Éléphant d'Afrique du Nord

« Éléphant d'Afrique du Nord » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Éléphant d'Afrique du Nord
Mosaïque représentant un éléphant d'Afrique du Nord, Latium, Italie.
Mosaïque représentant un éléphant d'Afrique du Nord, Latium, Italie.
Nom(s) commun(s) Éléphant d'Afrique du Nord
Nom scientifique Loxodon pharaonensis
Classification famille des éléphants
voir modèle • modifier

L'éléphant d'Afrique du Nord est un éléphant disparu qui aurait vécu, selon certains auteurs, en Afrique du Nord. Des historiens pensent notamment que c'est cet éléphant qui a été domestiqué, en tant qu'éléphant de guerre, par plusieurs peuples d'Afrique du Nord, dont les Carthaginois : les fameux éléphants d'Hannibal sont peut-être des éléphants d'Afrique du Nord.

Certains historiens pensent que l'éléphant d'Afrique du Nord n'a jamais existé et que ce sont juste des éléphants d'Afrique.

Dans tous les cas, il s'agit d'une espèce supposer exister, ou avoir existé, mais qui n'a jamais pu être établie de façon scientifique : c'est ce que l'on appelle un cryptide.

L'éléphant d'Afrique du Nord a-t-il réellement existé ?[modifier | modifier le wikicode]

Le problème de l'éléphant d'Afrique du Nord, c'est qu'il y a des arguments historiques concernant son existence, mais aucune preuve scientifique : on n'a pas, par exemple, retrouvé de squelettes, ou de défenses de cet éléphant, sur lequel on aurait pu pratiquer des analyses ADN...

Quels éléphants les Carthaginois utilisaient-ils pour la guerre ?[modifier | modifier le wikicode]

L'utilisation des éléphants comme éléphants de guerre par les peuples d'Afrique du Nord est connue depuis longtemps. Ce ne sont pas les premiers à en utiliser, de nombreuses populations asiatiques (dont les Perses) utilisaient déjà avant eux des éléphants pour faire la guerre. C'étaient très généralement des éléphants d'Asie, ou bien des variétés particulières de celui-ci, comme l'éléphant de Syrie (beaucoup plus gros), par exemple. Mais, d'après les témoignages des historiens de l'époque, comme Hérodote ou Pline l'Ancien, les éléphants utilisés en Afrique du Nord, notamment à Carthage, étaient différents. Ils étaient plus grands, possédaient de longues oreilles, et n'avaient pas de bosse sur le front : ils ressemblent donc à des éléphants d'Afrique, et non pas à des éléphants d'Asie !

Or, l'éléphant d'Afrique, tel qu'on le connaît aujourd'hui, n'est pas domesticable, il n'est pas possible de le dresser, pour lui apprendre à travailler ou à faire la guerre... Les historiens actuels doutent donc que les carthaginois aient pu utiliser des éléphants d'Afrique pour la guerre, et ils ne pensent pas non plus qu'ils aient utilisé des éléphants d'Asie...

Ni un éléphant d'Afrique, ni un éléphant d'Asie ?[modifier | modifier le wikicode]

Si les Carthaginois n'utilisaient ni les éléphants d'Asie, ni les éléphants d'Afrique, les historiens ont naturellement supposés qu'il devait exister, durant l'Antiquité, une autre sorte d'éléphant, ressemblant à l'éléphant d'Afrique, mais qui puisse être dressé : c'est cet éléphant qui aurait été dressé par les Carthaginois, et que l'on nomme « éléphant d'Afrique du Nord ».

Si cette hypothèse est exacte, cet éléphant aurait aujourd'hui disparu, ce qui fait qu'il ne reste de son existence que des preuves historiques.

Description et classification[modifier | modifier le wikicode]

Il existe aujourd'hui deux sortes d'éléphants : l'éléphant d'Asie, que l'on classe dans le genre Elephas, et dont il existe aujourd'hui une espèce connue, et l'éléphant d'Afrique, que l'on classe dans le genre Loxodonta, et dont il existe une ou deux espèce(s) connues (l'éléphant de savane et l'éléphant de forêt).

En plus de l'éléphant d'Asie et de l'éléphant d'Afrique, on connaît aussi plusieurs espèces d'éléphants aujourd'hui disparus, que l'on peut classer, soit dans le genre Elephas, avec les éléphants d'Asie, soit dans le genre Loxodon, avec les éléphants d'Afrique.

