Grande Grèce

« Grande Grèce » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La Grande Grèce est le nom donné par les Grecs à leurs colonies de Sicile et d'Italie du Sud. Son nom est dû à une Grèce plus grande et plus riche. Les terres siciliennes sont à l’origine d’une richesse fondée sur l’agriculture.

Sites et dialectes de la Grande Grèce

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

VIIIe siècle av. J.-C. (à partir de -770)[modifier | modifier le wikicode]

Les Grecs vont fonder la Grande Grèce. La Sicile est peuplée à l’Est par les Sicules et les Indo-européens proches des Latins, à l’ouest par les Sicanes et les Élymes. La plus grande ville grecque va naître en Sicile : Syracuse. Les Grecs imposent leur culture, leur langue et leur religion.

Apogée au Ve siècle av. J.-C.[modifier | modifier le wikicode]

Les Grecs sont en rivalité permanente avec les Carthaginois.

Agrigente, par exemple, étend son territoire au cours du VIe siècle av. J.-C. sous le gouvernement des tyranss. Le premier d'entre eux s'appelait Phalaris et la cité connaît son apogée avec Théron. Agrigente doit sa richesse au commerce du vin et de l'huile, notamment avec Carthage.

Syracuse est elle aussi la capitale d'une vaste plaine agricole. Elle passe en 485 av. J.-C. sous la tyrannie de Gélon, tyran de la cité voisine de Géla qu'il confie à son frère Hiéron Ier. Durant cette période, Syracuse devient la première puissance hellénique.

Allié à Théron, tyran d'Agrigente, Gélon, tyran de Syracuse, bat à Himère, en 480 av. J.-C., une grande expédition carthaginoise, le jour même où les Grecs battent les Perses à Salamine, selon la tradition.

La fin de la Grande Grèce[modifier | modifier le wikicode]

En -212, Syracuse est prise par les Romains : Archimède meurt durant le combat et la Sicile devient une province romaine : c'est la fin de la Grande Grèce, dont la civilisation influencera toutefois profondément celle des Romains.

Relations avec les peuples voisins[modifier | modifier le wikicode]

Les Carthaginois[modifier | modifier le wikicode]

En Sicile, des peuples indigènes obligent des cités (comme Syracuse) à se protéger avec des postes militaires.

Les Carthaginois, installés en Sicile occidentale, souhaitent protéger leurs routes de commerce et mèneront pendant plusieurs siècles des guerres contre les Grecs.

En 480 avant J.-C., les Carthaginois sont vaincus à Himère (dans le nord de la Sicile), par Hiéron, tyran de Syracuse. Les Carthaginois détruisent Sélinonte en 409.

En 310 avant J.-C., le tyran de Syracuse, Agathocle, débarque en Afrique du Nord, mais pour les Grecs, le danger carthaginois ne se terminera qu'avec la victoire définitive de Rome sur Carthage, à la fin de la première guerre punique (241 avant J.-C.).

Les Étrusques[modifier | modifier le wikicode]

En Italie, les Grecs se heurtent aux Étrusques. En Corse, les Étrusques sont vainqueurs à la bataille d'Alalia (535 avant J.-C.), mais devront partir de l'île. L'énergie de leurs adversaires s'affaiblit : en 524 avant J.-C., Aristodème de Cumes remporte une victoire et en 474, dans les eaux de Cumes, la flotte étrusque est détruite.

Les Romains[modifier | modifier le wikicode]

Après la destruction par les Romains de l'empire étrusque et malgré un traité conclu en 303 avant J.-C. avec Tarente (dans lequel Rome s'engage à limiter sa marche vers le sud), les cités grecques connaissent des doutes. Ces cités font appel à Pyrrhus (roi d'Épire), qui va en Italie avec ses éléphants. Rome intervient, en 272 avant J.-C. : Tarente est soumise, ainsi que l'Italie et la Sicile (214-212 : prise de Syracuse par Marcellus).

Les Grecs de Grande Grèce deviennent citoyens romains, mais pas ceux de Sicile. La violence de certains gouverneurs, comme Caius Licinus Verres, rendra parfois leur sort pénible.

Principales cités et sites archéologiques[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Hérodote - buste.jpg

Historiens grecs - HérodoteThucydide
Personnalités - SolonClisthèneThémistoclePériclèsAlcibiadeDémosthèneAlexandre le Grand
Grèce archaïque - Guerre de Troie
Grèce classique - Guerres médiquesGuerre du PéloponnèseCité d'AthènesLa démocratie athénienneSparteLigue de Délos
Grèce romaine et byzantine - Constantinople


Portail de la Grèce —  Tous les articles sur la Grèce, de l'antiquité à aujourd'hui.