Patriarche (Bible)

« Patriarche (Bible) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

D'après la Bible, les patriarches sont les ancêtres des Hébreux. En quatre générations successives ils donnent naissance aux douze tribus qui forment selon la Bible le peuple des Hébreux. Longtemps admise comme réelle, l'existence des patriarches est aujourd'hui considérée comme étant imaginaire et forme un mythe fondateur pour le peuple hébreux.

Les patriarches selon la Bible[modifier | modifier le wikicode]

Abraham sacrifiant son fils Isaac
  • Abraham, alors appelé Abram, originaire d'Ur en Basse-Mésopotamie. Abraham s'installe avec sa famille à Haran en Haute-Mésopotamie. Là Dieu lui apparaît , lui ordonne de quitter le pays. Abraham obéit et part avec sa femme Saraï, son neveu Lot, ses serviteurs et ses troupeaux vers Canaan. Le groupe mène une vie nomade. Lot s'installent dans la vallée du Jourdain à Sodome, ville qui va être détruite par Dieu du fait de la vie scandaleuse de ses habitants. À l'occasion de relations incestueuses avec ses filles, Lot sera le père de Moab et d'Ammon (fondateurs des peuples, les Moabites et les Ammonites.

Avec sa concubine Hagar, servante de Sara, Abraham aura un fils Ismaël qui est l'ancêtre de toutes les tribus arabes. Alors qu'Abraham est centenaire, sa femme Sara accouche d'un fils légitime nommé Isaac.

Pour éprouver Abraham Dieu lui ordonne de sacrifier son fils unique. Abraham est sur le point de tuer Isaac quand Dieu satisfait de l'obéissance d'Abraham annule le sacrifice et renouvelle l'alliance avec lui.

Ésaü est l'ainé, grand chasseur c'est le préféré de son père. Jacob, plus sensible est le préféré de sa mère. Rébecca parvient à tromper Isaac et lui fait désigner Jacob comme héritier. Ésaü quittera le groupe et se rend en Édom . Il prendra une femme dans la famille de son oncle Ismaël et devient l'ancêtre du peuple édomite vivant dans le désert à l'est du Jourdain.

Combat de Jacob contre l'Ange. Fresque d'Eugène Delacroix
  • Jacob . Après avoir écarté de la succession son frère Esaü, Jacob, qui prend le nom d'Israël après son combat avec l'Ange envoyé par Dieu. De ses femmes Léa et Rachel , filles de son oncle Laban, et de leurs servantes Jacob a douze enfants : Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Dan, Nephtali, Gad, Asher, Issachar, Zabulon, Joseph et Benjamin. Chaque tribu des Hébreux a pour fondateur un des fils de Jacob/d'Israël.
  • Joseph. Celui-ci réputé pour ses rêves prémonitoires est jalousé par ses frères. Ceux-ci le vendent comme esclave à des marchands se rendant en Égypte. Devenu intendant de Putiphar Joseph intéresse par sa sagesse le Pharaon qui le nomme vizir (premier ministre). Sans rancune Joseph fait venir ses frères en Égypte afin qu'ils échappent à la misère qu'ils connaissaient en Canaan. Jacob vient également s'installer en Égypte.
  • Moïse. Les Hébreux immigrés en Égypte y vivent plusieurs générations ; ils deviennent esclaves mais parviennent à quitter le pays sous la direction de Moïse et d'Aaron.

Mise en cause de la réalité historique des patriarches[modifier | modifier le wikicode]

Les historiens, qui dans leur recherches s'appuyaient sur une lecture de la Bible, ont longtemps admis que l'existence des patriarches était réelle. La Bible fournissait de nombreuses informations sur le mode d'existence des patriarches. Sur le trajet qu'ils avaient parcouru depuis Ur en Basse-Mésopotamie, jusqu'à Canaan (la Palestine actuelle) de nombreuses fouilles archéologiques semblaient attester de cette réalité historique. Certains historiens par des calculs situaient la date de l'existence d'Abraham vers 2100 av. J.-C.. D'autres ont av. J.-C. voire même pour le début de l'Âge du fer (fin du XIIe siècle av. J.-C.).

Pourtant le texte biblique contenait des faits troublants. Les trois premiers patriarches auraient vécu plus de cent ans, ce qui paraît exceptionnel surtout pour cette époque. Moïse et Aaron, sont les descendants à la quatrième génération de Lévi et sont présentés comme contemporains de Josué, qui lui est descendant à la douzième génération de Joseph (frère de Lévi).

L'archéologie conteste les données bibliques[modifier | modifier le wikicode]

Joseph expliquant son rêve à son père Jacob

Des détails fournis par le texte biblique sur les patriarches sont révélateurs qu'il a été écrit bien après les évènements qu'il est sensé rapporter comme historiques. Par exemple, Joseph est vendu comme esclave par ses frères à des marchands se rendant en Égypte ; ces derniers forment une caravane avec des chameaux. Or l'archéologie montre que le chameau n'est apparu dans ces régions qu'au début du Ier millénaire soit plusieurs siècles après l'« existence biblique » de Joseph. Il en est de même lorsque Isaac (sensé vivre au XXe siècle av. J.-C.) rencontre le roi philistin de la ville de Gérar. Les fouilles archéologiques ne font apparaître Gérar qu'à la fin du XIIe siècle (et encore elle n'est qu'un petit village)....

Les patriarches, des héros nationaux[modifier | modifier le wikicode]

Les divers épisodes bibliques concernant la vie des patriarches sont en fait des témoignages sur la complexité du peuplement de la région (d' après la Bible les patriarches ont eu de nombreux descendant légitimes et illégitimes ; chacun a donné naissance à un peuple différent, mais apparenté par ses liens mythiques avec Abraham). Ces peuples ont eu des relations souvent conflictuelles pour s'approprier les terres, les Hébreux participant avec plus ou moins de bonheur à ce mouvement. Le texte biblique est en fait le reflet de la situation politique internationale existant du IXe au VIIe siècle dans la région ; région qui est victime des expansionismes assyrien et néo-babylonien. Les relations entre les Hébreux et leurs voisins sont donc mises sous le nom des patriarches dont l'ancienneté supposée justifiaient les revendications territoriales des Hébreux de cette époque.

La place centrale donnée au personnage d'Abraham (enterré à Hébron au sud de Jérusalem, tout comme Sara sa femme, Isaac son fils et Jacob son petit-fils) illustre la rivalité entre les Hébreux vivant au sud (royaume de Juda) et ceux vivant au Nord (royaume d'Israël). Il montrerait le désir des Hébreux du sud d'avoir une légitimité très ancienne pour représenter et unir tous les Hébreux. C'est à Jérusalem capitale du royaume de Juda qu'est rédigée la plus grande partie du texte sur les patriarches. Le royaume du nord qui disparaît en 722 au moment de l'invasion assyrienne, ne peut se vanter que d'avoir vu Abraham édifier des autels à Dieu … en passant.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Michel Mourre, Dictionnaire encyclopédique d'histoire. Bordas
  • Israêl Finkelstein et Neil Asher Silberman, La Bible dévoilée. Bayard.
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...