Bible

« Bible » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Bible de Gutenberg, Bibliothèque du Congrès, Washington D.C.

La Bible est un ensemble de textes qui sont sacrés pour le Judaïsme (religion des Juifs) et le Christianisme (religion des chrétiens : catholiques, protestants et orthodoxes). Le mot Bible vient du grec ancien «biblia» qui signifie « les livres ». C'est un ouvrage constitué de plusieurs textes (ou livres), d'origines variées ; ils ont été rédigés pendant plusieurs siècles (à partir de 1200 av. J.‑C. jusqu'au 1er siècle ap. J.-C.). On ne sait pas précisément quels en sont les auteurs.

Le Judaïsme admet uniquement la Bible hébraïque, qui évoque la création du monde et des hommes par Dieu et l'histoire des Hébreux. La Bible hébraïque est composée de trois parties dont la plus connue est la Torah et est écrite en hébreu et araméen.

Le Christianisme appelle cette partie l'Ancien Testament et y ajoute le Nouveau Testament qui décrit la vie et les enseignements de Jésus-Christ sur lesquels est fondé le Christianisme, ainsi que ceux des premiers apôtres nommés Pierre (ou Simon-Pierre), Jean, Jacques (le majeur), Thomas, Matthieu, Philippe, Barthelémy, André, Jacques (le mineur), Thaddé, Simon et Judas (le traître s'étant ensuite pendu). Le Nouveau Testament est rédigé en grec.

C'est aussi un livre saint pour l'islam (la religion des musulmans) puisqu'on retrouve de nombreuses figures et épisodes de la Bible dans leur livre sacré : le Coran.

Traductions et copies[modifier | modifier le wikicode]

Mécanisme de traduction et histoire[modifier | modifier le wikicode]

Pour être transmise au cours du temps et en différentes langues, la Bible a dû être recopiée et traduite plusieurs fois. Or il est difficile de dire exactement la même chose dans un texte traduit ; les copies et traductions peuvent causer certaines erreurs ou faire qu'il y a plusieurs versions qui ne disent pas exactement la même chose. En effet, il est arrivé apparemment qu'un scribe comprenne mal son texte et le « corrige » soit en ajoutant une petite explication, soit en le modifiant légèrement.

Il y a ensuite des spécialistes notamment à notre époque, qui tentent de restaurer le texte en tentant de retraduire les textes les plus proches des originaux et même de retrouver certaines erreurs dans le mécanisme de recopie des textes, grâce à une très bonne connaissance de l'hébreu biblique.

En 1455, le Bible de Gutenberg est le premier ouvrage imprimé. C'est aujourd'hui le texte le plus diffusé dans le monde et le plus traduit avec plus de 2000 langues, et plusieurs centaines d'autre en cours de traduction.

Différentes sources de texte[modifier | modifier le wikicode]

Ancien Testament[modifier | modifier le wikicode]

Il existe différentes sources de texte pour ce qui concerne la Bible. Pour l'Ancien Testament, il existe deux sources de traduction : la Septante et le texte massorétique. La Septante est une traduction de l'Ancien Testament en grec, réalisée au 3ème siècle avant Jésus-Christ, par plusieurs savants hébreux à la demande Ptolémée. Cette traduction permit au Pentateuque (l'Ancien Testament) de se diffuser dans tout le monde hellénistique (c'était la période d'Alexandre le Grand et de l'empire grec). Le texte massorétique, quant à lui, est issu d'une longue période de transmission et de recopiage écrit de la Bible hébraique.

Les massorètes étaient très scrupuleux quant à leur tâche de transmettre et de bien reproduire les textes sacrés. A chaque fois qu'il devaient écrire le nom de Dieu, ils se lavaient les mains. Ce travail a été fait pendant les dix premiers siècles de notre ère1 par ce groupe d'érudits et de savants.

Nouveau Testament[modifier | modifier le wikicode]

Le Nouveau Testament a été sûrement écrit en grec et peut-être en hébreu (bien qu'aujourd'hui nous n'avons que les manuscrits grecs, peut-être traduits d'originaux hébreux). Le texte original du Nouveau Testament est appelé "Textus Receptus" (Texte Reçu). Il est dit aussi texte majoritaire car la grande majorité des copies (85% environ) et des manuscrits retrouvés du Nouveau Testament étaient des manuscrits et des copies du Texte Reçu 2. Il est issu de la tradition byzantine. Il s'oppose au texte dit "minoritaire" (car il n'a pas été beaucoup retrouvé parmi les manuscrits antiques), issu de la tradition alexandrine. Ce dernier est formé de plusieurs codex et versions de la Bible tels que le Codex Sinaiticus, découvert par le chercheur Constantin Tischendorf, et le Codex Vaticanus. Il existe des différences entre ces deux versions 3 même si le message central reste le salut en Jésus-Christ.

Rédaction[modifier | modifier le wikicode]

Il a fallu des centaines d'années pour rédiger tous les livres de la bible. Les textes ont été écrits depuis le règne du roi David (1010-970 avant J-C) jusqu'à la fin du 1er siècle après J-C.

