Portsmouth

« Portsmouth » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Navire de guerre à Portsmouth

Portsmouth (ˈpɔːtsməθ) est une ville de la côte sud de l'Angleterre, dans le comté de Hampshire, en face de l'île de Wight.

C'est un des plus importants ports militaires anglais.

Camp romain et normand de Portchester

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Préparatifs pour le débarquement en Normandie, juin 1944

La baie de Portsmouth était déjà un port militaire à l'époque romaine, comme en témoigne le camp romain de Portchester, exceptionnellement bien conservé, restauré et renforcé par les Normands, et utilisé comme fort militaire jusqu'au XIXe siècle.

La ville de Portsmouth à son emplacement actuel a été fondée par les Normands vers 1180. Elle a ensuite largement prospéré jusqu'à nos jours.

En 1805, c'est de Portsmouth que partit la flotte commandée par l'amiral Horatio Nelson qui livra bataille à la flotte française napoléonienne à Trafalgar.

La ville a connu des bombardements intensifs durant la Seconde Guerre mondiale, à partir de juillet 1940. Puis, le 6 juin 1944, le port de Porthsmouth, choisi comme siège du commandant suprême des forces alliées par le général américain Dwight Eisenhower, servit de point d'embarquement pour le débarquement en Normandie, avec toutes les plages alentour.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le wikicode]

La Mary Rose : préservation de l'épave par arrosage au glycol

Le musée naval des docks de Portsmouth présente des navires historiques d'intérêt majeur, ainsi que des souvenirs maritimes de toutes les époques. Il attire beaucoup de visiteurs, qui viennent souvent en famille passer la journée.

La « Mary Rose »[modifier | modifier le wikicode]

La « Mary Rose » est le navire emblème des Tudor : il faisait partie de la flotte du roi Henri VIII d'Angleterre. Construit en 1509 - 1510, il a été coulé lors d'une bataille contre la flotte française, le 19 juillet 1545.

L'épave du navire (il reste un flanc complet et une partie du fond) a été récupérée en 1982. Elle est exposée sous abri, à proximité du « Victory ».

Le « HMS Victory »[modifier | modifier le wikicode]

HMS Victory, vaisseau amiral de Horatio Nelson à Trafalgar.

Le « HMS Victory » est un trois-mâts à trois ponts, d'une longueur de 56,70 m, possédant 104 canons, navire de ligne de 1er rang, construit entre 1759 et 1765 et mis en service en 1778. C'est l'un des deux seuls spécimens intacts au monde de navires de guerre du XVIIIe siècle, avec la frégate américaine USS Constitution.

Il a servi durant la guerre d'indépendance américaine, la Révolution française et les guerres napoléoniennes.

Il est surtout célèbre pour avoir été le navire amiral d'Horatio Nelson durant la bataille de Trafalgar.

Le HMS Victory fut retiré du service actif en 1824. Depuis 1922, il est préservé à Portsmouth, dans une forme de radoub, comme navire-musée.


HMS Victory


HMS Warrior, amarré à Portsmouth.

HMS Warrior, 1860[modifier | modifier le wikicode]

Le HMS Warrior (1860) est l'un des tout premiers cuirassés à vapeur, rapide et fortement armé, long de 127 m. Sa machine à vapeur de 5 200 ch, alimentée par dix chaudières, était capable de propulser le bâtiment à 17 nœuds (30 km/h). Le navire a été restauré en 1984 : c'est désormais l'une des plus grandes attractions des docks de Portsmouth.

Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !

50° 49′ 00″ N 1° 05′ 00″ W / 50.816667, -1.083333