Goguryeo

« Goguryeo » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Goguryeo (고구려)
-37 - 668
Drapeau Blason
Drapeau Blason
Goguryeo en 476
Goguryeo en 476
Informations générales
Régime Dynastie
Capitale Jolbon (37 av. J.-C. – 3 ap. J.-C.) puis Gungnae (3 ap. J.-C. – 427 ap. J.-C.) puis Pyongyang (427 av. J.-C. – 668 ap. J.-C.)
Langue coréen
Religion bouddhisme
Démographie et Superficie
Population environ 3500000 personnes au VIIe siècle
Superficie  km2
Entités précédentes :
Gojoseon
Entités suivantes :
Silla
Balhae
voir modèle • modifier

Le royaume de Goguryeo (ou Koguryo) est un gigantesque royaume qui occupe la partie nord de la péninsule coréenne et la Mandchourie chinoise. Ce royaume est créé en -37 et meurt en 668, une partie du pays étant annexé par Silla et le reste formant l'État multi-ethnique de Balhae.

À son apogée, Goguryeo contrôlait la majeure partie de la péninsule coréenne, de grandes parties de la Mandchourie et certaines parties de l'Extrême-Orient russe et de la Mongolie orientale.

Avec Baekje et Silla, Goguryeo était l'un des Trois Royaumes de la Corée. Il participait activement à la lutte pour le pouvoir en vue du contrôle de la péninsule coréenne et était également associée aux affaires étrangères des gouvernements voisins en Chine et au Japon.

Le Samguk sagi, un texte de Goryeo datant du XIIe siècle, indique que Goguryeo a été fondée en 37 avant notre ère par Jumong, un prince de Buyeo, intronisé sous le nom de Dongmyeong.

Goguryeo était l'une des grandes puissances de l'Asie de l'Est jusqu'à sa défaite par une alliance entre Silla et la dynastie Tang en 668 après un épuisement prolongé et des luttes internes causées par la mort de Yeon Gaesomun. Après sa chute, son territoire a été divisé entre les états de Silla unifié et Balhae.

Le nom Goryeo, forme abrégée de Goguryeo, a été adopté comme nom officiel au Ve siècle et est à l'origine du nom occidental de la Corée.

Portail de la Corée —  Tous les articles concernant la Corée.