Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Les articles de Vikidia sont écrits et corrigés par des enfants, des adolescents et des adultes. On cherche de nouveaux rédacteurs !

Démosthène

« Démosthène » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Buste de Démosthène

Démosthène (en grec ancien Δημοσθένης / Dêmosthenês), né à Athènes en -384 et mort à Calaurie, en Argolide, en -322, est un homme politique athénien et l'un des plus grands orateurs attiques.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Sa jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Démosthène naît dans une riche famille athénienne, mais à sept ans, il devient orphelin : ses tuteurs dilapident sa fortune et le jeune homme s'en trouve sérieusement appauvri.

À seize ans, il assiste à un procès et il est fasciné par le talent de l'orateur. Il devient donc l'élève d'Isée, un célèbre orateur attique. On dit que, lors de son premier discours en public, il révéla un problème d'élocution qui l'amena à s'entraîner à parler avec de petits cailloux dans la bouche pour mieux articuler. Régulièrement, il s'enferme chez lui pour étudier le style de l'historien Thucydide.

Ses premiers discours[modifier | modifier le wikicode]

Démosthène se lance dans une série de procès contre ses anciens tuteurs, avec son premier discours judiciaire, Contre Aphobus. Il commence ensuite une carrière de logographe, c'est-à-dire qu'il écrit des discours pour des clients, mais il ne les prononce pas comme le ferait de nos jours un avocat : dans l'Athènes antique, chacun devait défendre sa cause lui-même, quitte à prononcer un discours acheté à un logographe et appris par cœur. Parmi ses clients, Démosthène a quelques-uns des plus riches Athéniens, comme Phormion, pour lequel il écrit le Pour Phormion, dans une affaire portant sur 20 talents, une somme considérable.

Contre Philippe[modifier | modifier le wikicode]

À 25 ans, il refait des discours politiques, mais c'est à partir de -350 que Démosthène s'efforce de combattre le pouvoir grandissant de Philippe II de Macédoine avec, en -351, la première Philippique, bientôt suivie en -349 et -348 des Olynthiennes, puis des deuxième et troisième Philippique, en -344. Cependant, malgré l'alliance avec Thèbes, Athènes et les cités grecques sont vaincues à la bataille de Chéronée, en -338.

Démosthène continue à plaider pour la résistance au roi macédonien, par exemple dans son Oraison funèbre pour les morts de la guerre. Il est nommé commissaire chargé de la surveillance des travaux de reconstruction des fortifications, et il y contribue de sa propre fortune.

En -337, l'orateur Ctésiphon propose que la cité lui décerne une couronne d'or pour ses mérites, lors des Dionysiaques. Eschine, un autre orateur, attaque le projet comme illégal dans son Contre Ctésiphon. Démosthène écrit alors lui-même un discours pour son admirateur : c'est le fameux discours Sur la couronne. Eschine, désavoué, doit s'exiler.

En -324, c'est au tour de Démosthène lui-même de s'exiler, pour une affaire de corruption. Mais, après la mort d'Alexandre le Grand, en -323, il est rappelé à Athènes par le peuple. L'année suivante, il doit à nouveau s'enfuir pour échapper aux soldats du général macédonien Antipater. Pour finir, en -322, Démosthène s'empoisonne sur l'île de Calaurie, au large de l'Argolide.


Hérodote - buste.jpg

Historiens grecs - HérodoteThucydide
Personnalités - SolonClisthèneThémistoclePériclèsAlcibiadeDémosthèneAlexandre le Grand
Grèce archaïque - Guerre de Troie
Grèce classique - Guerres médiquesGuerre du PéloponnèseCité d'AthènesLa démocratie athénienneSparteLigue de Délos
Grèce romaine et byzantine - Constantinople



Portail de la Grèce —  Tous les articles sur la Grèce, de l'antiquité à aujourd'hui.
Portail de la littérature —  Tous les articles sur les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées...
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Démosthène de Wikipédia.