Francis Drake

« Francis Drake » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait miniature de Sir Francis Drake, en 1581.

Sir Francis Drake (1542-1596) est un corsaire, explorateur et un trafiquant d'esclaves anglais.

Les débuts[modifier | modifier le wikicode]

Drake naît dans une famille protestante, nombreuse et pauvre du Devon, dans le sud-ouest de l'Angleterre. Il s'embarque à l'âge de 12 ou 13 ans sur un navire marchand qu'il prend en charge à l'âge de 20 ans.

En 1567, il part pour une expédition vers l'Afrique avec son oncle John Hawkins, pour y acheter des esclaves et les revendre dans les nouvelles colonies d'Amérique. Dans une rade des Antilles, ils se font encercler par les Espagnols, auxquels ils échappent de justesse.

Dans les années suivantes, Drake et ses hommes pillent les colonies espagnoles d'Amérique. Ce marin devient ainsi un intrépide guerrier. En 1572, à la tête de deux navires, il enlève aux Espagnols les places de Nombre-de-Dios et de Venta-de-Cruz situées sur la côte orientale de l'isthme de Panama.

En 1570, la reine Élisabeth lui donne ses lettres de marque.

Le tour du monde[modifier | modifier le wikicode]

Francis Drake est le premier Anglais à faire un voyage autour du monde, de 1577 à 1580.

Carte de la Patagonie, au XVIIIe siècle.

Traversée de l'Atlantique[modifier | modifier le wikicode]

Avec cinq navires et 164 hommes, la flotte de Drake embarque de Plymouth le 13 décembre 1577. À peine partis, ils arraisonnent un navire espagnol. Le 30 janvier 1578, au large des îles du Cap-Vert, les Anglais capturent deux navires portugais avec leur pilote, Nuno da Silva, homme possédant une grande expérience des voyages et de la navigation. Lors de la traversée de l'Atlantique, la flotte est prise dans une violente tempête. Le 18 juin 1578, la flotte, ayant perdu deux navires, arrive à San Julian, en Patagonie. Drake prend la décision de passer l'hiver (mai-août 1578) dans la baie. Le 20 août 1578, les trois navires rescapés abordent le détroit de Magellan, dont la traversée dure 16 jours. Il découvre, au sud de la Terre de Feu, le passage par le cap Horn.

Le Pacifique[modifier | modifier le wikicode]

À la sortie du détroit, la flotte est prise dans une nouvelle tempête. Drake, séparé des autres navires, est déporté vers le sud, puis remonte les côtes du Chili et du Pérou, tout en attaquant au passage les navires espagnols. Il remonte ensuite toute la côte de l'Amérique du Nord, dans l'espoir de trouver un passage nord-ouest vers l'Atlantique. Ne le trouvant pas, il accoste en Californie, territoire dont il prend possession au nom de l'Angleterre.

Retour en Angleterre[modifier | modifier le wikicode]

Le 23 juillet 1579, le Golden Hind quitte la nouvelle colonie et traverse l'océan Pacifique. Le 3 novembre, il est aux Moluques, où il peut acheter des épices. Le 18 janvier 1580, il heurte un récif au large des Célèbes. Le navire peut repartir et atteint Java le 12 mars. Le 15 juin, il passe le cap de Bonne-Espérance ; le 22 juillet, il atteint la Sierra Leone, le 22 août les Canaries et, le 26 septembre 1580, il arrive en Angleterre avec 59 survivants à bord.

Le 4 avril 1581, la reine Élisabeth monte à bord du Golden Hind et anoblit Drake qui devient « Sir Francis Drake ».

Les Antilles[modifier | modifier le wikicode]

Drake repart en expédition contre les colonies espagnoles en 1585. Il s'empare de plusieurs places aux îles Canaries et au Cap-Vert. Il manque de peu le convoi d'or et doit se contenter de piller les ports de Saint-Domingue (1586), Carthagène et Sainte-Augustine. La reine le nomme alors vice-amiral.

Pendant la préparation de l'Invincible Armada (1587), il prend par surprise le port de Cadix, détruit une trentaine de navires espagnols et s'empare de l'or des Indes Espagnoles. Sa réputation est alors celle d'un homme hautement audacieux.

L'Invincible Armada[modifier | modifier le wikicode]

Francis Drake s'illustre lors de la bataille navale de Gravelines (1588), pour sauver son pays de l'Invincible Armada : il se met à la tête de plusieurs navires, avec d'autres marins célèbres de son temps et s'empare, entre autres, du vaisseau amiral espagnol.

Dernières expéditions[modifier | modifier le wikicode]

L'année suivante, il tente sans succès de reconquérir le Portugal et, en 1595, enlève aux Espagnols des places en Amérique Centrale. Il meurt de dysenterie à Panama, en 1596, âgé de 55 ans.


Portail de la mer —  Tous les articles sur la mer, et le monde maritime.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Francis Drake de Wikipédia.