Moïse

« Moïse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Moïse au mont Sinaï, tenant dans ses mains les Tables de la loi, par le peintre italien Daniele da Volterra (1550).

Pour les religions bibliques, Moïse est un prophète très important. Il est le personnage central de la Torah, qu'il aurait écrite sous l'inspiration de Dieu. Il poursuit ainsi la relation particulière qu'ont les Hébreux avec Dieu d'après la Bible, dans la continuité d'Abraham, le premier patriarche choisi par Yahvé (Dieu).

Selon la Bible, Moïse libère le peuple hébreu en 1300 avant J.-C.. Celui-ci aurait été esclave des Égyptiens. Ramenant les Hébreux en Terre promise (Canaan), Moïse reçoit de Dieu les dix lois auxquelles les humains doivent obéir : les Dix Commandements.

L'existence historique de Moïse est mise en doute par de nombreux archéologues et historiens. En effet, Il n'existe aucune preuve archéologique ou historique de ces récits bibliques traditionnels, pas plus que de l'existence de ce personnage. Il est ainsi l'une des figures essentielles des mythes bibliques. C'est donc un personnage important pour toutes les religions « du Livre » : le judaïsme, le christianisme, et l'islam. Par ailleurs, les récits qui entourent Moïse ont inspiré de nombreuses œuvres d'art, à toutes les époques.

D'après la Bible[modifier | modifier le wikicode]

L'esclavage et la sortie d'Égypte[modifier | modifier le wikicode]

Selon la Bible, les Hébreux avaient fui le pays de Canaan à cause de la famine. À l'époque de la naissance de Moïse, ils étaient esclaves en Égypte. La mère de Moïse veut sauver son fils, car le pharaon voulait faire tuer tous les bébés hébreux. Elle le place dans un panier en osier, qu'elle met à l'eau sur le Nil. Moïse est alors adopté par la fille du pharaon. Moïse veut dire « sauvé des eaux ».

Moïse grandit. Un jour, il tue un égyptien qui battait un Hébreu. Il s'enfuit alors dans le désert, où il vit de longues années et où il se marie avec une femme de la tribu de Madian, des bédouins.

Au bout de longues années dans le désert, Dieu, dans le buisson ardent, lui dit d'aller libérer les esclaves hébreux. Moïse s'y rend. Il demande au pharaon de libérer le peuple des Hébreux, mais celui-ci refuse. Une succession de malheurs frappe alors le pharaon et le peuple égyptien : ce sont les dix plaies d'Égypte. Finalement, le roi accepte de les laisser partir au terme de la dixième plaie : la mort de tous les premiers-nés égyptiens.

Tous les Hébreux font leurs bagages. Mais le pharaon change d'avis et les fait poursuivre par son armée. Arrivés à la mer Rouge, ils ne peuvent plus avancer : ils sont bloqués par les eaux de la mer. Moïse, en frappant de son bâton, ouvre les eaux en deux, et passe en dernier pour refermer le passage. Les soldats égyptiens qui les suivaient meurent noyés.

La réception des Dix Commandements[modifier | modifier le wikicode]

Selon la Bible, Moïse et son peuple arrivent au pied du Mont Sinaï. Dieu veut faire connaître son message aux Hébreux et appelle Moïse au sommet de la montagne. Il lui remet le Décalogue, gravés sur les Tables de la Loi. Ces commandements sont les principales règles du judaïsme, le pacte conclu entre Dieu et le peuple hébreu.

Ces lois de la Torah fondent le judaïsme.

Moïse serait ensuite mort sur le mont Nébo, juste avant que le peuple n'entre en Terre Promise.

L’appel de Dieu[modifier | modifier le wikicode]

Alors qu'il est réfugié en Madiân et qu’il garde les troupeaux de son beau-père, Moïse vit une expérience que la Bible décrit comme une vocation : Dieu l’appelle de l’intérieur d’un buisson en feu mais qui ne se consume pas. Sa mission consistera à libérer le peuple hébreu de l’esclavage qu’il subit en Égypte.

Pour l’accréditer auprès des Hébreux, Dieu lui révèle son nom, en continuité avec la tradition ancestrale : Abraham, Isaac et Jacob. Ce nom est le tétragramme YHWH, expliqué en Ex 3:14 par la formule אֶהְיֶה אֲשֶׁר אֶהְיֶה (Ehyeh Asher Ehyeh). La traduction de cette formule est variable : « Je suis Celui Qui suis », « Je suis qui Je serai », « Je suis qui je suis », « Je suis Celui Qui Est », etc. Dans la traduction grecque de ce passage, les termes employés ouvrent la porte à une interprétation d’ordre métaphysique : « Je suis l’Étant ».

Moïse commence par s’excuser de sa mission, prévoyant les difficultés d’avoir à affronter Pharaon. Il reçoit alors des moyens et un signe qui ne le dispenseront pas de marcher dans la foi à travers les difficultés : des moyens d’ordre surnaturel, l'Égypte subira 10 fléaux envoyés par Dieu, mais aussi d’ordre naturel, comme l’aide de son frère Aaron ; un signe futur consistant dans l’annonce de son retour sur ce même lieu avec le peuple.

Après cet événement, Moïse abandonne sa situation de berger et retourne en Égypte.

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...
Judaism Symbol.png Portail du Judaïsme - Tous les articles concernant le Judaïsme.