L'éléphant d'Afrique du Nord avait de grandes oreilles (celles des éléphants d'Asie sont petites), et pas de bosse sur la tête (les éléphants d'Asie en ont une) : il s'agissait donc bien d'un éléphant d'Afrique, et pas d'un éléphant d'Asie. Mais s'agissait-il d'une espèce à part ?

Pour les scientifiques qui croient en son existence, il existe trois hypothèses possibles sur le statut de l'éléphant d'Afrique du Nord :

  • il pourrait s'agir d'une espèce à part d'éléphant d'Afrique
  • il pourrait s'agir d'une sous-espèce de l'éléphant de savane (ou de l'éléphant d'Afrique, pour ceux qui pensent qu'il n'existe qu'une seule espèce d'éléphant d'Afrique)
  • il pourrait s'agir d'une sous-espèce de l'éléphant de forêt (pour ceux qui pense que l'éléphant de forêt est une espèce à part).

Du coup, cela influe sur le nom scientifique de l'éléphant d'Afrique du Nord. Le mot latin qui décrit cet éléphant est pharaonensis. Du coup, cet éléphant peut avoir différents noms, selon l'hypothèse :

  • si l'on pense que c'est une espèce à part, il faut l'appeler Loxodonta pharaonensis
  • si l'on pense que c'est un type d'éléphant de savane, il faut l'appeler Loxodonta africana pharaonensis
  • si l'on pense que c'est un type d'éléphant de forêt, il faut l'appeler Loxodonta cyclotis pharaonensis.

D'après les descriptions dont on dispose, l'éléphant d'Afrique du Nord ressemblait à un éléphant d'Afrique. Il était plus grand que l'éléphant d'Asie, mais tout de même plus petit que l'éléphant de savane. Certains scientifiques pensent qu'il s'agit en fait d'un éléphant de forêt.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Sous l'Empire Romain, les Romains organisaient des jeux dans des cirques ; certains de ces jeux, les venationes (littéralement, les {{#|chasses}}), étaient l'occasion de voir des hommes affronter des animaux, ou bien des animaux s'affronter entre eux, un peu sur le même principe que les combats de gladiateurs. Des animaux exotiques étaient capturés dans tout l'Empire, et ramené à Rome pour les jeux. On sait par plusieurs historiens, comme Pline, que des éléphants ont notamment été utilisés à plusieurs reprises lors des jeux, et que ces éléphants, d'après lui, avaient été capturés en Afrique du Nord. S'agissait-il d'éléphants d'Afrique du Nord ?

au IIIème siècle avant J.C., la Deuxième Guerre punique est un conflit opposant les Romains aux Carthaginois. Le général Carthaginois, Hannibal, est notamment célèbre pour avoir attaqué Rome par le nord, en suivant un itinéraire passant par l'actuelle Espagne et le sud de la France, et en ayant traversé les Pyrénées, le Rhône et surtout les Alpes, avec son armée constituée notamment d'éléphants de guerre. Ces évènements sont connus grâce à des historiens Romains contemporains, et plus tardifs, comme Tite-Live, qui les décrira environ un siècle plus tard.

Hannibal remporte quelques belles batailles grâce à ses éléphants qui terrifient les Romains, mais la traversée des Alpes, à la fin de l'automne, est très dure pour les éléphants, animaux habitués aux climats chauds, qui meurent de froid, et surtout de faim. Beaucoup n'arrivent pas en Italie, et les derniers mourront là-bas, car les Romains ont appris à les combattre. Lors de la bataille de Zama, les derniers éléphants survivants ne sont quasiment d'aucune aide à Hannibal, qui sera finalement battu par Scipion l'Africain.

Elephant near ndutu.jpg
Tous les articles à propos des éléphants

Les différentes espèces vivantes d'éléphants : - Éléphant d'AfriqueÉléphant de savaneÉléphant de forêtÉléphant d'Asie
L'anatomie : - TrompeDéfenseIvoire
L'homme et les éléphants : - MahoutÉléphant de guerre
Les éléphants préhistoriques et disparus : - Éléphant d'Afrique du NordÉléphant à défenses droitesÉléphant de ChypreÉléphant de MalteÉléphant de CrèteÉléphant de Sicile • les mammouths : Mammouth laineuxMammouth des steppesMastodonteStégodon
Les éléphants dans la culture traditionnelle et la religion - Ganesh
Les éléphants célèbres et de fiction - JumboDumboBabarHorton

Les siréniens, cousins aquatiques des éléphants - LamantinDugong

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !