Igor Stravinsky

« Igor Stravinsky » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Igor Stravinski)
Aller à : navigation, rechercher

Igor Fiodorovitch Stravinsky (en russe : Игорь Фёдорович Стравинский), né à Oranienbaum (aujourd'hui Lomonossov) en Russie le 17 juin 1882, et mort à New York le 6 avril 1971, est un compositeur et chef d'orchestre russe naturalisé français en 1934, puis américain en 1945.

Stravinsky, la baguette à la main, durant une répétition, en 1929.

Il a aussi écrit deux livres : Chroniques de ma vie, autobiographie racontant sa vie jusqu'en 1935 et Poétique Musicale, un essai sur la musique, rédigé en 1945.

Le début de sa vie[modifier | modifier le wikicode]

Né en Russie le 17 juin 1882, Igor Stravinski est le fils de musiciens, chanteurs et pianistes, qui initieront très vite leur fils à la musique. À 9 ans, il commence à étudier le piano et la théorie musicale. Il s’intéresse également beaucoup à la peinture. C’est Nikolaï Rimski-Korsakov lui-même qui va donner les premières leçons au jeune Stravinski. À la mort de son père en 1902, Stravinski est recueilli et protégé par Rimski-Korsakov, qui l’introduit dans les milieux de la musique à Saint-Pétersbourg. Le jeune compositeur fera la découverte de la musique de Claude Debussy qui va le fasciner.

Carrière musicale[modifier | modifier le wikicode]

En 1905, il se marie avec sa cousine Katerina Nossenko. De ce mariage naîtront un fils, Théodore et une fille, Ludmila . Il compose en 1908 Feu d’artifice pour Rimski-Korsakov, mais le grand maître décède.

Sergueï Diaghilev, futur patron des Ballets russes, assiste à l’exécution de cette œuvre et presse Stravinski pour ses ballets. Celui-ci lui compose L'Oiseau de feu qui sera un succès dans toute l’Europe. La première représentation a eu lieu à Paris en 1910. Stravinski aura l’occasion d’y rencontrer Debussy avec lequel il entretiendra une amitié.

En 1911, il compose Petrouchka, qui est un ballet encore plus acclamé que le précédent. En 1913, il compose Le Sacre du printemps, une œuvre qui fera scandale par ses innovations et sa modernité.

Ces trois ballets font de Stravinski un des plus grands compositeurs de cette période. Durant la Première Guerre mondiale, Stravinski part pour la Suisse. Il y écrira L’Histoire du soldat. En 1918, il revient à Paris, puis se rend en tournée en 1935 aux États-Unis. Néanmoins, le malheur va s’abattre sur sa famille, puisqu'il perdra son épouse, sa fille et sa mère toutes trois mortes de tuberculose.

Déclin physique[modifier | modifier le wikicode]

En 1940, il compose Dumbarton Oaks, une pièce de musique de chambre et une symphonie en ut. Il se remarie aux États-Unis avec Vera de Bosset. En 1945, il écrit The Rake’s Progress, un opéra dont le succès ne s’est jamais démenti. Représentée pour la première fois à Venise, cette œuvre a totalement conquis le public. En 1962, il retourne triomphalement en tournée en URSS. Le succès est encore au rendez-vous, mais sa santé devient mauvaise. Il composera cependant la Suite de Pulcinella. Il meurt à New-York le 6 avril 1971.

Compositions principales[modifier | modifier le wikicode]

Danse infernale de tous les sujets de Kachtcheï, morceau du ballet l'Oiseau de feu d'Igor Stravinsky (1910)
  • L'Oiseau de feu ;
  • Petrouchka ;
  • Le Sacre du printemps, 1913
  • Renard
  • L'Histoire du soldat
  • Les Noces
  • Pulcinella
  • The Rake's Progress (La Carrière d'un libertin)
  • Symphonie en trois mouvements, 1945
  • Concerto en ré pour violon et orchestre
  • Ebony concerto
  • Symphonie de psaumes
  • Concerto en mi bémol Dumberto Oaks

Voir, écouter[modifier | modifier le wikicode]

  • Le Sacre du printemps, extrait de la chorégraphie originale de Vaslav Nijinski (1913), reconstituée en 1987 ; comparaison avec une chorégraphie de 2013, de Sasha Waltz. (YouTube)
Images sur Igor Stravinski Vikidia possède une catégorie d’images sur Igor Stravinski.
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.