Durrës

« Durrës » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Durrës vue d'avion.

Durrës est le deuxième plus grande ville d'Albanie (après la capitale Tirana). C'est une ville portuaire située sur la Mer Adriatique, en face de l'Italie. En 2015, elle avait un peu plus de 200 000 habitants.

Noms[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'Antiquité, la ville s'est d'abord appelée Epidamnos (en grec ancien Επίδαμνος) (Épidamne), puis Durrákhion ou Dyrrachion (Δυρράχιον), ce qui a donné en latin Dyrrachium.

Au Moyen Âge, elle s'appelait en français Duras.

Son nom albanais est Durrës, son nom italien Durazzo et dans les langues slaves Drač.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La ville a été fondée en 627 av. J.-C. par des colons grecs. Elle a été prise par les Romains en 229 av. J.-C. Elle était le point de départ d'une très importante voie romaine, la Via Egnatia : cette route orientée d'ouest en est traversait l'actuelle Albanie, puis la Grèce et une partie de l'actuelle Turquie pour se terminer à Byzance (aujourd'hui Istanbul).

Dyrrachium a été ravagée par des séismes en 351 et 522 et par les Ostrogoths en 480. Au moment de la division de l'Empire romain, la ville se trouvait dans sa partie Est, l'Empire romain d'orient, ou Empire byzantin. Elle est ensuite tombée aux mains des Bulgares (989-1005), des Normands de Sicile (plusieurs fois entre 1082 et 1185), de la Serbie (début du XIVe siècle) et des Vénitiens (une première fois en 1205, puis de 1392 à 1501). En 1447, elle a été assiégée par l'albanais Skanderberg.

Le port de Dürrès en 1996.

Les Turcs ottomans de Bajazet II l'ont prise en 1501 et réunie à l'Empire ottoman. Entre 1870 et 1912, Durrës a participé à plusieurs révoltes contre les Turcs, jusqu'à ce que l'Albanie retrouve son indépendance en 1913. À nouveau frappée par un tremblement de terre en 1926, elle a été reconstruite dans son apparence actuelle, avec de nouvelles rues larges et un port moderne.

Le 7 avril 1939, la ville a été occupée par l'armée italienne de Mussolini, puis en août 1943 par l'armée allemande, qui a détruit le port en 1944. Le port a été reconstruit après la fin de la Seconde Guerre mondiale, mais la ville ne s'est pas beaucoup développée, car le régime communiste albanais avait peu de rapports avec le monde extérieur.

Depuis les années 1990, elle se modernise progressivement.

Portail de l'Europe —  Tous les articles sur l'Europe !