Moulin à vent

« Moulin à vent » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Images sur les moulins à vent Vikidia possède une catégorie d’images sur les moulins à vent.
Le moulin d'Alphonse Daudet, à Fontvieille, dans les Alpilles, en Provence

Le moulin à vent est, parmi les moulins, une machine qui servait à moudre le blé, mais il pouvait avoir des applications industrielles différentes : en Hollande (région ouest des Pays-Bas), les moulins actionnaient les pompes qui asséchaient les polders ; d'autres moulins à vent produisaient de l'huile ou actionnaient des scieries.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Les premiers moulins à vent apparaissent vers l'an 600, en Égypte et en Iran. Puis ils se répandent en Europe au cours du Moyen Âge.

Technologie[modifier | modifier le wikicode]

Les moulins à vent étaient le plus souvent orientables selon la direction du vent. Parfois, c'est la mécanique qui pivotait avec la toiture sur une tour en maçonnerie ; ou bien c'est tout le moulin, construit plus légèrement, en bois, qui tournait.

Le nombre de pales était le plus souvent fixé à quatre, pour des raisons de simplicité de construction. Mais on trouve aussi des moulins à six ou huit pales.

Langage des ailes de moulins[modifier | modifier le wikicode]

Les moulins à vent sont situés en hauteur par rapport aux terres environnantes. De plus leur taille augmentait la portée de la vue d'un éventuel observateur (un peu comme le sommet du donjon dans les châteaux-forts) : ils étaient ainsi des postes d’observation de première importance. De plus ils sont visibles de loin : on peut alors profiter de la position de leurs ailes pour faire circuler rapidement des messages, grâce à un code (le procédé sera perfectionné par le télégraphe Chappe. Pendant la guerre de Vendée en 1793-1794, les insurgés vendéens utilisaient les moulins pour communiquer et connaitre les positions des troupes républicaines (les Bleus).

Moulin-langage-2.jpg
  • les ailes arrêtées pour former la croix de saint André (position "en quartier") : elles signifiaient plusieurs informations, soit que le moulin était au repos, soit qu'il y avait le retour au calme dans un conflit militaire (pas d'adversaires en vue);
  • les ailes arrêtées pour former la croix grecque (position "en bout de pied") : signifiaient que le moulin était prêt à travailler ou appelaient au rassemblement des combattants dispersés dans les villages et hameaux environnants ;
  • arrêtées inclinées à gauche ( position « jambe de chien gauche ») : elles annoncent un heureux événement comme un mariage ou une naissance chez le meunier, ou alertaient d'un danger militaire (arrivée de soldats adverses);
  • arrêtées inclinées à droite (position "jambe de chien droite") : elles annonçaient un deuil chez le meunier ou dans le village, ou un danger militaire écarté.

L'orientation des ailes indiquait la direction de l'événement observé.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le wikicode]

Des moulins à vent ont été restaurés un peu partout dans le monde. Certains ont acquis leur célébrité à travers la littérature comme celui de Daudet en Provence, ou ceux que Don Quichotte prenait pour des géants, dans la Manche (Espagne).

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.