la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Blaise Pascal

« Blaise Pascal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Blaise Pascal

Blaise Pascal est né le 19 juin 1623 à Clermont-Ferrand et est mort le 19 août 1662 à Paris. Il a étudié et écrit sur de nombreux sujets comme les mathématiques, la physique, la philosophie, la morale et la théologie.

Enfant précoce, Pascal est éduqué par son père. Il étudie la physique de l'air et des liquides grâce à des expériences et des théories sur la pression et le vide, et aussi des textes importants sur la méthode scientifique.

Dans le domaine des mathématiques, Pascal a publié, à 16 ans, un traité de géométrie dite projective et a ensuite fait progresser la théorie des probabilités.

Il a inventé plusieurs machines et objets scientifiques, dont une calculatrice mécanique : la « Pascaline ».

À la fin de 1654, il abandonne les mathématiques et la physique et se consacre à la réflexion philosophique et religieuse. Ses deux livres les plus connus, Les Provinciales et les Pensées ont été écrits pendant cette période.

Il mourut à 39 ans, après avoir été malade tout au long de sa vie.

Biographie[modifier]

Né à Clermont-Ferrand, en Auvergne, Blaise Pascal perdit sa mère, Antoinette Bégon, lorsqu'il avait trois ans. Son père, Étienne Pascal, très intéressé par les mathématiques et les sciences, était juge et membre de la petite noblesse. Pascal avait deux sœurs : Jacqueline, née en 1625, et Gilberte, née en 1620.

En 1631, Étienne déménagea avec ses enfants à Paris : il éduque lui-même son fils qui montre une intelligence extraordinaire. En effet, très tôt, Blaise se révèle très doué pour les mathématiques et les sciences, peut-être aidé par les conversations fréquentes de son père avec des savants de l’époque.

À onze ans, Pascal avait déjà écrit un livre sur la physique des sons et des corps vibrants (ondes). Son père voulait qu'il étudie d'abord le latin et le grec ancien.

À 16 ans, il écrit un traité sur les sections coniques : son travail a été en partie perdu, mais il en reste un résultat qu'on appelle le théorème de Pascal. Descartes, voyant le manuscrit, crut qu’il avait été écrit par le père de Pascal.

En 1639, la famille s’installe à Rouen, où Étienne devient commissaire délégué par le Roi pour l'impôt et la levée des tailles.

Une Pascaline, réalisée par Pascal en 1652, aujourd'hui au Musée des arts et métiers, à Paris.

À 18 ans (1641), Pascal construit la Pascaline, une machine à calculer mécanique capable d’effectuer des additions et des soustractions, afin d’aider son père dans son travail. Il en écrit le mode d'emploi : Avis nécessaire à ceux qui auront la curiosité de voir ladite machine et s'en servir. Il en existe encore quelques exemplaires, exposés au musée des Arts et Métiers à Paris et au musée du Ranquet de Clermont-Ferrand. Très peu de ces machines furent vendues : Pascal les améliora pendant une dizaine d'années et en construisit une cinquantaine.

Il s'occupa ensuite d'expériences sur l'air et le vide (de 1646 à 1654), domaine où Torricelli avait déjà fait des découvertes. Il prouva l'existence du vide et de la pression de l'air (pression atmosphérique), et expliqua comment s'équilibrent les pressions des liquides ou des gaz.


Voir aussi[modifier]

Autres articles[modifier]

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Blaise Pascal de Wikipédia.
Lettre phi.png Portail de la philosophie - Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.
Icone Livres.png Portail de la littérature- Les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées