Judas

« Judas » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Judas Iscariote, plus connu sous le nom de Judas, est toujours mentionné le dernier dans les différentes listes d'apôtres de Jésus.

Selon les Évangiles de Matthieu, Marc et Luc, il aurait trahi Jésus sur le mont des Oliviers. Contre une récompense, il le désigne en lui donnant un baiser sur la joue, ce qui est plus discret que de désigner du doigt. Cela permit à la patrouille de soldats romains venus capturer Jésus de l'identifier.

Judas aurait reçu 30 pièces d'argent, ou trente deniers — le prix d'un champ1 — pour ce « travail », puis prenant conscience de son acte, il se serait pendu.

Alors que les noms des autres apôtres sont devenus des prénoms usuels dans les cultures chrétiennes (comme Pierre, Thomas, Philippe, etc.), le nom de Judas n'est pas du tout populaire, bien au contraire. Il est un symbole de trahison. Son homonyme, auteur d'une lettre intégrée dans le Nouveau Testament, a été appelé Jude pour les distinguer, mais en hébreu, ce sont les mêmes prénoms.

Le personnage de Judas est certainement le plus ambigu des Évangiles et celui qui pose le plus de questions aux théologiens. On voit en effet, dans les textes, Jésus lui-même envoyer Judas « faire ce qu'il a, à faire » 2.

Pour le christianisme, Jésus se sacrifie pour la rédemption du monde. Cet acte était donc nécessaire pour que s'accomplissent les prédictions de la Bible concernant le Messie.

Expression[modifier | modifier le wikicode]

Le baiser de Judas. Peinture de Giotto di Bondone. Début du XIVe siècle

Le baiser de Judas est une expression qu'on utilise de nos jours afin de désigner le fait de se montrer gentil avec quelqu'un tout en préparant un acte de trahison ou une méchanceté. Elle vient de l'épisode de la trahison sur le mont des Oliviers.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Matthieu, 27-7; Actes des Apôtres, 1-18
  2. Jean, 13-27. Dans un Évangile apocryphe, l'Évangile de Judas, c'est Jésus lui-même qui aurait demandé à Judas de le dénoncer.
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...