Léon Tolstoï

« Léon Tolstoï » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Tolstoï)
Aller à : navigation, rechercher
Léon Tolstoï
L.N.Tolstoy Prokudin-Gorsky.jpg
Nom Léon Tolstoï
Date de naissance 9 septembre 1828
Lieu de naissance Iasnaïa Poliana (Empire russe)
Date de décès 20 novembre 1910 (à 82 ans)
Lieu de décès Astapovo (Empire russe)
Nationalité Russe
Profession Romancier
voir modèle • modifier
Léon Tolstoï à son bureau, 1908.

Léon Tolstoï, né le 9 septembre 1828 à Iasnaïa Poliana en Russie et mort le 20 novembre 1910 à Astapovo, est un romancier russe, auteur de romans et nouvelles, riches d'analyse psychologique et de réflexion morale et philosophique.

Son roman Guerre et Paix (1869) est une reconstitution historique des guerres napoléoniennes en Russie.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

Romans[modifier | modifier le wikicode]

  • Les Cosaques, 1863
  • Guerre et Paix, 1864-1869
  • Anna Karénine, 1873-1877
  • Résurrection, 1899

Nouvelles[modifier | modifier le wikicode]

  • La Mort d'Ivan Ilitch, 1886
  • La Sonate à Kreutzer, 1889

Contes pour les enfants[modifier | modifier le wikicode]

LES DEUX CAMARADES
Deux amis se promenaient dans la forêt ; un ours surgit et se jeta sur eux.
L’un grimpa sur un arbre et se cacha, tandis que l’autre restait sur la route.
Il se laissa tomber par terre et feignit d’être mort.
L’ours s’approcha et flaira l’homme ; mais comme celui-ci retenait son souffle, l’animal le crut mort et s’éloigna.
Quand l’ours fut loin, l’autre descendit de l’arbre et demanda en riant à son camarade :
— Qu’est-ce donc que l’ours te disait à l’oreille ?
— Il me disait que celui qui abandonne son ami dans le péril est un lâche !

La morale de ce conte se retrouve dans la fable de Jean de La Fontaine, L'ours et les deux compagnons.

Le pédagogue[modifier | modifier le wikicode]

Pour lui, l’école c'est l’apprentissage de la servitude : les élèves récitent bêtement les leçons sans les comprendre. Il installe dans sa propriété une école expérimentale pour les fils de ses paysans en s'appuyant sur les principes de Montaigne et Rousseau. Il dissocie l'instruction de l'éducation, qui permet d'émanciper les individus. Son école est détruite en 1862 par la police du tsar.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Aab st basil moscow.jpg

Lieux géographiques : MoscouPlace RougeKremlinSaint-PétersbourgVolgaNévaOuralLac BaïkalSibérie
Histoire de la Russie : Rus' de KievEmpire russeRépublique socialiste fédérative soviétique de Russie
Liste des souverains de Russie : RiourikIvan le TerribleBoris GodounovPierre le GrandCatherine la GrandeAlexandre IerNicolas II de Russie
Dirigeants politiques de la Russie moderne : Boris EltsineVladimir PoutineDmitri Medvedev
Littérature russe : Alexandre PouchkineLéon Tolstoï
Musique russe : Modeste MoussorgskiPiotr Ilitch TchaïkovskiSergueï RachmaninovIgor StravinskySergueï ProkofievDmitri Chostakovitch
Cuisine russe

Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Léon Tolstoï de Wikipédia.