Wehrmacht

« Wehrmacht » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La Wehrmacht à Nuremberg

La Wehrmacht désigne l'armée allemande entre 1935 et 1945. Wehrmacht est un mot allemand. Il se traduit par force de défense. Comme tous les noms communs allemands, il a une majuscule.

Création de la Wehrmacht[modifier | modifier le wikicode]

L'Empire allemand perd la Première Guerre mondiale. En 1918, le traité de Versailles impose le désarmement de l'armée allemande. Il réduit les troupes allemandes à 100 000 hommes, et interdit toute utilisation d'artillerie lourde, de char de combats ou d'armes chimiques. Le 23 mars 1921, la Reichswehr (défense du Reich) est créée. Mais très vite, la Reichswehr ne se plia pas aux exigences du traité de Versailles.

Germaniques et soviétiques coopérèrent dans le secret pour produire ensemble de nouvelles armes.

En 1935, la Reichswehr fut rebaptisée Wehrmacht : l'armée de défense. Au début de la Seconde Guerre mondiale, la Wehrmacht connut des succès.

Organisation[modifier | modifier le wikicode]

La Wehrmacht est constituée de :

Crimes de guerre[modifier | modifier le wikicode]

La déportation des juifs vers les camps d'extermination fut organisée par la Waffen-SS. Elle ne fait pas partie de la Wehrmacht. Toutefois, les troupes allemandes participèrent à l'holocauste en assassinant ou arrêtant des Juifs, bien que ce soit dans une proportion moindre que la Waffen-SS.

1945[modifier | modifier le wikicode]

En 1941, après l'entrée en guerre de l'Allemagne nazie contre l'Union soviétique, la Wehrmacht dut se battre sur un nouveau front (elle combattait aussi en Afrique du Nord sous les ordres de Rommel). La défaite de Stalingrad et le débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 marquent des retournements de situation. Le 20 juillet 1944, un petit nombre de généraux allemands prirent conscience que la défaite était inévitable. Ils tentèrent alors un attentat pour tuer Adolf Hitler, prendre le pouvoir et négocier un armistice. Ce complot échoua et les généraux furent tués par les SS.

Environ 5 millions de soldats de la Wehrmacht furent tués et autant furent blessés. Les victimes furent nombreuses dans les 9 derniers mois de la guerre. Parmi les victimes, on compte des enfants et des vieillards, qui ont été mobilisés pour défendre Berlin assiégée par les Soviétiques (lire la bataille de Berlin).

Après 1945, la Wehrmacht fut renommée Bundeswehr (qui signifie défense fédérale). Les militaires ayant servi dans la Wehrmacht ont pu ressentir un sentiment de culpabilité. Dans la nouvelle Constitution de l'Allemagne, un article a été introduit autorisant les militaires à désobéir aux ordres.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.