Golgotha

« Golgotha » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Église du Saint-Sépulcre : le site du tombeau du Christ

Le Golgotha, ou mont du Calvaire est un monticule situé à l'extérieur de la ville de Jérusalem. C'est un lieu très important du Christianisme, pour avoir été celui où Jésus-Christ fut crucifié et enterré.

Durant l'Antiquité, les Romains, alors propriétaires de la ville, avaient l'habitude de crucifier les condamnés à mort sur cette colline. Le Golgotha est, selon les évangiles, le lieu où Jésus a été crucifié et mis au tombeau.

Sur le lieu du Golgotha se trouve l'église du Saint-Sépulcre qui abriterait le tombeau du Christ. Cet endroit est sacré pour les chrétiens.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Saint-Sépulcre.

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Tombeau du Christ, église du Saint-Sépulcre, Jérusalem.
La pierre du Calvaire, église du Saint-Sépulcre, Jérusalem.

Golgotha est un mot grec (Γολγοθα), qui tire son origine du mot araméen "gulgūltá" et du mot hébreu "gulgōlet" qui veulent dire "crâne". Il se pourrait que le sens du mot vient du fait que le crâne d'Adam serait enterrée dans la colline, ou alors que le calvaire de Gordon, un lieu à proximité du Golgotha, ressemble étrangement à un crâne d'homme.

Le mont porte d'autres noms comme le "mont du calvaire" ou "Kraniou Topos".

Le Golgotha selon le Nouveau Testament[modifier | modifier le wikicode]

Le Golgotha dans son ensemble[modifier | modifier le wikicode]

Le mont possède une riche histoire religieuse pour les chrétiens: il serait le lieu de naissance d'Adam, premier homme créé par Dieu lui-même, et son crâne aurait été enfoui dans le calvaire par Melchisédech, roi de Jérusalem.

Vers l'an 30, d'après la tradition chrétienne, le Golgotha sert d'endroit de crucifixion pour Jésus. Il meurt puis ressuscite trois jours plus tard, effaçant le péché d'Adam en se sacrifiant.

D'après les croyances chrétiennes, le Christ aurait été enterré à côté du rocher du Golgotha, son lieu de décès, par un certain Joseph d'Arimatie. Après qu'un temple en l'honneur de Vénus fut construit sur le Golgotha par l'empereur romain Hadrien, afin de dissimiler la tombe du défunt prophète, ce qui reste du mont et du tombeau se trouve aujourd'hui dans l'église construite au IVe siècle par un autre empereur romain, Constantin le Grand, qu'on appelle le Saint-Sépulcre. Cette église est l'un des principaux lieux saints et cultes de la religion chrétienne.

En 1885, le général britannique Charles Gordon estime d'après des écrits de Jean que le lieu de la crucifixion de Jésus se trouve dans un jardin à proximité du calvaire du Golgotha. Gordon donnera son nom à ce jardin ("Calvaire de Gordon").

D'après les Évangiles[modifier | modifier le wikicode]

Tous les évangiles du Nouveau Testament (Mathieu, Marc, Luc et Jean) parlent dans leurs écrits du fameux site. Ils affirment que Jésus a bel et bien été crucifié mais aussi enterré dans le Golgotha. Les versets qui le montrent:

  • Matthieu (27:33): "Arrivés au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne."
  • Marc (15:22): "Et ils conduisirent Jésus au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne."
  • Luc (23:33): "Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé crâne, ils l'y crucifièrent."
  • Jean (19:17): "Ils prirent donc Jésus ; il sortit portant sa croix et vint au lieu dit du crâne, ce qui se dit en hébreu Golgotha."

D'après les chrétiens, mais aussi les historiens et archéologues, la tombe de Jésus se trouve sous l'église qui se trouve actuellement en lieu et place du mont Golgotha.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]


Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...

31°46′42.4″N 35°13′47.1″E / 31.778444, 35.22975