Jacob

« Jacob » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le combat de Jacob avec l'ange de Dieu. Tableau d'Eugène Delacroix
L'échelle de Jacob, qui monte au ciel, représentée sur toute la hauteur de la façade de la cathédrale de Bath.

D'après la Genèse, premier livre de la Bible, Jacob est le fils cadet d'Isaac et de Rébecca. Il est le père de douze fils qui seront les fondateurs légendaires des douze tribus d'Israël. C'est un des patriarches de la Bible.

Tout comme celle de son grand-père Abraham et celle de son père Isaac, l'existence historique de Jacob est mise en doute par de nombreux archéologues et historiens.

Le récit biblique[modifier | modifier le wikicode]

D'après la Genèse, Jacob est le fils préféré de Rébecca. Celle-ci parvient à tromper son mari Isaac afin qu'il donne l'héritage à Jacob, plutôt qu'à Ésaü leur fils aîné.

Jacob vit une vingtaine d'années en exil chez son oncle où il épouse Léa et Rachel, ses cousines. De ses épouses et de leurs servantes, il a douze fils qui seront les fondateurs des douze tribus d'Israël.

D'après la Genèse, alors qu'il rentre dans son pays natal Jacob lutte avec un ange envoyé par Dieu. Il change alors de nom et prend celui d'Israël (ce qui veut dire « car il avait lutté avec Dieu comme avec les hommes et il avait été vainqueur »). De ce combat il reste boiteux.

D'après la Genèse, c'est Jacob qui conduit ses descendants en Égypte répondant ainsi à l'appel de Joseph un de ses fils devenu ministre du pharaon. Il meurt en Égypte, âgé de 147 ans. Son corps est rapatrié en pays de Canaan pour y être enterré auprès de ses ancêtres.

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...