Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Compositeur

« Compositeur » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Wolfgang Amadeus Mozart, un des compositeurs de musique les plus connus.

Un compositeur ou une compositrice est une personne qui crée de la musique. Pour cela, il ou elle rassemble des notes de musique pour former des partitions, que des instrumentistes vont ensuite jouer lors de l'enregistrement d'un album ou à l'occasion d'un concert.

Attention, le fait que le nom d'un ou une artiste est sur la couverture d'un album ne signifie pas que c'est lui, ou elle, qui a composé la musique (ni écrit les paroles) des chansons. Par exemple, Johnny Hallyday était chanteur, mais rien de plus : il se contentait de reprendre des chansons américaines qui avaient du succès. Par contre, au cinéma, les gens mentionnés dans le générique comme ayant réalisé la musique du film l'ont réellement composée.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Jusqu'à la toute fin du XIXe siècle (années 1890), il était impossible d'enregistrer du son, car le microphone n'existait pas encore. On ne pouvait donc écouter de la musique que dans des concerts. Pour se faire connaître, les compositeurs devaient d'abord jouer eux-mêmes leurs morceaux, en attendant de pouvoir les faire jouer par d'autres. Il était donc naturel que les premières œuvres des compositeurs, qu'ils soient devenus célèbres plus tard ou non, étaient écrites pour un seul instrument (très souvent le clavecin jusque dans les années 1770, puis le piano).

Depuis les années 2000, la distribution, sur Internet, de nombreux logiciels de composition musicale (comme Ableton, GarageBand ou FL Studio) laissent moins de place à l'écriture de partitions, car leur interface, sauf exceptions (MuseScore, Rosegarden), ne ressemble pas à du papier à musique. Les compositeurs ne sont donc plus obligés de connaître le solfège pour noter leurs idées de morceaux. De plus, ces logiciels permettent, grâce à des instruments virtuels (dossiers de sons préenregistrés), d'exporter directement l'idée produite dans un fichier audio. Ainsi, les compositeurs peuvent aujourd'hui produire des morceaux de musique sous la forme de fichiers informatiques même sans connaître le solfège ni savoir jouer d'un instrument.

Crédit du compositeur[modifier | modifier le wikicode]

En musique classique, le nom du compositeur est toujours mentionné (on dit que le compositeur est crédité). Il est écrit sur le carton du disque ou sur le programme du concert. Le cas échéant, il est dit à l'oral avant l'interprétation.

La musique populaire était longtemps improvisée (dans l'Antiquité), puis interprétée avec beaucoup de liberté par les troubadours et les trouvères (au Moyen Âge). La notion de compositeur était alors très floue : peu de gens donnaient son nom. Mais depuis les années 1950, deux conceptions parallèles du statut de compositeur de musique populaire coexistent.

D'une part, dans le domaine du jazz, la notion de compositeur est ambiguë puisque ce genre de musique donne la part belle à l'improvisation. L'interprète devient alors aussi un compositeur (en temps réel) de ce qu'il joue. C'est pourquoi il est rare d'entendre un jazzman donner explicitement le nom du compositeur de ce qu'il va jouer. Par conséquent, c'est le nom de l'interprète, et non celui du compositeur, qui se trouve sur la plaquette du disque ou le programme du concert.

D'autre part, depuis la création du droit d'auteur, les équipes de musiciens qui travaillent pour un album ou un concert demandent de plus en plus de redevances vis-à-vis des gens qui diffusent leurs œuvres. Par exemple, en France, tant que les compositeurs ne sont pas morts depuis plus de 70 ans, on demande non seulement de donner leur nom, mais aussi de payer des droits d'auteur pour avoir le droit de jouer leurs morceaux en public. Depuis les années 1990, une contre-culture se développe en réaction au grandissement des restrictions commerciales générées par le droit d'auteur : c'est la culture libre, culture dans laquelle les compositeurs décident s'ils souhaitent que les interprètes les payent pour jouer leurs œuvres ou non.

Compositeurs célèbres[modifier | modifier le wikicode]

Musique classique[modifier | modifier le wikicode]

Jazz[modifier | modifier le wikicode]

Musique populaire[modifier | modifier le wikicode]

Portail des métiers —  Tous les articles sur les métiers.
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.