Moulin

« Moulin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Moulin (homonymie).

Un moulin est une machine qui sert à moudre le grain des céréales en farine. Il existe aussi des moulins servant à broyer d'autres produits alimentaires : huile, légumes, poivre, sel, épices, café.

Les moulins à vent de Don Quichotte, en Castille

Moulins à grain[modifier | modifier le wikicode]

Moulin domestique à bras. Le grain est versé au centre, on tourne et la farine s'écoule sur les côtés, avec quelques débris de la meule...
Ostie (port de Rome) : boulangerie et moulins romains en lave volcanique (jadis actionnés par un ou deux ânes)

Tous les moulins à grain, depuis la Préhistoire, sont essentiellement constitués de deux meules entre lesquelles le grain est moulu. La farine est récoltée sur les côtés de l'appareil. Ce qui varie, c'est la taille des meules et le type d'énergie pour les faire tourner.

Les meilleures meules sont faites de pierre meulière (ou simplement « meulière »), une roche complexe constituée de calcaire et de silice, que l'on trouve par bancs horizontaux, dans le Bassin parisien, par exemple.

Moulin à bras[modifier | modifier le wikicode]

Le moulin à bras est un outil d'usage domestique, autrefois présent dans toutes les maisons et encore en usage dans beaucoup de régions du monde. Il comprend une meule mobile que l'on tourne à la main autour d'un pivot au-dessus d'une autre meule immobile appelée « meule dormante ».

Le grain est introduit au centre de la meule tournante et la farine est recueillie autour de l'appareil.

Moulin à force humaine ou animale[modifier | modifier le wikicode]

Un modèle bien connu, construit sur le même principe, mais plus gros, est le moulin de type romain que l'on connaît dans les vestiges des boulangeries de Pompéi et Ostie (port de Rome).

Ces gros moulins de lave de Campanie (région de Naples), constitués d'une meule dormante conique et d'une meule tournante traversée par une poutre de bois, étaient actionnés par une ou deux bêtes de somme.

Moulin à vent[modifier | modifier le wikicode]

Le moulin d'Alphonse Daudet, à Fontvieille, dans les Alpilles
Article à lire Article à lire : Moulin à vent

Les premiers moulins à vent apparaissent vers l'an 600, en Égypte et en Iran. Puis ils se répandent en Europe au cours du Moyen Âge.

La plupart d'entre eux servent à moudre le blé, mais ils ont souvent des applications industrielles différentes : en Hollande (région ouest des Pays-Bas), les moulins actionnaient les pompes qui asséchaient les polders ; d'autres produisaient de l'huile ou actionnaient des scieries.

Les moulins à vent étaient le plus souvent orientables selon la direction du vent. Parfois, c'est la mécanique qui pivotait avec la toiture sur une tour en maçonnerie ; ou bien c'est tout le moulin, en bois, qui tournait.

Le nombre de pales était le plus souvent fixé à quatre, pour des raisons de simplicité de construction. Mais on trouve aussi des moulins à six ou huit pales.

Des moulins à vent ont été restaurés un peu partout dans le monde. Certains ont acquis leur célébrité à travers la littérature comme celui de Daudet en Provence, ou ceux que Don Quichotte prenait pour des géants, dans la Manche (Espagne).

Moulin à eau, en Virginie-Occidentale

Moulin à eau[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Moulin à eau

Le moulin à eau apparaît dès l'Antiquité romaine. Depuis le Moyen Âge, il sert à actionner les meules pour moudre le blé, mais aussi toutes toutes sortes de machines industrielles, jusqu'à l'avènement de la machine à vapeur (au cours du XIXe siècle).

Moulins industriels[modifier | modifier le wikicode]

Dès l'époque romaine, on trouve des minoteries constituées de plusieurs moulins à eau placés en batterie. Un bon exemple est la meunerie romaine de Barbegal, près d'Arles, dont les vestiges peuvent être visités librement.

Après 1900, dans les pays industrialisés, les meules en pierre sont progressivement délaissées dans les minoteries ou « grands moulins », au profit de la machine à vapeur et de broyeurs en acier faits de deux cylindres rayés en long.

De nos jours, le vent et l'eau servent à produire de l'électricité, par les barrages hydrauliques et les éoliennes, lointains descendants des moulins.

Autres moulins pour aliments[modifier | modifier le wikicode]

Moulin à huile romain, à Pompéi (restauré), jadis tourné par deux esclaves.
Il s'agit le plus souvent d'huile d'olive.

Moulin à huile[modifier | modifier le wikicode]

L'huile d'olive est extraite de la pulpe des olives noires. Dans l'Antiquité, les olives étaient pressées sur une pierre plate munie d'un verseur. Puis on a eu recours au broyage des olives dans des moulins à huile à énergie humaine ou animale, constitués d'une ou deux lourdes roues verticales en pierre qui tournent autour d'un axe, dans un bassin circulaire.

Moulin à café à manivelle

Moulin à café[modifier | modifier le wikicode]

Le moulin à café traditionnel (depuis le XVIIIe siècle) est constitué d'un entonnoir qui dirige le café en grains vers un broyeur en acier actionné par une manivelle. Le café moulu tombe dans un petit tiroir situé à la base de l'appareil.

Puis, au XXe siècle, sont apparus des moulins à café électriques, à hélice ou à broyeur.

Moine tibétain avec son moulin à prières, en 1938

Actuellement, le café est presque toujours vendu déjà moulu (par broyage industriel), dans des emballages métalliques ou plastifiés étanches ou sous vide qui préservent l'arôme du café.

Moulin à sel, poivre, épices[modifier | modifier le wikicode]

Ces petits moulins à main, d'usage courant dans toutes les cuisines, sont également constitués d'un petit broyeur en acier, analogue à celui du moulin à café.

Autres moulins, par extension du sens[modifier | modifier le wikicode]

Moulin à prières[modifier | modifier le wikicode]

Dans la religion bouddhique, un moulin à prières est un cylindre creux qui renferme des bandes de papier sur lesquelles sont inscrites des prières et qu'on fait habituellement tourner à la main, chaque tour de moulin équivalant à la lecture des prières contenues dans le cylindre.

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Moulin à paroles...
En langage familier et imagé, un moulin à paroles est une personne qui parle beaucoup, presque sans interruption.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.
Article mis en lumière la semaine du 16 août 2010.