Albanais

« Albanais » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Albanais
Nom d'origine Shqip
Pays Albanie Albanie
Grèce Grèce
Italie Italie
Kosovo Kosovo
Macédoine du Nord Macédoine du Nord
Monténégro Monténégro
Serbie Serbie
Turquie Turquie
Nombre de locuteurs 5 877 100
Classification linguistique
Classification par famille - langues indo-européennes
- langues Paléo-Balkanique
: Albanais
Statut officiel
Langue officielle de Albanie Albanie
Kosovo Kosovo
Macédoine du Nord Macédoine du Nord
Monténégro Monténégro
Exemple
Échantillon Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme (voir le texte en français)

Neni 1

Të gjithë njerëzit lindin të lirë dhe të barabartë në dinjitet dhe në të drejta. Ata kanë arsye dhe ndërgjegje dhe duhet të sillen ndaj njëri tjetrit me frymë vëllazërimi.
voir modèle • modifier

L'albanais est une langue indo-européenne formant un groupe isolé. Les locuteurs de l'albanais sont appelés "Albanophones".

Nombre de locuteurs[modifier | modifier le wikicode]

Reconnaissance officielle[modifier | modifier le wikicode]

L'albanais est parlé principalement dans deux pays (dont un partiellement reconnu) :

  • L'Albanie dont les 2,8 millions habitants sont en quasi-totalité des albanophones. L'Albanie est le seul pays à ne reconnaître que l'albanais en langue officielle.
  • Le Kosovo , dont 97% de la population est albanaise. (Le reste de la population est serbe)

D'autres pays reconnaissent l'albanais comme officielle mais les albanophones de ces pays sont moins nombreux :

  • La Macédoine du Nord, dont un quart des habitants (soit environ 500 000) est albanophone.
  • Le Monténégro, dont les albanophones représentent un peu plus de 5% de la population.

Autres présences[modifier | modifier le wikicode]

Il a exister une présence albanaise en Grèce, notamment en Épire du Sud et autour d'Athènes. aujourd'hui la minorité albanaise n'est plus très nombreuse en Grèce.

En Serbie, la majorité des albanophones du pays se sont retrouvé au Kosovo quand ce dernier s'est proclamé indépendant. Mais on retrouve encore des régions albanophones en Serbie comme la vallée de Preševo.

On retrouve au sud de l'Italie une communauté albanophone : les Arberèches. Leur langue et leur culture sont protégées par le gouvernement italien.

En Turquie, on estime que 5 millions de personnes sont d'origines albanaises, mais la grande majorité d'entre eux ont préféré abandonner leur langue au profit du Turc.

Tableau du nombre de locuteurs de l'albanais par pays
Pays Nombre de locuteurs Pourcentage Note
Albanie 2 596 000 89,20% Prend en compte

uniquement les

locuteurs maternels (2011)

Kosovo ~1 500 000 ~88%
Macédoine du Nord 500 000 25,2%
Monténégro ~32 000 5,26%
Sicile (Italie) ~1% Communauté des Arberèches

Écriture[modifier | modifier le wikicode]

L'albanais s'écrit en alphabet latin officiellement depuis 1908, mais avec des caractères spéciaux (en bas, la prononciation équivalente du français) :

a b c ç d dh e ë f g gj h i j k l ll m n nj o p q r rr s sh t th u v x xh y z zh
a b ts tch d angl. the è e f g gy h i y k l l arrière m n gn o p q r battu r roulé s ch t angl. thing ou v dz dj u z j

Dialectes[modifier | modifier le wikicode]

Carte des dialectes historiques de l'albanais.

Il existe un grand nombre de dialectes albanais divisés en deux groupes :

Un dialecte intermédiaire est parlé au centre de l'Albanie regroupant des spécificités du tosque et du guègue.

Le dialecte arberèche est un dialecte tosque qui n'a pas été influencé par le turc et est considéré comme la variété de l'albanais la plus proche du vieil albanais.

Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Albanais de Wikipédia.