la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Emmanuel Kant

« Emmanuel Kant » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Timbre-poste de RDA à l'effigie d'Emmanuel Kant, 1974

Emmanuel Kant est un philosophe allemand, fondateur de l’« idéalisme transcendantal ». Né le 22 avril 1724 à Königsberg, capitale de la Prusse Occidentale (actuellement Kaliningrad en Russie), il y est mort le 12 février 1804.

Kant est l'un des grands philosophes des Lumières ; il continue à exercer, aujourd'hui encore, une influence considérable dans le monde de la philosophie. Son œuvre est centrée autour des trois Critiques, la Critique de la raison pure, la Critique de la raison pratique et la Critique de la faculté de juger, et donne lieu a des interprétations diverses et divergentes.

Biographie[modifier]

Emmanuel Kant naît dans un milieu modeste. Il est le quatrième d'une famille de onze enfants. Il fréquente durant sept ans le collège Frédéric, dirigé par un pasteur piétiste qui considère que la piété de l'âme est supérieure à la raison.

En 1740, il entre à l'Université de Königsberg pour y étudier la théologie. Il suit les cours de Martin Knudsen, professeur de mathématiques et de philosophie. C'est là qu'il découvre Newton et la physique, qu'il admet comme une science de la nature. Plus tard, il admirera également l'astronomie.

En 1746, la mort de son père l’oblige à interrompre ses études. Il est engagé comme précepteur par des familles aisées, et enseignera ainsi pendant neuf ans. Il publie sa première dissertation : Pensées sur la véritable évaluation des forces vives. En 1755, il obtient une promotion universitaire grâce à une thèse sur le feu et une dissertation sur les principes premiers de la connaissance métaphysique. Il commence à enseigner à l’université de Königsberg, avec le titre de Privatdozent (enseignant payé par ses élèves).

À partir de 1760, ses cours s'intéressent à la théologie naturelle, l'anthropologie, et surtout la critique des « preuves de l'existence de Dieu » ainsi que la doctrine du beau et du sublime. En 1770, il est nommé professeur titulaire, après avoir écrit une dissertation, De la Forme des principes du monde sensible et du monde intelligible (dissertation de 1770).

En 1781 paraît la première édition de la Critique de la raison pure, mais le livre ne rencontre pas le succès espéré par Kant. En 1788 est publiée la Critique de la raison pratique et, en 1790, la Critique de la faculté de juger. Toutes ses autres œuvres majeures (Fondements de la métaphysique des mœurs et Vers la paix perpétuelle notamment) sont écrites durant cette période.

Il meurt en 1804 à Königsberg, devenu célèbre, mais seulement en partie compris par la plupart des philosophes de son époque.

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Emmanuel Kant de Wikipédia.


Lettre phi.png Portail de la philosophie - Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.