Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Acide désoxyribonucléique

« Acide désoxyribonucléique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis ADN)
Aller à : navigation, rechercher
2 très courts fragments d'une molécule d'ADN montrant les bases azotées.
Structure de la double hélice d'ADN.

L'Acide DésoxyriboNucléique, plus souvent appelé ADN est la molécule qui code tous les caractères d'une espèce (forme du corps, couleur des yeux, des cheveux, etc.). C'est un peu comme le mode d'emploi d'un organisme. Chez l'être humain, comme chez toutes les espèces animales et végétales, chaque cellule contient un noyau, qui contient lui-même plusieurs molécules d'ADN. Juste avant le moment où une cellule se divise en deux pour donner deux nouvelles cellules-filles, les molécules d'ADN contenues dans son noyau se condensent et s'enroulent sur elles-mêmes pour former des chromosomes.

L'ADN a une demi-vie de 521 ans ; pour cette raison, on ne pourra jamais trouver de l'ADN dans des fossiles vieux de plus de 6,8 millions d'années1 : impossible de cloner un tyrannosaure.

Structure[modifier | modifier le wikicode]

La molécule d'ADN est une double hélice dont chacun des deux brins est orienté de façon opposée (). Elle est composée de l'assemblage dans un ordre précis de quatre bases azotées : A (adénine), T (thymine), G (guanine) et C (cytosine).

Chaque brin est l'exact complémentaire de l'autre. Chaque A s'associe toujours à un T, et un G à un C.

Exemple :

brin 1 ⇀ ATTCAGCTGGCC
brin 2 ↽ TAAGTCGACCGG

L'exemple ci-dessus montre comment sont arrangées 12 paires de bases. Chez l'homme, c'est plus de trois milliards de paires de bases qui constituent le génome. Le génome doit être décodé pour être utile à la cellule, c'est le rôle du code génétique.

Des gens pas si différents[modifier | modifier le wikicode]

Malgré les idées reçues, l'ADN d'une personne est à 99,5% identique à celui d'une autre (ce qui est quand même autant que la ressemblance entre l'homme moderne et l'homme de Néanderthal)2. Cette ressemblance atteint les 100% chez les jumeaux monozygotes qui sont, du point de vue biologique, des clones. Mais de petites différences rendent chaque humain unique, comme les empreintes digitales qui sont différentes même chez les vrais jumeaux.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (en) DNA has a 521-year half-life, Nature
  2. / Il y a finalement tant de différences génétiques entre nous..., Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences, publié le 27 novembre 2006.
Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.