On ne possède pas les manuscrits originaux des livres bibliques. Cependant nous pouvons nous assurer de la fiabilité des écrits de l'Ancien Testament grâce aux Manuscrits de la Mer Morte, retrouvé dans les années 50. En effet, les chercheurs ayant comparé ces anciens manuscrits aux copies les plus récentes, datant du Xème siècle, ont fait une découverte stupéfiante : les différences entre ces deux copies de texte, distantes de plusieurs siècles, sont infimes4.

  • Pour l'Ancien Testament, les plus vieux livres conservés datent d'un siècle avant J-C.
  • Pour le Nouveau Testament, on a retrouvé un fragment de l'Evangile de Jean qui date de 150.

Auteurs[modifier | modifier le wikicode]

Les auteurs de la Bible sont environ 40, parmi eux on retrouve des apôtres (qui ont rapportés les paroles de Jésus aussi cependant) : Paul, Matthieu ou Jean mais aussi des rois : David, Salomon; des prophètes: Élie, Moïse... Cependant il existe également des groupes pour lesquels un chapitre ou plusieurs versets ont été attribués, comme pour le psaume 42 au groupe de Koré et même des psaumes, dont les auteurs sont anonymes5.

Les livres de la Bible[modifier | modifier le wikicode]

Ancien Testament[modifier | modifier le wikicode]

Nouveau Testament[modifier | modifier le wikicode]

Les livres deutérocanoniques sont en italique.

Composition[modifier | modifier le wikicode]

  • Pour les chrétiens, elle se compose en deux parties : le Nouveau (27 livres dont 4 évangiles) et l'Ancien Testament (46 livres)
  • pour les juifs, l'Ancien Testament, qu'ils appellent «l'alliance», représente à lui seul la Bible hébraïque.
Article à lire Article à lire : Bible hébraïque

Ce livre, est selon les croyants, la révélation spéciale de Dieu faite aux Hommes. Par conséquent, dans les religions considérant ce texte comme sacré, la Bible est un livre qui montrerait la volonté divine et le chemin à suivre.

Textes apocryphes[modifier | modifier le wikicode]

De très nombreux textes ne sont pas inclus dans le canon ecclésiastique:ce sont les apocryphes bibliques (ou texte dont la signature n'est pas sûre). Ceci est dû aux différents conciles (de Nicée et de Nicodème) qui imposèrent une vision de la religion bien précise: création du Credo, reconnaissance des miracles du Christ ou encore la foi dans un Jésus divinisé.

Tout ces écrits sont tous des textes à controverses: l'évangile de Thomas raconte la relation entre Marie-Madeleine et Jésus, l'évangile de Judas impose une autre histoire de la Cène (la trahison de Judas) ou encore le document Q prétendu manuscrit de la main de Jésus lui-même. Ce nom est choisi par rapport à l'ancien testament, nom sous lequel les chrétiens désignent les textes sacrés juifs de la Torah. L'ancien et le Nouveau Testament constituent ensemble la Bible chrétienne. Dans le contexte d'une culture du dialogue entre les religions, quelques chrétiens préfèrent pour être moins péjoratifs parler de « Premier Testament » et de Nouveau Testament.

En fait, l'expression est traduite du grec. Paul de Tarse joue sur la double traduction possible de cette expression, soit « Nouveau Testament », soit « Nouvelle Alliance ».


Le Nouveau Testament est également reconnu par l'islam sous le nom de Injil.

Le Nouveau Testament chrétien commence à la naissance de Jésus à Bethléem, il raconte la nouvelle et seconde alliance de Dieu avec son peuple par son fils, la première étant celle de Moïse.

Le mot grec qui veut dire alliance peut aussi se traduire par testament (saint Paul joue sur cette double possibilité). C'est pourquoi lorsqu'on parle d'ancien et de Nouveau Testament, il faut comprendre ancienne alliance et nouvelle alliance.

Le Nouveau Testament est composé :

  • des Évangiles qui décrivent la vie et les enseignements de Jésus ;
  • des Actes des apôtres qui décrivent ceux des disciples de Jésus après la mort de celui-ci ;
  • de plusieurs épîtres, lettres envoyées par les apôtres pour l'enseignement des premières communautés chrétiennes ;
  • de l'Apocalypse, prédiction de la fin du monde.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. http://www.seraia.com/seraiafr/lexique/Mesorah.htm
  2. Récapitulatif des différentes versions de la Bible : http://www.universdelabible.net/les-traductions-de-la-bible/les-manuscrits-originaux/les-textes-de-base?showall=1
  3. Petit tableau non exhaustif, de différences de versets entre ces deux versions, à cette adresse : http://www.info-bible.org/bible/texte-recu.htm
  4. Les manuscrits de la mer morte, Robert David : http://www.interbible.org/interBible/decouverte/archeologie/2013/arc_131108.html
  5. Section IV Les auteurs : http://www.levangile.com/Annotee/Introduction-Psaumes.php
Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...
Portail du christianisme - Tous les articles concernant le christianisme.