la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Régime alimentaire

« Régime alimentaire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Régime.
Les lions ont un régime alimentaire carnivore : ils se nourrissent de viande.

Le régime alimentaire d'un être vivant, c'est ce dont il se nourrit. On distingue plusieurs sortes de régimes alimentaires, selon le type et le nombre d'aliments qui sont consommés.

Définition[modifier]

Le rat noir est le champion toutes catégories du régime alimentaire : cet animal omnivore mange absolument de tout, et est même capable de digérer du plastique!

Le mode de nutrition[modifier]

Il ne faut pas confondre le régime alimentaire et le mode de nutrition, ce que les scientifiques appellent « trophie » ou « trophisme ». Chaque animal a son propre régime alimentaire.

Tous les êtres vivants doivent se nourrir, mais tous ne le font pas de la même façon. Dans une chaîne alimentaire, on distingue les producteurs primaires et les producteurs secondaires.

Un producteur primaire ne se nourrit que de matière minérale : de l'eau, des sels minéraux, du gaz carbonique, etc. Les plantes, par exemple, utilisent la lumière pour transformer le gaz carbonique en sucre : c'est la photosynthèse. On dit que les producteurs primaires sont autotrophes, c'est-à-dire qu'ils « se nourrissent seuls » : ils n'ont pas besoin de manger d'autres êtres vivants.

Un producteur secondaire ne sait pas fabriquer la matière organique, comme le font les végétaux : ils sont obligés, pour vivre, de se nourrir de la matière organique d'autres êtres vivants, et donc de les manger. On dit que les producteurs secondaires sont hétérotrophes : pour vivre, ils doivent manger d'autres êtres vivants.

Le régime alimentaire[modifier]

Les animaux sont des producteurs secondaires, hétérotrophes. Ils doivent donc manger d'autres êtres vivants pour vivre. Mais tous les animaux ne peuvent pas manger n'importe quoi : par exemple, certains animaux mangent des plantes, d'autres mangent d'autres animaux. On dit que les animaux ont des régimes alimentaires différents, c'est-à-dire qu'ils ne mangent pas la même chose.

Les animaux ne sont pas les seuls à devoir manger pour vivre ; les champignons, par exemple, sont aussi hétérotrophes : ils ont aussi un régime alimentaire1.

Certains animaux sont capables de manger un grand nombre de choses différentes, comme par exemple les omnivores qui peuvent manger aussi bien des plantes que des animaux.

D'autres, au contraire, ont un régime alimentaire extrêmement spécialisé : ils ne sont capables de manger qu'une seule sorte d'aliment.

Les différents régimes alimentaires[modifier]

Végétariens[modifier]

Les termites sont des insectes xylophages : ils se nourrissent de bois

On appelle phytophage, ou végétarien, un animal ou un être vivant qui ne se nourrit que de végétaux (de plantes). L'animal peut se nourrir de n'importe quelle plante, ou bien d'espèces précises (comme le koala, qui ne mange que des eucalyptus, ou le panda, qui ne se nourrit que de bambou) ; il peut manger toute la plante, ou bien seulement une partie.

Carnivores[modifier]

Ce serpent ne mange que des œufs. Ici, il vient juste d'avaler un œuf

On appelle zoophage, ou carnivore, un animal ou un être vivant, qui se nourrit d'autres animaux.

Autres régimes alimentaires[modifier]

Un corbeau est un animal omnivore.

Il n'est pas toujours facile de caractériser le régime alimentaire d'un être vivant :

  • Un omnivore se nourrit aussi bien d'animaux que de végétaux. Certains animaux, comme l'ours, le renard, par exemple, se nourrissent à peu près autant d'animaux que de végétaux, mais il existe aussi des animaux plutôt carnivores, qui mangent parfois des plantes (comme le loup, par exemple), et des animaux plutôt végétariens qui ne nourrissent parfois d'animaux (certains poissons, notamment). L'homme et le corbeau sont omnivores.

Certains régimes alimentaires particuliers sont difficiles à classer :

  • un détritivore se nourrit de déchets, et de matière organique en décomposition. On nomme aussi ces êtres vivants des décomposeurs
  • un limivore se nourrit de boue, ou plutôt, de la matière organique présente dans la boue, et la terre. Il rejette ensuite la terre restante dans ses excréments.
  • un coprophage se nourrit d'excréments d'autres animaux. Le scarabée, par exemple, est un animal coprophage.
  • un suspensivore est un animal aquatique, qui se nourrit en filtrant les petites particules organiques présentes dans l'eau. Ces particules peuvent être aussi bien d'origine animale que végétale.

