Forêt tropicale humide

« Forêt tropicale humide » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La forêt dense amazonienne au Brésil

La forêt tropicale humide (ou forêt équatoriale) est la forme de végétation naturelle des régions équatoriales de basse altitude. En Asie on lui donne le nom de jungle. Elle est parfois appelée forêt dense, bien que cette expression signifie seulement que les arbres sont très proches les uns des autres. Cette expression s'applique donc aussi à la forêt tempérée humide.

C'est une forêt où les arbres formant trois étages de hauteur différente, sont très serrés et perdent leurs feuilles irrégulièrement. C'est une forêt à l'aspect « toujours vert ». La faune et la flore y sont très riches.

Description[modifier | modifier le wikicode]

La forêt tropicale humide profite des caractéristiques du climat équatorial, qui fournit beaucoup d'eau et une température élevée toute l'année. Cela favorise la densité et la croissance permanente des plantes.

Les arbres y sont étagés. Les plus hauts pouvant dépasser les 50 m, mais ils sont rares. Le second étage forme une voûte continue et serrée, elle atteint trente à quarante mètres de hauteur. L'étage le plus bas (entre quinze et vingt mètres de haut) est composé d'arbres de quelques mètres de hauteur qui profitent de l'ombre créée par les étages supérieurs. Les troncs des arbres sont le plus souvent lisses et ne portent des branches que vers le sommet. Les racines restent superficielles et certaines sont même aériennes.

La plupart des arbres ont des feuilles persistantes. Celles-ci tombent cependant mais de manière irrégulière. Les arbres à feuilles caduques ne perdent pas leurs feuilles en même temps, elle se fait le plus souvent branche par branche. De ce fait la forêt présente un aspect toujours vert (sempervirents). De plus, en raison de la densité du feuillage, la lumière atteint difficilement le sol : l'ombre domine et le sous-bois faute de lumière suffisante est donc rare. Certaines plantes, dites épiphytes, ne peuvent pousser que sur des arbres où elles profitent de l'accumulation d'humus sur les branches pour s'installer (ce ne sont pas des parasites comme le gui).

La forêt tropicale humide est également présente dans les régions de mousson et le long des cours d'eau dans les régions de climat tropical où elle forme les forêts-galeries.

Plantes et animaux[modifier | modifier le wikicode]

Un perroquet dans la forêt dense en Colombie

La forêt tropicale humide renferme près de 70 % des espèces végétales connues sur la Terre (de très nombreuses espèces restent encore à découvrir). On y dénombre entre 80 à 200 espèces différentes par hectare, mais il est rare de trouver deux individus de la même espèce sur un hectare. Il y a donc une extrême dispersion des individus végétaux, ce qui rend coûteux et dévastateur l'exploitation forestière. L'étage supérieur des arbres (la canopée), à près de 30–50 m de hauteur, est très riche en oiseaux (cependant les conditions y sont sévères : forte chaleur, vents forts et manque d'humidité). L'étage intermédiaire abrite des oiseaux, des reptiles et des singes. Au sol les insectes sont très abondants.

Par contre les gros animaux herbivores et carnivores sont très peu nombreux.

Malgré leur ressemblance, les forêts denses d'Amérique, d'Afrique et d'Asie n'ont pas d'espèces animales ou végétales en commun (sauf les espèces introduites par l'homme). On retrouve souvent des espèces de la même famille, surtout quand ces familles comptent des centaines ou des milliers d'espèces, mais ce ne sont pas des espèces vraiment proches. D'ailleurs, ces grandes familles sont aussi représentées dans les zones tempérées, par exemple les fourmis (ou Formicidés) ou chez les plantes les Euphorbiacées (les célèbres hévéas dont on tire le caoutchouc, les euphorbes dans les zones tempérées).

De l'exploitation à la surexploitation[modifier | modifier le wikicode]

Difficilement pénétrable, la forêt dense a cependant été mise en valeur pour des groupes de paysans qui y pratiquent une agriculture itinérante sur brûlis forestiers. Cette technique agricole nécessite un vaste territoire pour chaque groupe humain (cycle de 10-15 ans avant que les champs ne reviennent au point de départ). C'est donc une région où la densité humaine est faible (cuvette de l'Amazone et du Congo).

La forêt tropicale humide fournit également des bois exotiques utilisés dans la menuiserie et la fabrication de mobilier (comme l'acajou).

Actuellement, elle subit une déforestation gigantesque, en particulier en Amazonie brésilienne et en Indonésie. Chaque année, près de 13 millions d'hectares disparaissent pour laisser la place à des terrains destinés à l'élevage ou des plantations (soja pour la nourriture des animaux de boucherie, canne à sucre et palmiers à huile pour fournir les agro-carburants).

Article mis en lumière la semaine du 24 mai 2010.
Paysage composite.jpg
sur les paysages et les formes de la végétation :

ForêtCanopéeForêt tempérée humideForêt tropicale humideForêt de nuageForêt naineForêt de landeSous-boisFougeraieClairièreRipisylve
SavaneBrousseVeldCerradoLlanosPampaSteppePusztaPrairiePelouseLande
GarrigueMaquisFynbosChaparralMalleeBushMatorral
DésertOasisKarooCaatinga
ToundraMuskegTaïga
Toundra alpinePelouse alpine et Prairie alpinePozzineTourbièreBofedalParamoPuna
Zone humidePrairie humideDeltaBillabongIguapoBayouMarais et MarécageMarais salantTanneMangrove
Dune littoraleVasière et SlikkeSchorre et Pré-saléRoselière
ChampPré et PâturageHaieBocageJachère

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.