Énée

« Énée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Énée et son fils Ascagne arrivent dans la région du Latium
Le soigneur Iapyx retire la pointe d'une flèche de la jambe d'Énée. Fresque de Pompéi.

Énée est un héros légendaire de l'Antiquité grecque mais aussi de l'Antiquité romaine. Il apparait dans l'Iliade d'Homère et est le héros principal de l'Énéide vaste poème écrit à la fin du Ie siècle av. J.-C. par le poète latin Virgile. Pour les Romains il est l'ancêtre de Rémus et Romulus. Jules César disait aussi qu'Énée et Ascagne étaient des ancêtres de sa famille.

Énée dans l'Iliade et l'Eneide[modifier | modifier le wikicode]

Énée est un héros troyen. Il est le fils d'[[Anchise] ] (un membre de la maison royale de Troie) et de la déesse Aphrodite (Vénus pour les Romains). Dans l'Iliade, on le voit combattre Achille, Diomède et Idoménée. Il est en particulier le protégé du dieu Poséidon qui le sauve lors de son combat contre Achille. Poséidon prédit même qu'Énée régnera un jour sur les Troyens après la disparition brutale des descendants du roi Priam.

Après la chute et la destruction de Troie, Énée parvient à s'enfuir avec son père et son fils Ascagne que les Romains nomment Iule. Un poème grec du IVe siècle av. J.-C., raconte ses aventures en mer Méditerranée et son arrivée en Italie. De nouvelles aventures sont rajoutées au cours des siècles, en particulier la rencontre entre Énée et Didon la reine de Carthage. À la fin du Ie siècle av. J.-C. le poète latin Virgile composa l'Énéide un immense poème qui regroupe toutes les légendes d'Énée afin de raconter les origines de Rome.

Ces récits permettent aux Latin de rattacher leur histoire à la prestigieuse histoire grecque.

Les aventures d'Énée[modifier | modifier le wikicode]

Énée s'enfuit, de Troie incendiée par les Grecs, avec son père sur les épaules et son fils (Ascagne, Lule pour les Romains). Il veut fonder une nouvelle Troie. Il parcourt la Méditerranée et, à cause d'une tempête, débarque à Carthage où il est accueilli par la reine Didon. Elle tombe amoureuse de lui et veut le retenir. Énée quitte finalement Carthage et la reine, désespérée, se tue sur un bûcher où elle maudit le peuple d'Enée. Énée arrive en Sicile. Il descend au royaume des morts où il retrouve son père et la reine Didon qui refusa de lui pardonner. Puis, alors qu'il ne lui reste plus que trois navires, Énée débarque en Italie, dans la région du Latium, là où la ville de Rome sera fondée plus tard. Le roi Latinus lui propose sa fille Lavinia en mariage mais celle-ci est déjà promise à Turnus, le roi des Rutules. Turnus s'allie avec les peuples voisins pour chasser Énée. Mais ce dernier mit fin à la guerre en tuant Turnus lors d'un combat singulier.

Dans l'Énéide, Virgile raconte l'arrivée d’Énée sur les bords du Tibre, la région où sera fondée la ville de [[Rome antique|Rome]par son descendant Romulus :

Il faudra d'abord déployer vos rames dans la mer (…) Alors [à Énée] apparut en personne le dieu du lieu, Tibérinus [Tibre] au beau cours.(…) « Rejeton d'une race divine, toi qui nous ramènes la ville de Troie, (…) ici tu trouveras une demeure sûre, des pénates sûrs ;(…) tu découvriras (…), une énorme truie, mère de trente petits ; toute blanche, elle sera étendue sur le sol, et pendus à ses mamelles, ses petits, eux aussi, seront blancs. [Ce sera l'endroit d'une ville, un havre sûr après les épreuves.]

Ensuite, lorsque auront passé trois fois dix années, Ascagne, [le fils d’Enée appelé aussi Juilis] fondera une ville, Albe au nom clair. (Virgile, l'Énéide, chant III et VIII.)

La durée du règne d'Énée n'est pas certaine. De sa femme Lavinia il aura un garçon posthume nommé Silvius. Selon Virgile, Énée régna trois ans (Énéide I, 265). Selon l'historien romain Tite-Live, il est tué au combat trois ans après son débarquement en Italie. Une autre version raconte qu'il a disparu en glissant au cours d'un sacrifice sur les eaux du fleuve Numicus. Son corps n'ayant été retrouvé.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.