Djibouti

« Djibouti » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Localisation de Djibouti

La République de Djibouti est un pays de l'est de l'Afrique. Sa capitale s'appelle aussi Djibouti.

Elle est entourée de l'Érythrée, de l'Éthiopie et de la Somalie.


Géographie[modifier | modifier le wikicode]

La superficie du pays est de 23 000 km2.

Djibouti est un pays d'Afrique de l‘Est, situé sur la côte ouest du débouché de la mer Rouge.

La région de Djibouti est l'extrémité nord d'un phénomène géologique de grande importance, la formation du grand rift africain où les plaques tectoniques nubienne (à l'ouest) et somalienne (à l'est) s'éloignent progressivement.


Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Lac Abbe.
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Lac Assal.

Climat[modifier | modifier le wikicode]

Djibouti a un climat aride. Les précipitations sont rares et leur moyenne annuelle est de 147 mm. La température varie entre 24 °C et 35 °C en saison fraîche, et entre 39 °C et 50 °C en saison chaude. Cela prouve qu'il peut faire très chaud en fin d'année.

Les saisons: La saison fraîche qui commence fin septembre et se termine fin avril. Elle est caractérisée par les vents venant de l'Est, les alizés.

La saison chaude qui s'étend de juin à août, caractérisée par le khamsin, vent chaud, sec et poussiéreux, venant de l'Ouest.

La période de transition entre les deux saisons précédentes.

Le port de Djibouti[modifier | modifier le wikicode]

Port de Djibouti

Le Port autonome de Djibouti est situé sur la route de Venise à Djibouti-ville ; il représente un intérêt économique, politique et militaire pour le pays.

Le port est desservi par la voie ferrée Djibouti - Addis-Abeba en Éthiopie. Cette voie ferrée sert donc au commerce extérieur de l'Éthiopie.

Il a servi aussi à défendre son pays de pirates Somaliens.

Le palais du peuple[modifier | modifier le wikicode]

Le Palais du Peuple inauguré le 2 mars 1985 est l'une des plus grandes réalisations effectuées à Djibouti. Ce palais d’une superficie de 9146 m², offre des capacités d’accueil et de concertation suffisantes, conformément à la politique du gouvernement consistant à faire de Djibouti « une terre de rencontres et d’échanges ».

Histoire de Djibouti[modifier | modifier le wikicode]

Le marché de Djibouti en 1937

La région de Djibouti est depuis 1885 une ancienne colonie française: d'abord nommée côte française des Somalis puis le territoire des Afars et des Issas (1967). Elle a obtenu son indépendance en juin 1977.

En 1862, le gouvernement français de Napoléon III achète le port d'Obock sur la mer Rouge. En 1869, l'ouverture du canal de Suez, qui relie la mer Méditerranée à la mer Rouge et de là à l'océan Indien, va donner un grand intérêt commercial et stratégique à cette région située au point d'entrée dans la mer Rouge. En 1885, un accord avec un chef local des Issas place la région côtière sous la souveraineté de la France.

En 1888, les Français fondent la ville de Djibouti qui remplacera Obock comme capitale du territoire en 1896.

De 1897 à 1917, a lieu la construction de la linge de chemin de fer entre Djibouti et Addis-Abeba, la capitale de l'Éthiopie. Les travaux favorisent l'arrivée de nombreux travailleurs immigrés originaires des pays voisins. De même la conquête de l'Éthiopie par l'Italie à partir de 1937, va développer le trafic commercial du port qui achemine le matériel militaire.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les autorités françaises de la colonie restent fidèles au gouvernement de Vichy du maréchal Pétain. Le blocus maritime organisé par les Britanniques asphyxie la colonie qui se rallie aux Anglo-américains en 1942.

En 1949, le port de Djibouti devient un port-franc et la monnaie locale est rattachée au dollar américain. Dans les années 1950, des troubles violents ont lieu entre différents groupes de travailleurs qui se disputent le travail portuaire.

En 1967, après un référendum où la population refuse l'indépendance, le gouvernement français transforme la colonie en Territoire des Afars et des Issas.

En mai 1977, à l'occasion d'un nouveau référendum la population se prononce pour l'indépendance qui est accordée en juin 1977.

Ecoles françaises[modifier | modifier le wikicode]

Une salle de classe


Il existe 2 lycées français à Djibouti : le lycée Françoise Dolto et le lycée Joseph Kessel. À Dolto, les classes sont de la PS au CE2 et à Kessel, les classes sont du CM1 à la terminale.


Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...

11°36′N 43°10′E / 11.6, 43.167