Cravate

« Cravate » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une cravate bleue, portée par un jeune homme.

La cravate est un accessoire de mode masculin qui s'enroule autour du cou, se noue devant la gorge et s'étend contre la poitrine. Elle est portée dans un cadre généralement formel.

La cravate est une étoffe nouée autour du cou dont on laisse retomber les pans sur le devant de la poitrine. Accessoire vestimentaire essentiellement masculin, il en existe à des prix très variables : elle est très accessible, mais si l'on souhaite une qualité particulière, les prix enflent.

La cravate n'a aucun intérêt si le but est de se couvrir le cou du froid. Elle est presque constamment portée comme un accessoire d'apparat, utilisé comme un signe de sérieux professionnel, que l'on ôte sitôt rentré chez soi.

Une cravate

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Sculpture d'un général portant la cravate, retrouvée dans le mausolée dans le Mausolée de l'empereur Qin.
Louis XIV vêtu d'une des premières versions de la cravate, peinture de Charles Lebrun.

D'un simple ruban...[modifier | modifier le wikicode]

De tout temps, les hommes ont voulu se couvrir la gorge afin de ne pas avoir froid ou paraître plus élégant. Ainsi, les soldats de terre cuite retrouvés dans le mausolée de l'empereur Qin sont vêtus d'un court foulard noué autour du cou. De même, sur les représentations de la colonne Trajane, à Rome, on apprend que les légionnaires romains portaient un foulard, le focalium. On est toutefois encore très loin de l'actuelle cravate.

C'est en Europe, au XVIIe siècle, que naît véritablement la longue histoire de la cravate. Durant la Guerre de trente ans, les cavaliers croates enrôlés par Louis XIII portent tous cet accessoire vestimentaire de couleurs différentes afin de marquer leur grade militaire. Les Français sont sous le charme devant tant d'élégance et décident d'adopter eux aussi ce foulard. Le nom de « cravate » pourrait même venir d'une déformation du mot « croate » ; certains historiens, cependant, protestent devant une telle étymologie, car on trouve des traces du mot en français avant cet épisode.

Une autre légende vient se mêler à l'histoire de la cravate. Pendant la bataille de Steinkerque, en 1692, en Flandre, les officiers français, dont la tenue vestimentaire comprenait une pièce de tissu pour serrer le col, furent réveillés en sursaut. Ils durent se vêtir dans la précipitation et, n'ayant pas le temps de faire correctement le nœud, ils se contentèrent de coincer négligemment le bout dans leur boutonnière. Cette tenue insolite aurait donné naissance à une mode : pendant un certain temps, les courtisans portèrent la cravate à la « steinkerque ».

À cette époque, la cravate est alors une large étoffe, le plus souvent de coton ou de lin. Elle occupe un volume plus grand que de nos jours, car elle est agrémentée de dentelle, de pompons, de rubans et de franges en tout genre. Elle fait fureur à la cour du roi Louis XIV : tous les gentilshommes se pavanent en arborant fièrement la leur. À la poubelle les jabots (wp) et les fraises (wp) ! Le roi nomme même un cravatier du Roi, dépendant de la maison du Roi, dont le rôle est de sélectionner les meilleures cravates et d'en vêtir sa majesté. Mais la cravate ne ressemble toujours pas à ce que nous voyons actuellement...

...à la cravate actuelle[modifier | modifier le wikicode]

Aux XVIIIe et XIXe siècles, un tournant important va se jouer. Alors que les Français vont vers des cravates toujours plus volumineuses et colorées, les Anglais, eux, optent pour la sobriété avec des cravates uniquement blanches ou noires. C'est finalement les Anglais qui donnent le ton. Plus encore : la cravate régate fait son apparition, dont les nœuds sont bien plus simplifiés et les tissus plus souples, plus longs et moins épais. Bon, on se rapproche...

L'usage de la cravate se popularise et s'étend aux hommes de toutes classes sociales, notamment avec l'idée en 1924 de Jesse Langsdorf de couper la cravate en diagonale : ainsi, la partie autour du cou est plus fine et plus facile à enfiler. Au cours du XXe siècle, la cravate va être commercialisée sous différentes matières (cuir, tricot, soie, coton, lin...) et couleurs. Elle est maintenant un élément indispensable du style vestimentaire professionnel, partout dans le monde.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Aiga beautysalon inv.png Portail de la mode - Tous les articles sur la mode !
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.