la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Reproduction (biologie)

« Reproduction (biologie) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Reproduction)
Aller à : navigation, rechercher
Une grenouille au milieu de milliers d'œufs fécondés.

En biologie, la reproduction est l'action dont le résultat aboutit à la production d'un nouveau membre de l'espèce. Elle peut être sexuée, c'est-à-dire impliquer deux individus de sexe différent ou asexuée.

Dans la reproduction sexuée, le nouveau-né hérite de la moitié des chromosomes de chacun de ses parents. Dans la reproduction asexuée, le nouveau-né est identique à son parent.

Différence entre reproduction sexuée et reproduction asexuée[modifier]

De manière plus générale, la reproduction sexuée fait fusionner deux cellules spéciales, appelées gamètes, qui proviennent de deux individus de sexe différent. Il existe une autre forme de reproduction qui est une reproduction non sexuée, on dit asexuée. Elle concerne, par exemple, les bactéries. Une bactérie mère se divise en deux pour donner deux cellules filles.

Quelle est la différence entre ces deux reproductions ? Et bien, les cellules filles et mères issues de la reproduction asexuée se ressemblent beaucoup. Elles sont presque semblables. Au fil des générations, les cellules restent les mêmes : leur évolution est lente. Avec la reproduction sexuée, les enfants sont très différents des parents, car ils proviennent du mélange génétique du père et de la mère.

Utilisation en agriculture[modifier]

La reproduction sexuée permet, par exemple, de faire des croisements avec du bétail ou bien d'autres animaux, comme les chiens. L'homme peut sélectionner certains caractères qu'il veut. S'il veut obtenir un petit chien, il croisera entre-eux les individus les plus petits. Au bout d'un moment, les descendants du chien seront tout petits. On peut faire la même chose pour obtenir un chien agressif, par exemple. C'est ce qui a été fait pour créer les chiens de genre pit-bull ou rottweiller.

Les éleveurs de bétail ont fait des croisements depuis longtemps. Les vaches laitières aujourd'hui produisent beaucoup de lait par rapport à leurs ancêtres. Les meilleures vaches laitières ont été croisées avec les meilleurs taureaux pendant des générations. Les vaches qui donnaient peu de lait ne sont pas croisées et celles qui en donnent beaucoup sont conservées. Au bout d'un certain temps, les descendants de la vache d'origine produisent beaucoup plus de lait car l'homme a sélectionné pour le caractère « donne beaucoup de lait ».

On peut faire la même chose avec les plantes, les arbres fruitiers, etc. Les pommes d'aujourd'hui sont beaucoup plus grosses que les pommes d'avant car l'homme a sélectionné les arbres qui donnaient les plus grosses pommes, ou les plus sucrées. La technique du bouturage entre aussi en jeu.

Ces croisements se basent sur le brassage génétique produit par la reproduction sexuée.

Eugénisme[modifier]

Il faut dire ici que ces mesures ne sont pas appliquées à l'homme : on ne peut pas forcer des humains à se croiser entre-eux : ce n'est pas moral et ne correspond pas à l'éthique. Pourtant, au début du XIXe, la découverte de la génétique a provoqué l'apparition d'une théorie dont le but a été « d'améliorer la race humaine ». Ces théories ont mené à certaines expériences faites par les nazis sur les prisonniers, en particulier sur les vrais jumeaux.

Ces théories eugénistes ont aussi mené certains gouvernements à stériliser des personnes qu'ils n'estimaient pas bonnes. Stériliser consiste à détruire d'une manière ou d'une autre l'appareil reproducteur d'une personne afin qu'elle ne puisse plus faire d'enfants. Des tests d'intelligence ont été créés dans le but de détecter les personnes « pas intelligentes » et les forcer à les stériliser. Tout cela pose de très gros problèmes, en particulier sur la définition de l'intelligence. Ces programmes ont été arrêtés après que des personnes eurent dénoncé l'aspect « inhumain » de telles pratiques. L'homme n'est pas un animal d'élevage.

Voir aussi[modifier]

Portail de la biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.