Dragon (militaire)

« Dragon (militaire) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Dragons français sous le Premier Empire.
Les dragons sont des soldats de la cavalerie, mais combattant parfois à pied, comme des fantassins.
Aux temps du combat à cheval et en particulier durant les guerres napoléoniennes, ils constituaient la cavalerie de ligne, entre la cavalerie légère (hussards ou chasseurs à cheval) et la cavalerie lourde (par exemple les cuirassiers). Au cours du XXe siècle, les dragons délaissent le cheval pour devenir des dragons portés, des soldats d'infanterie se déplaçant en véhicules à moteur, parfois blindés.
En France sous l'Ancien régime et le Premier Empire, les dragons portent un casque similaire à celui des cuirassiers et un uniforme de fantassin de couleur verte (comme les chasseurs). Ils étaient alors armés d'un fusil à baïonnette (plus long que le mousqueton de la cavalerie) et d'un sabre droit : avec celui-ci, ils pouvaient ainsi charger à la manière de la cavalerie lourde.
Le terme de dragon ne semble pas avoir de rapport avec le dragon, animal fantastique, mais viendrait peut-être de l'allemand trager, "porteur", à une époque (XVIe siècle) où un cavalier transportait sur son cheval un tireur d'arquebuse, qui en descendait pour faire feu.
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...