Puna

« Puna » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Paysage de puna sur l'altiplano chilien.
La puna compte également de nombreux lacs et étangs, comme ce salar, au Chili. On distingue au loin les hauts sommets des Andes, et on aperçoit une vigogne, ainsi qu'un groupe de flamants de James au loin.

La puna est un paysage et un écosystème d'Amérique du Sud, principalement au Pérou, au Chili, en Argentine et en Bolivie, caractérisé par son climat froid et très sec : c'est une prairie sèche et froide, que l'on trouve à haute altitude, dans les Andes.

Végétation[modifier | modifier le wikicode]

La végétation de la puna est rare, et clairsemée, principalement constituée d'herbes et de petits buissons : on observe souvent le sol nu, visible entre les touffes de plantes. Peu d'espèces de plantes peuvent supporter le froid, et surtout la sécheresse. Les quelques espèces qui y vivent sont souvent présentes abondamment, et il n'est pas rare de n'observer qu'une seule ou deux espèces à un endroit donné. La yareta et l'ichu sont les espèces les plus courantes. Ces plantes sont bien adaptées aux conditions rudes de l'altiplano : la yareta a une forme de boule, très compacte, qui lui évite de perdre trop de chaleur. Elle pousse très lentement (quelques millimètres par an), et peut vivre très longtemps, plusieurs siècles voire quelques milliers d'années. Beaucoup d'herbes, comme l'ichu, ou la fétuque, restent sèches une grande partie de l'année. Elles ont besoin de très peu d'eau pour vivre.

La puna est parsemée de nombreux lacs, et de grandes étendues humides, autour desquels on trouve une végétation différente, plus caractéristique des zones marécageuses de montagne.

Animaux[modifier | modifier le wikicode]

Comme pour les plantes, peu d'animaux fréquentent la puna. Le lama et ses cousins, le guanaco et la vigogne, en sont les habitants emblématiques. Ces mammifères résistent au froid grâce à leur laine épaisse, et broutent les herbes de la végétation. Le renard de Magellan ne vit pas que dans la puna, mais il n'est pas rare de le croiser, à la recherche de proies, de petits mammifères comme la viscache ou la souris à grandes oreilles.

Le nandou de Darwin est l'une des deux espèces de nandou, et un cousin plus petit du nandou d'Amérique. Contrairement à son cousin, qui vit dans les plaines, comme la pampa, le nandou de Darwin est bien adapté à la vie en altitude, et fait partie des espèces caractéristiques de la puna. En dehors du nandou, peu d'oiseaux à part le condor des Andes parcourent la puna, mais on trouve de nombreuses espèces d'oiseaux dans les lacs et les étangs, comme le flamant du Chili, le flamant des Andes, le flamant de James, l'ouette des Andes, la sarcelle de la puna, la sarcelle des Andes, ou la foulque géante.

Paysage composite.jpg
sur les paysages et les formes de la végétation :

ForêtCanopéeForêt tempérée humideForêt tropicale humideForêt de nuageForêt naineForêt de landeSous-boisFougeraieClairièreRipisylve
SavaneBrousseVeldCerradoLlanosPampaSteppePusztaPrairiePelouseLande
GarrigueMaquisFynbosChaparralMalleeBushMatorral
DésertOasisKarooCaatinga
ToundraMuskegTaïga
Toundra alpinePelouse alpine et Prairie alpinePozzineTourbièreBofedalParamoPuna
Zone humidePrairie humideDeltaBillabongIguapoBayouMarais et MarécageMarais salantTanneMangrove
Dune littoraleVasière et SlikkeSchorre et Pré-saléRoselière
ChampPré et PâturageHaieBocageJachère

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.


Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]