémentaires. Les parents poissons-chats et gonelles surveillent leurs œufs. Seul le mâle est le gardien chez l'épinoche et la gobie. L'hippocampe mâle pousse la protection à l'extrême, il a fait pondre la femelle dans une poche de son ventre et c'est là qu'éclosent les petits. Le crapaud accoucheur a placé les œufs fécondés sur son dos et les porte jusqu'à leur éclosion.

Il faut qu'à l'éclosion le jeune trouve aussitôt sa nourriture[modifier]

De nombreux insectes pondent toujours sur le même type de plante, pas forcément celle qu'ils apprécient eux-mêmes, mais celle dont les jeunes auront besoin. C'est le cas des papillons que l'on désigne sous le nom de la plante consommée par les chenilles auxquelles ils donnent naissance : la piéride du chou, le bombyx du mûrier. Certains insectes ne se contentent pas de pondre sur la plante mais à l'intérieur des tiges, des feuilles, des fruits ou des graines. Cela provoque parfois une tumeur, boursoufflure végétale dont se nourrira la larve (galles des tiges de chêne, boules chevelues des églantiers).

La mite pond dans la laine que mangeront ses larves, la mouche sur la viande qui nourrira les asticots. Certaines espèces de petites guêpes préfèrent assurer de la nourriture fraîche à leurs larves : elles pondent dans le corps d'une chenille qu'elles ont paralysée d'une piqûre. Les larves dévoreront vivant l'animal qui leur a servi de berceau. Le scarabée mâle offre à la femelle une boule de bouse où celle-ci pondra ; cela servira de nourriture au petit. On comprend que, si certains insectes sont considérés comme ravageurs, c'est moins à cause de ce qu'ils mangent à l'âge adulte (sauf pour les bandes de criquets) que pour les dégâts provoqués par leurs larves dès leur naissance.

Certains œufs ont besoin de chaleur pour éclore[modifier]

Un nid et des œufs de goéland

La tortue marine sort de l'eau pour pondre dans le sable. La chaleur du soleil fait éclore les œufs et les jeunes tortues qui en sortent se hâtent de retourner dans la mer.

Certains reptiles pondent dans les feuilles mortes. La fermentation produit de la chaleur qui favorise l'éclosion des œufs. Un oiseau australien utilise aussi cette méthode.

Par contre, la femelle du python recouvre ses œufs de son corps pour les protéger de tout refroidissement.

Les œufs des oiseaux doivent rester au chaud pendant une certaine période, de 11 à 60 jours selon les espèces. Cela oblige le couple à bâtir un nid avant la ponte, puis à se relayer pour couver les œufs en les couvrant de leur plumage. Pour certaines espèces, l'un couve et l'autre lui apporte la nourriture. Le coucou s'épargne ce souci, sa femelle pond dans le nid d'autres espèces pour que chacun de ses œufs soit couvé par d'autres parents qui nourriront ensuite le petit.

Le manchot empereur vit dans l'Antarctique, désert de glace sans le moindre abri. Un œuf posé au sol gèlerait rapidement. Un repli de la peau au bas du ventre permet au père de maintenir l'œuf au chaud, pendant que la mère part se nourrir. Quand le poussin naîtra, c'est la mère qui l'abritera ainsi.

La sortie de l'œuf au moment de l'éclosion[modifier]

Cela ne pose aucun problème quand les œufs ont une enveloppe molle que le petit peut manger ou crever. Chez les oiseaux, l'œuf est enveloppé d'une membrane qui retient le liquide intérieur et d'une coquille calcaire solide, la sortie serait difficile si l'oisillon ne portait au-dessus du bec une partie très dure (qui disparaîtra par la suite) lui permettant de crever les membranes, puis de se libérer en brisant la coquille.

Chez les insectes pondus à l'intérieur des végétaux, c'est en mangeant qu'ils traceront la galerie leur permettant de sortir. On voit souvent un petit trou dans une noisette, un marron ou une noix de galle, c'est qu'un petit insecte en est sorti après son éclosion.

Autres modes de reproduction[modifier]

Les animaux peuvent également être vivipares ou ovovivipares.


Fraise.jpg Portail de la Biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.