Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Colonne Trajane

« Colonne Trajane » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Colonne Trajane, à Rome.

La colonne Trajane est un monument de l'Antiquité romaine situé à Rome, sur le forum de Trajan.

Elle a été érigée de 107 à 113 par l'empereur Trajan (96-117), pour immortaliser ses campagnes contre les Daces (peuple habitant la Dacie, l'actuelle Roumanie) entre 101 et 107.

Denier romain en argent à l'effigie de l'empereur Trajan (règne de 98-117). Date : 114. * IMP TRAIANO AVG GER DAC P M TR P COS VI P P. Buste de Trajan lauré et drapé, profil droit. * S P Q R OPTIMO PRINCIPI. Vue de la colonne Trajane montrant la statue de l'empereur au sommet et deux aigles à la base.
Les troupes romaines traversent le Danube sur un pont de bateaux. Bas-relief de la frise de la Colonne Trajane.

Structure[modifier]

La colonne est en marbre blanc de Luni, qu'on appelle aujourd'hui marbre de Carrare. Son fût est fait de 18 tambours de 3,70 m de diamètre, pesant chacun environ 40 tonnes, évidés de manière à former un escalier en colimaçon de 186 marches, éclairé par 43 minuscules fenêtres. La hauteur du fût est de 100 pieds romains, soit 29,7 m. Avec le piédestal et le couronnement, la colonne atteint une hauteur de 40,5 m.

La grande frise[modifier]

Le fût est décoré d'une frise de bas-reliefs de 200 m de long, semblable à un immense rouleau de papyrus qui se développe en 23 spires jusqu'au sommet.

La frise représente en tout 184 scènes montrant les différents épisodes de la conquête de la Dacie, montrant l'empereur menant ses troupes, donnant des conseils, toujours glorifié : Trajan est représenté 59 fois. On y voit diverses batailles, mais aussi des mouvements de troupes, des travaux de fortifications, des sacrifices, des ambassades et des soumissions. Les différents épisodes sont mis en scène avec des décors de rochers, arbres, bâtiments qui semblent bien se référer à des événements réellement vécus. Le récit se termine par la reddition des Daces, boucliers à terre et bras tendus, implorant la clémence de l'empereur assis, entouré de ses officiers.

Une scène bien connue est celle (au bas de la colonne) où le dieu Danube barbu émerge de son lit et invite les Romains à passer. On y voit mille détails sur l'équipement des armées, la vie quotidienne des peuples conquis ou les ponts jetés sur les différents cours d'eau.

Les bas-reliefs sont parvenus jusqu'à nous en excellent état. Il est possible que l'ensemble du monument ait été, à l'origine, coloré. Les armes, les divers instruments étaient rehaussés d'insertions de bronze.

Le piédestal est lui aussi décoré de bas-reliefs représentant des armes.

La statue[modifier]

À l'origine, la colonne était couronnée d'une statue en bronze de Trajan, qui a disparu au cours du Moyen Âge, mais nous est connue par les monnaies : l'empereur y est représenté en pleine action, une lance à la main.

C'est finalement une statue de bronze de saint Pierre qui a été mise en place en 1588 par le pape Sixte Quint, dans le cadre de son plan d'embellissement et de christianisation des monuments de la Ville.

Postérité[modifier]

La colonne Trajane a été imitée à Rome même, avec la colonne de Marc Aurèle, aujourd'hui encore dressée sur le Champ-de-Mars (176), et plus tard à Constantinople avec les colonnes de Théodose et d'Arcadius.

Elle a aussi servi de modèle pour des monuments plus récents célébrant la gloire d’autres monarques, comme la colonne Vendôme, à Paris, dédiée à l'empereur Napoléon Ier, qui reprend le principe du bas-relief en spirale, mais sous la forme de plaques de bronze revêtant un noyau de maçonnerie.

Liens[modifier]



Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Colonne Trajane de Wikipédia.
Portail Rome antique - Histoire romaine, langues et civilisations italiques.

41°53′45″N 12°29′03″E / 41.89583, 12.48417