Théâtre romain

« Théâtre romain » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Théâtre latin)
Aller à : navigation, rechercher
Théâtre romain de Sabratha, en Libye

Un théâtre romain est un édifice public antique où étaient données des représentations de pièces du théâtre latin, durant l'époque romaine.

Historique[modifier]

Le premier théâtre romain permanent construit en maçonnerie ne date que du Ier siècle avant J.-C.(-55) : c'est le théâtre de Pompée, situé à Rome, sur le Champ de Mars. Il a entièrement disparu. Mais il reste un grand nombre de théâtres romains, dans la capitale et dans la plupart des cités des provinces romaines. Le plus grand théâtre romain couvert était celui de Marcellus qui pouvait accueillir plus de 2000 personnes.

Architecture[modifier]

Théâtre romain de Bosra, en Syrie : 1. Mur de scène (scaenae frons) ; 2. Colonnade (porticus post scaenam) ; 3. Scène (pulpitum) ; 4. Avant-scène (proscaenium) ; 5. Orchestra ; 6. Gradins (cavea) ; 7. Entrée principale (aditus maximus) ; 8. Accès aux gradins (vomitoria).

L'architecture du théâtre romain est inspirée de celle du théâtre grec, mais à la différence de celui-ci, il comporte un mur de scène orné de colonnes, figurant symboliquement une sorte de palais.

Les gradins (cavea) sont disposés en demi-cercle (hémicycle) sur une structure de maçonnerie (pierre, brique, mortier de chaux) à voûtes multiples, le tout assujetti par des crampons de fer scellés au plomb. On y accédait par des entrées et escaliers qui menaient directement aux secteurs des places assignées à chacun par un tesson de poterie comportant des indications de travée et rangée, exactement comme nos billets de théâtre actuels.

Les acteurs disposaient d'une large scène, au pied de l'immense mur (mur de scène) aux nombreuses colonnes décoratives, très souvent disposées sur trois étages.

L'orchestra, au pied de la scène, est en demi-cercle dans tous les théâtres romains, alors que, dans les théâtres grecs classiques, elle prend souvent, mais pas toujours, la forme d'un cercle complet. Cet espace pouvait accueillir des musiciens, des danseurs, et même des sièges d'honneur destinés aux personnages importants.

Le mur extérieur, en pierre de taille, est très souvent décoré d'arcades et de colonnes disposées en hémicycle.

Les représentations théâtrales[modifier]

Mosaïque romaine de Sousse (Tunisie) ¨: acteurs et masques du théâtre latin (musée de Sousse)

Tout le monde pouvait assister aux représentations, qui étaient gratuites. Ce sont de riches magistrats qui finançaient les représentations dans le but de se rendre populaires. Les acteurs de théâtre étaient des esclaves ou des affranchis. Seuls les hommes pouvaient jouer au théâtre. Ce métier était jugé dégradant pour les citoyens.

Les Romains allaient au théâtre pour se cultiver, se distraire, et aussi pour faire des rencontres. À l'origine, les ludi scaenici (jeux scéniques) ont été créés pour apaiser la colère des dieux lors de fêtes religieuses, mais la fonction du théâtre a changé : il est devenu peu à peu une distraction.

En ce qui concerne les costumes, les acteurs portaient des perruques suivant le rôle qu'ils interprétaient: -le veillard portait généralement une perruque de cheveux blancs; -l'esclave avait des cheveux roux; -le jeune homme, lui, des cheveux blonds. Ils portaient des masques aux expressions très caricaturales. Ils étaient vêtus de longues robes flottantes et de hautes chaussures(=cothurnes) lors des tragédies et de chaussures plates(=soccus) lors des comédies.

Le théâtre latin[modifier]

Le théâtre romain désigne un lieu de spectacles, tandis que le théâtre latin concerne la littérature.

Le théâtre latin (c'est-à-dire écrit en langue latine) se répartit, comme le théâtre grec classique, en comédies et tragédies. Mais seules des comédies sont parvenues jusqu'à nous dans leur intégralité.

Certains types de spectacles comiques sont d'origine proprement italiques, comme l’atellane (courte farce), la pantomime (spectacle typiquement latin) et la fabula (comédie).

Les premières pièces ont été créées à partir du IIIe siècle avant J-C.Elles se déroulaient dans un théâtre d'environ 5 000 places. Pendant les pièces, les acteurs se plaçaient sur une scène surélevée. Les spectateurs étaient placés selon leurs catégories sociales: Les personnes aisées aux premiers rangs et les pauvres en haut, ...

Les deux auteurs de théâtre (dramaturges) qui dominent la littérature latine sont Plaute (-254 - -184), dont les comédies sont écrites sur un ton familier, pour le goût populaire, et Térence (-190 - -159), dont le comique est nettement plus fin et inspiré du style grec.

Certaines pièces du théâtre latin ont eu une descendance dans les littératures modernes européennes. Molière lui-même s'est inspiré à plusieurs reprises des comédies des deux grands auteurs latins : à Plaute, il a emprunté les thèmes de L'Avare et d'Amphitryon, tandis que Les Fourberies de Scapin trouvent leur source dans une pièce de Térence.

Il ne reste que quelques fragments des tragédies latines, qui ne nous sont donc pas connues. Le théâtre latin est en grande partie hérité du théâtre grec,car les premières pièces romaines copient les pièces grecques.

Ne pas confondre ![modifier]

Il ne faut pas confondre un théâtre romain, où étaient données des représentations théâtrales (pièces de théâtre), avec :


Portail Rome antique - Histoire romaine, langues et civilisations italiques
Portail de la littérature- Les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées