Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Yahweh

« Yahweh » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Yahvé)
Aller à : navigation, rechercher
Représentation du nom de Yahweh. Bible séfardi vers 1385

Yahweh, écrit également Yahvé, est le nom donné au dieu national des enfants d'Israël, c'est-à-dire d'après la Bible des descendants de Jacob, fils d'Abraham. Dans l'Antiquité il était vénéré dans les territoires des Hébreux (les royaume d'Israël et royaume de Juda). Son sanctuaire était le temple de Salomon à Jérusalem. A partir du VIIe siècle av. J.-C., fin de la période monarchique et surtout au moment de la déportation des Hébreux à Babylone, il devient le seul dieu des juifs. D'un dieu qui leur était particulier, les juifs firent alors de Yahweh le seul dieu (monothéisme), ce dernier ayant un rayonnement universel.

Yahweh, le dieu national des Hébreux[modifier | modifier le wikicode]

D'après le récit de la Bible, Yahweh apparaît comme le dieu national des Hébreux. Il a passé une alliance personnelle avec les patriarches, Abraham, Isaac et Jacob et leur descendance (les enfants d'Israël), il leur a promis une terre où ils pourront se fixer et se multiplier. Cette alliance a été renouvelée par l'entremise de Moïse, c'est d'ailleurs à cette occasion que Yahweh fait connaître son nom.

Yahweh défend les Israélites contre leurs multiples ennemis. Mais en contrepartie les Hébreux doivent reconnaitre le pouvoir de Yahweh et se soumettre à ses commandements (en particulier ne pas adorer d'autres dieux). L'observance de cet engagement garantit la protection effective accordée par Yahweh, donc la sécurité externe et le fonctionnement paisible de la société. Tout manquement grave à l'obéissance fait que Yahweh retire sa protection ce qui déchaine de graves difficultés en particulier l'assaut victorieux des ennemis.

Particularités de Yahweh[modifier | modifier le wikicode]

Une des plus anciennes attestations de l'écriture du nom de Yahweh. Lettres de Lakis. Début du VIe siècle avant JC

Selon le Décalogue, le mot Yahweh est seulement écrit sous la forme YHMH et ne doit pas être prononcé. Cependant jusqu'au début du VIe siècle il semble que le nom ait été prononcé mais comme il est formé uniquement de consonnes on ne sait pas comment il se prononçait. Lorsqu'ils parlent de lui, les juifs emploient les mots Adonai ( Le Seigneur) ou Elohim (Puissances, mot générique voulant dire dieu) ou bien HaShem (Le Nom) dans la vie courante. Certains emploient le nom de Jéhovah (intercalation de voyelles entre les consonnes).

L'arche d'alliance participe à la prise de Jéricho par les Hébreux. Enluminure de Jean Fouquet, vers 1470-1475

D'après le Décalogue, il est interdit de représenter Yahweh, cette particularité distingue les Hébreux des autres peuples voisins qui représentaient leurs divinités. Il n'y a pas de statues ou de peintures le représentant. Le texte biblique ne fait jamais mention de représentations. Mais il se peut que dans les temps les plus reculés de l'histoire des Hébreux, ceux-ci aient représenté Yahweh. L'interdiction est effective à partir des règnes des rois de Juda Ézéchias et surtout Josias au VIIe au siècle av. J.-C.. Pour les juifs, Yahweh est présent dans l'arche d'Alliance qui contient les Tables de la Loi. Cette arche participe aux différentes fêtes religieuses et est alors présentée aux hébreux.

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...