Canal de Suez

« Canal de Suez » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Vue satellitaire du canal de Suez

Le Canal de Suez se situe en Égypte. Il mesure 190,25 km, est large d'environ 350 m et profond de 22,5 m.

Il relie la mer Méditerranée et la mer Rouge, passant par les villes de Port-Saïd et de Suez, et traversant les lacs Amers. Il permet, ainsi, de passer de l'Europe à l'Asie sans contourner le continent africain.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La construction du canal.

Un petit canal fut construit au 5e siècle avant J.-C., mais cette voie ne permettait pas le passage de grands bateaux. Quand les romains conquirent l'Égypte, le canal s'était partiellement ensablé et l'empereur Trajan dut réaliser des travaux pour que la navigation soit possible. Mais en 776, les califes décidèrent de fermer le canal pour éviter le passage des "infidèles".

Comme le canal ne peut être utilisé qu'avec des bateaux utilisant un moteur et qu'en 1860 seulement 5 % des navires fonctionnaient à la vapeur, sa construction fut un pari. Dans la décennie suivante les marines marchandes s'équipèrent en masse. Certains gouvernements s'intéressèrent au projet et décidèrent de former une commission. L'ingénieur Luigi Negrelli faisait partie de cette commission. Il se rendit en Égypte et proposa ses services au vice-roi, mais ce dernier s'intéressait plutôt à un diplomate français, Ferdinand de Lesseps.

Toutefois, la compagnie de Ferdinand de Lesseps choisit les plans de Negrelli pour construire le canal entre 1859 et 1869. À la fin des travaux, l'Égypte pour 44 % et 21 000 Français en étaient conjointement propriétaires, mais la traversée était laissée libre à tous les bateaux, quelle que soit leur nationalité. Mais en 1956, le gouvernement égyptien décida de disposer entièrement du canal, les autres nationalités devant payer un péage.

On estime que 1,5 million d'Égyptiens participèrent à la construction du canal et que 125 000 moururent, principalement du choléra. Des machines spécialement conçues les aidèrent.

Une des premières traversées au XIXe siècle.
Le 17 février 1867, le premier navire emprunta le canal, mais l'inauguration attendit le 17 novembre 1869. L'impératrice Eugénie était présente.

La dette extérieure de l'Égypte força celle-ci à vendre ses parts au Royaume-Uni à prix d'aubaine qui assurait ainsi sa route des Indes. Des troupes britanniques s'installèrent sur les rives du canal pour le protéger en 1882 et remplacèrent l'empire Ottoman comme tuteur du pays.

Plus tard, durant la Première Guerre mondiale, les Britanniques négocièrent l'Accord Sykes-Picot qui divisa le Moyen-Orient de façon à éloigner l'influence française du canal.

La valeur des actions fut multipliées plusieurs fois et faisaient partie du patrimoine bourgeois de référence.

À la suite du refus des États-Unis de fournir des fonds pour financer la construction du barrage d'Assouan, le 26 juillet 1956, le président égyptien Nasser nationalisa la compagnie du canal. En représailles, les avoirs égyptiens furent gelés et l'aide alimentaire supprimée. Les principaux actionnaires du canal étaient alors britanniques et français. De plus Nasser dénonce la présence coloniale du Royaume-Uni au Moyen Orient et soutient les nationalistes dans la guerre d'Algérie. Le Royaume-Uni, la France et Israël se lancèrent dans une opération militaire, baptisée « opération mousquetaire », le 29 octobre 1956.
L'opération de Suez dura une semaine. Les Nations unies confirmèrent cependant la légitimité égyptienne et condamnèrent l'expédition franco-israëlo-britannique par une résolution.

Après la guerre des Six Jours de 1967, le canal resta fermé jusqu'en 1975, une force de maintien de la paix de l'ONU restant sur place jusqu'en 1974.

Construction, enjeu international[modifier | modifier le wikicode]

Ce canal fut construit entre 1859 et 1869 par l'ingénieur français Ferdinand de Lesseps.

La construction de ce canal ne plut pas à tout le monde, en particulier aux Anglais qui voulaient construire une ligne ferroviaire en Égypte. Mais il craignaient surtout la domination des Français, ce canal se trouvant sur la route des Indes, colonie britannique.

Bien après sa construction, les Français, les Anglais et les Égyptiens se sont affrontés pour obtenir le canal de Suez. En 1956, Nasser, alors président de l'Égypte, nationalise le canal et l'intègre donc au patrimoine égyptien.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Canal de Suez de Wikipédia.
Portail de la mer —  Tous les articles sur la mer, et le monde maritime.
Portail de l'Égypte —  Tous les articles sur l'Égypte contemporaine.

29° 59′ 47″ N 32° 35′ 02″ E / 29.9963, 32.5838