Élections de 2014 au Parlement européen

« Élections de 2014 au Parlement européen » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ici, le parlement européen réunit le 4 février 2014 à Strasbourg

Du 22 au 25 mai 2014, les citoyens de l'Union européenne, ont voté pour élire les 751 députés qui les représentent au Parlement européen. Pour la première également les citoyens ont choisi parmi les candidats désignés par les grands courants politiques européens, la personnalité qui était proposée comme président de la Commission européenne pour être nommée par les gouvernements des pays formant l'Union.

Chaque pays a voté selon des modalités qui lui sont propres. Les élections se sont déroulées du 22 au 25 mars pour tenir compte des habitudes électorales des pays membres. Vingt-et-un pays (sur 28) ont voté le 25 mai 2014.

Résultats généraux[modifier | modifier le wikicode]

Ces élections ont vu la victoire de la droite conservatrice du Parti populaire européen (PPE), dont le chef Jean-Claude Juncker, ancien Premier Ministre du Luxembourg, devient ainsi le nouveau Président de la Commission européenne. Le Parti socialiste européen (PSE), de centre-gauche, arrive en deuxième position et mène une coalition avec le PPE. Le candidat du PSE, Martin Schulz, continue ainsi de présider le Parlement européen. L'Alliance des libéraux et démocrates pour l'Europe (ALDE), parti libéral de centre-droit, participe également à la coalition. Les Verts, la gauche radicale, les eurosceptiques et l'extrême-droite constituent l'opposition à la nouvelle Commission européenne.

Le Parti populaire européen arrive en tête dans la plupart des pays. Cependant, les socialistes arrivent en tête en Italie, en Suède, en Roumanie et au Portugal. Le PPE et le PSE, nettement en tête sur l'ensemble de l'Union européenne, ne le sont pas dans tous les pays. L'ALDE est en tête en Finlande, en Estonie, en Lituanie, aux Pays-Bas et en Belgique. Le parti Gauche unitaire européenne / Gauche verte nordique (GUE-NGL), de gauche radicale, arrive en tête en Grèce. Le Front national, parti d'extrême-droite et qui n'est affilié à aucune alliance de partis européens, arrive en tête en France. Les eurosceptiques du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) arrivent en tête outre-Manche.


Les élections européennes en France[modifier | modifier le wikicode]

La France était représentée par 74 députés européens (sur 751).

La France est divisée en 8 grandes circonscriptions électorales :

  • L'Ile-de-France (15 députés)
  • Le Sud-Est (13 députés)
  • le Nord-Ouest (10 députés)
  • le Sud-Ouest (10 députés)
  • L'Ouest (9 députés)
  • L'Est (9 députés)
  • Le Centre (5 députés)
  • L'Outre-mer (3 députés)

Seules les listes ayant recueilli plus de 5% des suffrages exprimés (donc sans tenir compte des bulletins blancs ou nuls) participent au partage des sièges. Le partage à lieu au scrutin proportionnel à la plus forte moyenne. Les députés sont élus selon leur ordre de présentation sur le bulletin de vote.

Les listes doivent pratiquer l'alternance homme-femme pour les candidats. Les listes pour être valides doivent comporter le double de candidats que de sièges à pourvoir dans la circonscription électorale.

Les Français résidant à l'étranger doivent s'inscrire sur une liste électorale en France. Ils votent par procuration s'ils ne peuvent pas se déplacer (pas de vote par correspondance).

Les citoyens d'autres pays de l'Union peuvent voter pour l'élection des représentants au Parlement européen de leur État de résidence, mais ils peuvent s'ils le désirent voter dans leur pays d'origine, selon les modalités fixées par celui-ci.


Parti  % des suffrages exprimés nombre de députés
Front National
24,85%
24
UMP
20,8%
20
Parti socialiste
13,98%
13
Modem-UDI
9,93%
7
EELV
8,95%
6
Front de Gauche
6,33%
3

Il y a eu 57,57% d'abstentions.

Un siège est attribué à un député divers gauche d'outre-mer. Les dizaines d'autres listes présentes lors du scrutin ayant recueilli un nombre insuffisant de voix n'ont pas de députés

On voit que le FN effectue une percée dans l'électorat politique français: c'est la première fois que ce parti est le premier de France. Les résultats sont également marqués par une défaite du PS, parti actuellement au pouvoir.

Portail de l'Europe —  Tous les articles sur l'Europe !
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.