Ligue de Délos

« Ligue de Délos » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Au Ve siècle av. J.-C., la ligue de Délos est une alliance entre de nombreuses cités grecques d'Europe et de la côte de l'Asie mineure. Cette alliance est conclue après la victoire grecque de Salamine en 480 av. J.-C. sur l'empire perse. Le but de la ligue est d'assurer la tranquillité des Grecs en empêchant le retour des Perses sur les côtes de la mer Égée. Cette alliance dispose d'une flotte de guerre et d'une armée financées par un tribut versé dans un trésor d'abord situé dans l'île de Délos, un grand sanctuaire du dieu Apollon. Cette alliance est dominée par la cité d'Athènes qui rapidement va imposer sa loi aux autres cités membres. L'alliance disparaît pendant la guerre du Péloponnèse pendant la seconde moitié du Ve siècle av. J.-C. et la défaite d'Athènes face à Sparte et à ses alliés.

Les cités grecques payant le tribut à Athènes dans la première moitié du Ve siècle av. J.-C.

Organisation de la ligue de Délos[modifier | modifier le wikicode]

Après la victoire de Salamine, Sparte se retire de la guerre contre les Perses. Athènes, qui a fourni l'effort le plus considérable, devient le chef de la coalition contre les Perses. L'alliance est permanente, car il a été décidé qu'elle durerait tant que les masses de fer jetées dans la mer Égée ne remontent à la surface.

Chaque cité membre de la ligue de Délos dispose d'une voix dans le conseil annuel réuni à Délos. Athènes y dispose d'une grande importance, car de nombreuses petites cités se placent sous sa protection et votent comme elle. De très nombreuses cités qui ne veulent pas fournir de navires ou de soldats peuvent contribuer en versant un tribut (le phoros) au trésor de la ligue. Dix Athéniens sont chargés de percevoir ce tribut et de régler les dettes contractées par la ligue.

Athènes domine la ligue de Délos[modifier | modifier le wikicode]

Ce sont les Athéniens qui président la ligue et dirigent ses opérations militaires. Si de nombreuses villes grecques d'Asie mineure adhèrent à la ligue après Salamine, il en est qui se révoltent devant les prétentions athéniennes. Naxos en 470 et Thassos en 465 sont brutalement ramenées dans la ligue par Cimon, le dirigeant principal d'Athènes. Il en sera de même en 446 pour l'Eubée et en 441 pour Samos. Des colonies peuplées de citoyens athéniens sont installées dans les territoires des cités alliées afin de contrôler la route maritime vitale pour Athènes qui mène aux détroits des Dardanelles et du Bosphore. Ces colonies surveillent également les cités grecques récalcitrantes. C'est ce qui se passe à Chalcis, et en Thrace pour surveiller la cité de Thassos.

En 454 av. J.-C., le trésor jusque-là conservé dans l'île de Délos est transféré à Athènes. Le conseil des cités n'est plus réuni, et les décisions sont prises directement par l'Ecclésia d'Athènes. Grâce à cet argent, Périclès pourra financer les travaux de reconstruction de l'Acropole d'Athènes, mais aussi verser une indemnité aux citoyens athéniens pour qu'ils assistent aux assemblées ou accomplissent leur charge annuelle de juges. Ce trésor sert aussi à l'entretien d'une flotte de 300 à 400 trières qui patrouillent dans la mer Égée, la crainte d'une intervention rapide d'Athènes maintient les cités dans l'obéissance.

Vers 449, Athènes impose à ses alliés l'interdiction d'émettre leur monnaie et les oblige à utiliser la monnaie athénienne; il en est de même pour le système des poids et mesures ; mesure qui par ailleurs favorise les transactions commerciales en unifiant les outils des négociants. Même les affaires judiciaires pouvant entraîner la mort des coupables sont centralisées à Athènes ; il en résulte de longs et coûteux déplacements des citoyens des autres cités, qui se plaignent d'ailleurs de la partialité des juges athéniens.

La domination d'Athènes, mal supportée, a cependant assuré un demi-siècle de paix dans la mer Égée. Athènes a ainsi pu servir de modèle et devenir « l'école de la Grèce ».

Hérodote - buste.jpg

Historiens grecs - HérodoteThucydide
Personnalités - SolonClisthèneThémistoclePériclèsAlcibiadeDémosthèneAlexandre le Grand
Grèce archaïque - Guerre de Troie
Grèce classique - Guerres médiquesGuerre du PéloponnèseCité d'AthènesLa démocratie athénienneSparteLigue de Délos
Grèce romaine et byzantine - Constantinople


Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la Grèce —  Tous les articles sur la Grèce, de l'antiquité à aujourd'hui.