Royaume d'Israël

« Royaume d'Israël » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Carte des différents royaumes du Proche-Orient, à la fin du IXe siècle av. J.-C.

Le royaume d'Israël est un des deux royaumes que les Hébreux formèrent après la mort de Salomon vers 931 av. J.-C..

À la mort de Salomon, les douze tribus d'Israël se séparèrent. Deux tribus, installées dans le sud formèrent le royaume de Juda ; les autres tribus formèrent le royaume d'Israël installé dans le nord.

Le royaume d'Israël était installé dans un environnement de collines et de vallées bénéficiant d'un climat suffisamment arrosé favorable à la culture des céréales et des oliviers et favorisant les communications. Sa population était plus nombreuse (plus de quatre fois selon les estimations) que celle du royaume de Juda.

Le royaume d'Israël eut d'abord pour capitale Sichem, puis Samarie. Il entretenait de nombreux contacts commerciaux et diplomatiques avec les autres peuples environnants qui l'influencèrent en partie dans les aspects religieux, avec l'introduction de dieux phéniciens. Les rois d'Israël étaient accusés d'être des hérétiques par ceux du royaume du Juda qui, regroupés autour du Temple de Jérusalem, affirmaient être les seuls défenseurs de la « vraie religion juive ».

Le royaume d'Israël disparait au moment de la conquête assyrienne en 721 av. J.-C.. Les notables sont déportés dans d'autres provinces de l'empire assyrien et une partie de la population se réfugie dans le royaume de Juda. Le royaume devient une province de l'empire assyrien.

Rois du royaume d'Israël :

Jéroboam, Bassa, Ela, Omri, Achab, Ochozias, Joram, Jéhu, Joachaz, Joas, Jéroboam II, Osée.

Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.