Feu d'artifice 2016-07-14 Loire Tours 2.jpg
11-Years-Wikipedia-Sofia-20120115-cake-1.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Vikidia a onze ans ! bravo à tous les contributeurs, rejoignez-les !

Crèche de Noël

« Crèche de Noël » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une crèche de Noël allemande du début du XXIe siècle

La crèche de Noël est une représentation de la naissance de Jésus avec des personnages sculptés ou faits de différentes façons, ou quelquefois des personnages vivants.

Le mot crèche signifie à l'origine une mangeoire pour animaux, il vient du francique krippia. Selon la tradition chrétienne, l'une d'entre elles ayant servi de berceau1 pour l'enfant Jésus, le mot crèche ou crèche de Noël en est venu à désigner cette scène.

Selon les traditions chrétiennes la crèche est montée sur une table, ou à même le sol, on bâtit une étable miniature dans laquelle on dispose des personnages (en terre cuite souvent) représentant Marie et Joseph, les parents de Jésus, et les bergers réunis autour du nouveau-né.

Origines de la légende[modifier | modifier le wikicode]

La date de naissance de Jésus de Nazareth n'est pas connue avec certitude. Le jour de sa naissance est tout de même fêté au cours des festivités de Noël, qui autrefois comportaient douze jours. De fait la période coïncide avec le solstice d'hiver (la nuit la plus longue de l'année). Aujourd'hui, c'est le 25 décembre qui est retenu comme jour de Noël.

Deux Évangiles racontent la naissance de Jésus2. D'autres textes3 et la tradition orale y ajoutent d'autres détails.

La mère de Jésus, Marie, est l'épouse du charpentier Joseph. La tradition veut qu'elle soit tombée enceinte sans l'aide de son mari. Elle accouche à Bethléem, dans une étable, en compagnie de son mari, d'un bœuf, d'un âne et des trois Rois mages. Ces personnages constituent la crèche de Noël. Les Rois mages sont trois rois venant de pays lointains en suivant l'étoile apparue peu de temps avant la naissance de Jésus. Ils sont venus apporter des cadeaux de naissance à Jésus et à sa famille. Les cadeaux sont de l'or, de l'encens et de la myrrhe. L'encens et la myrrhe sont des substances aromatiques qui étaient très appréciées à l'époque. Ces rois s'appellent Melchior, Gaspard et Balthazar.

Des bergers des environs ont été prévenus de cette naissance par des anges et sont venus voir l'enfant nouveau-né4. Eux aussi sont souvent représentés dans les crèches.

Premières crèches[modifier | modifier le wikicode]

La première crèche a été créée en 1223 en Italie par Saint François d'Assise. Au départ, elle était représentée par des personnages réels (l'enfant Jésus couché dans une mangeoire, Joseph, la Vierge Marie, les Mages, les bergers, les paysans) joués par les gens du village. Les animaux, l'âne et le bœuf, aussi étaient réels. Petit à petit, la coutume s'est répandue. On a progressivement remplacé les personnes vivantes par des figurines en cire ou en terre cuite, en porcelaine ou en plâtre.

Les premières crèches ressemblant à celles que nous connaissons font leur apparition dans les églises et les familles à partir du XVe siècle.

En 1563, le Concile de Trente, qui réforme l'Église catholique pour lutter plus efficacement contre le protestantisme, interdit la représentation des animaux dans la crèche. De nombreux artistes qui représentent la Nativité tiennent compte de cette interdiction.

Les santons[modifier | modifier le wikicode]

Après la Révolution française qui a entraîné la fermeture des églises et la suppression de la messe de minuit, les représentations publiques de la Nativité furent discontinues. C’est alors qu’en Provence des petits personnages, les santons (santouns en provençal ou « petits saints ») ont été créés pour qu’une crèche de Noël puisse être présente au foyer de chaque famille provençale. Le santon est une figurine en argile que l'on cuit et que l'on peint; sa taille varie entre 2,5 cm à 15 cm.

Les personnages traditionnels de la scène de la Nativité (l’enfant Jésus, la Vierge Marie et saint Joseph, avec l'âne et le bœuf censés réchauffer l’enfant avec leur souffle, les Rois mages et les bergers) sont accompagnés de toute une série de petits personnages figurant les habitants d’un village provençal et leurs métiers traditionnels. Tout ce petit monde, chacun muni de son présent pour l’enfant Jésus, fait route à travers un paysage — comportant traditionnellement une colline, une rivière avec un pont et des oliviers généralement représentés par du thym fleuri — vers l'étable surmontée de son étoile.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Ouvrage consulté 

N. Lemaître, M-T. Quinson & V. Bot, Dictionnaire culturel du christianisme, Cerf Nathan, 1994, p. 95. (ISBN 2-204-04999-9)

  1. Évangile selon Luc, ch.2, verset 7.
  2. Évangile selon Matthieu et Évangile selon Luc.
  3. Par exemple, le Protévangile de Jacques.
  4. Évangile selon Luc, ch. 2, versets 8 à 20.
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.