Hussard

« Hussard » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Officier hussard sous le 1er Empire.

Les hussards constituent un type de cavalerie militaire dans les armées européennes du XVIIe au XXe siècles.

Ils sont, avec les chasseurs à cheval, les principaux représentants de la cavalerie légère. Celle-ci n'est pas destinée, comme la cavalier lourde (cuirassiers) ou de ligne (dragons), à attaquer en force, en choc frontal, les unités ennemies lors des batailles, mais plutôt d'utiliser le mouvement rapide pour l'exploration et la reconnaissance, le harcèlement de petites unités ennemies, leur poursuite et destruction en cas de repli. Mais les hussards chargèrent parfois avec bravoure lors des guerres napoléoniennes. Ils sont armés, comme leurs frères d'arme les chasseurs, d'un sabre courbe (plus destiné à tailler et frapper qu'à pointer lors d'une charge), de carabine courte et de pistolets.

Les hussards sont à l'origine des mercenaires d'Europe centrale (Croates, Hongrois...) venus s'enrôler dans les cavaleries occidentales. Ils ont au début le farouche aspect «barbare» de leurs lointains ancêtres, les cavaliers huns. Ils conserveront longtemps un esprit d'indépendance et d'originalité au sein des armées européennes (française et prussienne en particulier) : uniformes et coiffures originaux (colback, pelisse, dolman, sabretache), couleurs d'uniformes propres à chaque régiment (dont le macabre noir avec tête de mort des «hussards de la mort»), ornements extrêmes des vêtements (tresses, fourrure...), manque de retenue (expression française «à la hussarde») mais non de courage.

De nos jours, les hussards (ainsi que la cavalerie) ont pratiquement disparus et n'ont plus de particularismes, mais le nom prestigieux continue d'être porté par certaines unités militaires britanniques ou françaises (par exemple le 1er régiment de hussards parachutistes).
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...