Joseph (patriarche)

« Joseph (patriarche) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Joseph.

Joseph est un personnage de la Genèse, le premier livre de la Bible. C'est un des patriarches bibliques.

Joseph vendu par ses frères[modifier | modifier le wikicode]

Joseph vendu par ses frères. Vitrail de la Sainte Chapelle à Paris

Selon la Bible, Joseph était l'un des douze fils de Jacob. Sa mère s'appelait Rachel, et était l'épouse préférée de Jacob. À la mort de Rachel, Jacob reporta son affection sur Joseph. Ses demi-frères étaient jaloux de lui. Ils se réunirent pour trouver un plan afin de se débarrasser de Joseph, mais son frère aîné Ruben, s'opposa à ce qu'on le tue. Un jour que Joseph allait rejoindre son troupeau, ses frères l'attendaient. Ils l'attrapèrent et le vendirent à des nomades qui passaient sur cette route et qui se rendaient en Égypte. Après ses frères ont trempé son vêtement dans du sang. Ils ont été voir leur père et lui ont dit que Joseph s'était fait dévorer par un lion. Jacob était très triste.

Joseph ministre du pharaon[modifier | modifier le wikicode]

Joseph arriva comme esclave chez Potiphar. Il fut nommé intendant. La femme de Potiphar trouvait que Joseph était beau. Dès que Joseph passa devant elle, elle lui proposa de devenir son amant. Joseph refusa. Elle l'empêcha de partir, mais Joseph réussit à s'enfuir, laissant sa tunique dans les mains de cette femme. Celle-ci accusa Joseph d'avoir essayé de la violer en montrant la tunique à son époux ; Joseph fut jeté en prison.

Joseph parvient à interpréter les songes du pharaon (le songe des sept vaches grasses et des sept vaches maigres, interprété comme sept années de récoltes abondantes (les vaches grasses) suivies de sept années de famine (les vaches maigres). Il est alors nommé ministre, premier vizir. Il fait venir sa famille en Égypte où elle est bien accueillie.

Joseph et l'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les recherches archéologiques montrent l'implantation de peuples sémitiques (dont font partie les Hébreux) en Égypte. On peut penser que l'histoire de Joseph est un récit mythique concernant une tribu sémitique installée en Canaan (Palestine). Cette tribu poursuit son très ancien mouvement de nomadisme vers l'ouest. Elle participe aux migrations continuelles de peuples de Canaan qui s'infiltrent dans l'Égypte fertile et prospère lorsque la famine sévit dans leurs territoires. Ils se seraient installés progressivement dans le nord de l'Égypte (le pays de Goshen). Ces migrants prennent de l'importance et finissent par dominer le nord de l'Égypte. Les Égyptiens leur donnent le nom d'Hyksos, les rois étrangers. Les Égyptiens font correspondre les Hyksos à la XVe dynastie des pharaons qui régna sur le nord de l'Égypte au XVIIe siècle av. J.-C. et XVI siècle av. J.-C.. Il n'est alors pas étonnant qu'un de ces migrants devienne premier ministre du souverain. Il n'est pas non plus étonnant que dès qu'ils le pourront les Égyptiens combattront ces étrangers, en réduiront une partie en esclaves et les obligeront à quitter le pays (ce sera alors l'Exode).

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...