Certains êtres vivants se nourrissent de champignons ; comme auparavant les champignons étaient classés parmi les végétaux, on considérait que les êtres vivants qui les mangeaient étaient végétariens. Comme on ne connaît pas d'animaux qui ne se nourrissent que de champignons, on n'a pas encore inventé de nom pour ce régime alimentaire.

Adaptation au régime alimentaire[modifier]

Les animaux sont différents, ils n'ont pas les mêmes dents, le même estomac, les mêmes membres, etc. C'est pour cela qu'ils ne mangent pas les mêmes choses. On peut savoir ce qu'un animal mange en regardant comment il est fait.

Les dents[modifier]

Les dents d'un animal servent à attraper et à mâcher sa nourriture. Comme tous les animaux ne mangent pas la même chose, ils n'ont pas besoin d'avoir les mêmes dents.

  • les herbivores se nourrissent d'herbes, qui sont dures, et qui usent les dents. De plus, comme les herbes ne sont pas très nourrissantes, il faut en manger beaucoup. Les herbivores ont souvent des dents qui poussent en continu, pour compenser l'usure (comme les dents des rongeurs, par exemple). De plus, il ont de grosses molaires, pour bien mâcher leur nourriture.
  • les carnivores ont souvent des dents pointues, et recourbées pour attraper et tuer leurs proies : ce sont les crocs. Ils ont aussi des dents tranchantes, pour découper la chair.
  • les piscivores ont des dents toutes identiques, pointues, un peu comme des harpons, pour attraper les poissons2.

Le bec[modifier]

Les oiseaux n'ont pas de dents, mais leur bec est également bien adapté à leur régime alimentaire.

  • Les rapaces sont carnivores : ils ont un bec crochu et tranchant, pour attraper et découper leurs proies.
  • Les oiseaux insectivores ont un bec plutôt fin, pour attraper les insectes
  • Les oiseaux granivores ont plutôt un gros bec, pour casser les graines.

Le tube digestif[modifier]

Les plantes sont beaucoup moins nourrissantes que la viande : il est nécessaire de les digérer plus longtemps. Pour cela, les herbivores ont un tube digestif beaucoup plus long que les autres animaux. Les ruminants ont en plus un estomac spécial, à plusieurs compartiments, qui leur permet de digérer plusieurs fois la nourriture.

Changement de régime alimentaire au cours de la vie[modifier]

Certains êtres vivants changent de régime alimentaire au cours de leur vie. C'est le cas, notamment, de tous les mammifères : quand ils sont jeunes, ils se nourrissent du lait de leur mère. Plus tard, leurs dents poussent, et ils changent de régime alimentaire. L'Homme est une exception. Il élève des vaches (femelle du taureau) des brebis (femelles des béliers), des juments (femelles des chevaux), et d'autres, pour leur lait. Il peut continuer à boire du lait de vache, de brebis ou de jument même à l'âge adulte.

Les têtards ont de petites dents en forme de râpe. Ils s'en servent pour brouter les plantes aquatiques. Lors de la métamorphose, ils se transforment en grenouilles : ils deviennent alors carnivores. Voici d'autres exemples. Les chenilles, broyeuses de feuilles, deviennent ensuite des papillons qui se contentent d'aspirer avec leur trompe le jus sucré du cœur des fleurs (le nectar). La larve du moustique vit dans l'eau et se nourrit de minuscules débris végétaux, alors que la femelle adulte pique la peau des mammifères pour sucer un peu de leur sang.

Le poisson Docidemus evelynae, qui vit dans le lac Malawi, change plusieurs fois de régime alimentaire au cours de sa vie : quand il est jeune, il rend service aux autres poissons, en les nettoyant : il se nourrit des petits parasites et champignons qui leur poussent sur la peau. Puis, en grandissant, la forme de ses dents change, et il ne se nourrit alors plus que de plancton. En vieillissant, ses dents se modifient encore, et il se met alors à chasser les autres poissons pour leur manger les écailles.

Notes[modifier]

  1. il existe aussi des plantes carnivores : bien qu'étant des plantes, elles peuvent aussi manger d'autres êtres vivants (des insectes, le plus souvent) : elles ont donc aussi un régime alimentaire.
  2. les poissons sont très gluants : pour réussir à les manger, il faut les empêcher de glisser...