Porte-avions

« Porte-avions » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un porte-avions (ou porte-avion), ou porte-aéronef(s), est un navire de guerre puissant, spécialisé dans le transport d'avions de chasse.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les frères Wright firent décoller le premier avion en 1903. Très vite, l'armée s'intéresse à ce nouveau moyen de locomotion. Il imagine l'utilisation d'un avion décollant depuis un bateau. La première tentative réussie fut celle d'Eugène Ely, un américain, le 14 novembre 1910 depuis le cuirassé Birmingham. Ce même pilote apponte sur une piste aménagée sur le cuirassé Pennsylvania de 36 mètres équipée de 22 brins d'arrêt.
Le premier véritable porte-avions fut l'Argus. Il était équipé de brins d'arrêt et de 2 ascenseurs pour monter les avions sur les pont et équipé d'un hangar.

Les portes-avions connurent un très grand développement durant les batailles dans le Pacifique de la seconde guerre mondiale qui opposèrent les Américains et les Japonais. Ce furent les seules batailles à ce jour opposant des portes-avions.

Équipement[modifier | modifier le wikicode]

Le porte-avions, comme son nom l'indique, transporte des avions de combat qu'il peut faire décoller et atterrir depuis son pont, transformé en piste. Le porte-avions est donc une base aérienne militaire mobile. Il doit avoir des longueur et largeur spécifiques pour que les avions effectuent leurs manœuvres en toute sécurité.

Ce type de navire possède aussi une grande puissance de feu, des missiles qu'il peut utiliser contre un autre navire ennemi ou un sous-marin qui fait surface, ou viser une cible depuis la mer.

Il est escorté par d'autres navires qui assurent sa protection : croiseurs, frégates antiaériennes, frégates anti-sous-marines, chasseurs de mines et sous-marin nucléaire d'attaque.

Images sur les porte-avions Vikidia possède une catégorie d’images sur les porte-avions.

Équipage[modifier | modifier le wikicode]

Le porte-avions emploie un équipage de marins spécialement formés.

L'équipage pont du porte-avions est chargé de diriger le navire à travers le centre de décision du bateau, appelé la passerelle de navigation. Il y a également le personnel qui s'occupe de la propulsion du navire en salle des machines, il obéit aux ordres de la passerelle.

D'autres membres du personnel sont chargés du fonctionnement des avions : les pilotes, les mécaniciens, les techniciens qui se chargent des décollages et atterrissages.

Appontage et décollage[modifier | modifier le wikicode]

Appontage sur un porte-avions

Les avions réussissent à atterrir (pour un porte-avions, on dit apponter) grâce à un brin d'arrêt. L'aéronef possède une crosse d 'appontage qu'il sort avant d'apponter. Avec celle-ci, il accroche un des quatre ou cinq brins d'arrêt grâce auquel il peut s'arrêter sur une très courte distance. Le pilote met les réacteurs au maximum dès qu'il touche le pont car s'il n'a pas accroché un des brins il peut redécoller.

Sur le Charles de Gaulle par exemple, l'avion passe d'environ 220 km/h à la distance de 0 sur 90 mètres. Le pilote subit alors une force de très importante de 4 g (4 fois son poids).

Pour le décollage, l'avion est accroché par le train d'atterrissage avant à un sabot qui le relie à une catapulte horizontale. Le pilote met les moteurs au maximum et la catapulte le propulse à une très grande vitesse. Arrivé en bout de piste, le pilote tire un peu sur le manche à balai et l'avion quitte le pont.

Un ballon dirigeable apponté.

Les termes: apponté et déponté venant du ballon dirigeable.
Le ballon dirigeable s'apponte au navire, signifiant s'acrocher, se coller au pont du navire ou d'une plate-forme pétrolière.
Le ballon dirigeable se déponte du navire, signifiant se décrocher, se décoller du pont du navire ou d'une plate-forme pétrolière.
Les termes sont toujours utilisés pour s'apponter et se déponter avec un aéronef sur un batiment: navire, plate-forme pétrolière...
Avec les termes de contrôle aérien: autorisation d'appontage et autorisation de dépontage.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…