Trompe

« Trompe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La trompe est une partie du nez ou de la bouche très allongée et en forme de tube que possèdent certains animaux comme l'éléphant, le tapir ou encore certains insectes.

Chez les éléphants[modifier | modifier le wikicode]

La trompe correspond à la fusion et l'étirement du nez et de la lèvre supérieure. Elle est constituée de plus de 15 000 muscles, d'aucuns os, et pèse plus de 100 kg.

Elle permet à l'éléphant de repérer un danger de très loin1 grâce à son odorat très développé. C'est aussi pour lui un organe qui lui permet de saisir les aliments ou d'autres objets. Au bout se trouve un doigt chez les éléphants d'Afrique et deux chez les éléphants d'Asie, qui leur permettent des actions très minutieuses comme décortiquer une cacahuète. C'est aussi grâce à elle que les éléphants peuvent boire. Il leur est en effet très difficile de se pencher en avant, alors ils remplissent leur trompe d'eau (d'une contenance de 10 L) et la vident dans leur bouche. Ils s'en servent aussi pour s'asperger lors de la toilette ou même comme tuba pour traverser des fleuves profonds ou des bras de mer. La trompe sert aux plus jeunes à s'accrocher à leurs mères lors des longs trajets.

C'est un élément essentiel de leur vie.

Chez les tapirs[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Chez les insectes[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Sources et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Cet article est en partie adapté de l'article wikipédia

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !