la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Noël

« Noël » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un sapin de Noël

Noël est une fête religieuse chrétienne célébrant chaque année la naissance de Jésus, commémorée par des messes spéciales, des échanges de cadeaux et de vœux.

La date du 25 décembre coïncide avec des fêtes plus anciennes liées au solstice d'hiver. Noël est aussi fêté par un grand nombre de personnes non chrétiennes.

En dehors des aspects religieux, la façon la plus courante de fêter Noël consiste à se rassembler en famille ou avec des amis, à organiser une veillée autour d'un feu de bois, à mettre un arbre de Noël décoré dans la maison et à échanger des cadeaux. Noël est un jour fériéPrécision dans de nombreux pays de tradition chrétienne.

Les fêtes antérieures au Noël chrétien[modifier]

Bien avant l'apparition du christianisme, l'époque du solstice d'hiver était déjà une période charnière de l'année : à partir du solstice, la durée du jour commence à rallonger.

Les peuples préhistoriques adoraient la lumière et ils avaient construit des temples qui aidaient à comprendre l'arrivée des saisons. Dans le temple de Newgrange en Irlande, la lumière du soleil ne rentre que le jour du solstice d'hiver. Les Celtes faisaient de grands feux aux solstices pour lutter contre les ténèbres. Ils avaient très peur de ces périodes sombres durant lesquelles le jour durait moins longtemps, mais en même temps, ils savaient que le soleil allait réchauffer le sol et les plantes. Chez les Celtes, l'épicéa était un symbole de Naissance.

Chez les Vikings, un homme habillé d'une grande cape censé représenter Odin, le dieu scandinave souverain des divinités nordiques, visitait les maisons afin de demander si tout allait bien et d'offrir des friandises aux enfants sages.

Les Romains fêtaient les Saturnales : d'abord du 17 au 21 décembre, puis plus tard du 17 au 24 décembre, les hommes et les femmes portaient des guirlandes autour du cou et s'offraient toutes sortes de cadeaux. Quand Jules César créa le calendrier julien, le solstice d'hiver fut fixé au 25 décembre et devint au IIIe siècle la fête du « soleil invaincu » célébrant Mithra, une des divinités solaires représentée par un enfant nouveau-né.

La fête juive de Hanoukka, qui commémore la réouverture du Temple de Jérusalem, est également fixée au voisinage du solstice d'hiver, le 25 du neuvième mois lunaire, nommé « Kislev ».

La célébration de la naissance de Jésus[modifier]

120px-Weihnachtskrippe.jpg

Le jour[modifier]

Pour les chrétiens, Noël commémore la naissance de Jésus qui selon la tradition serait né à Bethléem le 25 décembre de l'an 1 av. J.-C.

En fait, nul ne connaît la date à laquelle est né Jésus. Il serait, d'après les démonstrations de plusieurs historiens, né entre l'an -4 et -6. Cette date d'anniversaire a été fixée arbitrairement au 25 décembre par un pape pour transformer les fêtes populaires et païennes célébrées autour du solstice d'hiver en fête chrétienne.

NB : selon le calendrier religieux, Noël est toujours fêté le 25 décembre. Dans les pays de tradition catholique ou protestante, le calendrier religieux est le même que le calendrier officiel (calendrier grégorien). Mais dans les pays de tradition orthodoxe, le calendrier religieux est resté fidèle à l'ancien calendrier julien, qui retarde de plus en plus, d'un jour par siècle, à peu près. Pour le XXIe siècle, Noël sera donc fêté le 7 janvier du calendrier officiel dans ces pays.

L'Avent[modifier]

L'Avent est la période de quatre semaines qui précède Noël. Traditionnellement, les chrétiens allument une bougie le premier dimanche, puis une de plus chaque dimanche suivant, symboles de la lumière qui va renaître le soir de Noël.

De cette période est née la tradition du calendrier de l'Avent : cette tradition germanique est née pour faire patienter les enfants. À l'origine, on remettait une image pieuse chaque matin aux enfants, comportant une phrase de l'Évangile ou une incitation à faire une bonne action. Plus tard les biscuits puis les chocolats remplacèrent les images.

Le calendrier a souvent la forme d'une planche cartonnée dans laquelle sont prédécoupées 24 fenêtres qu'on ouvre progressivement, une par jour. On peut alors y lire la phrase de l'Évangile ou y prendre la confiserie qu'elle contient. Depuis quelques années, surtout en Allemagne, on y trouve des petits jouets. Certains calendriers, plus proches de l'idée originelle, n'ont pas systématiquement 24 jours, mais un nombre de jours variant entre 22 et 28 selon le jour où tombe Noël (dont dépend la durée de l'Avent).

La crèche[modifier]

Les chrétiens installent souvent une crèche qui représente la naissance de Jésus telle qu'elle est imaginée par la légende : sur une table, ou à même le sol, on bâtit une étable miniature dans laquelle on dispose des personnages (en terre cuite souvent) représentant Marie et Joseph, les parents de Jésus, et les bergers réunis autour du nouveau-né.

En France, on connait surtout la crèche provençale faite de santons de Provence. Il s'agit de petits personnages en argile peints, qui représentent les personnages habituels d'une crèche (Jésus, ses parents, les bergers, les rois mages) et des personnages d'un village provençal habillés à la mode provençale au XIX° siècle. Il raconte comment chaque personnage, avec son métier et son histoire, va à la crèche. Par exemple, le vieux et la vieille s'appellent Grasset et Grassetto, sont assis sur un banc et se disputent gentiment en allant à la crèche. La Pastorale Provençale, une pièce de théâtre sur la Nativité, met en scène ces personnages de la crèche provençale et donne à celle-ci une vraie poésie.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Crèche de Noël.

La messe de minuit[modifier]

La messe de minuit est la messe du 24 décembre au soir, au cours de laquelle on célèbre cette naissance. Traditionnellement elle commençait à minuit ; aujourd'hui elle a lieu de plus en plus souvent en début de soirée.

La fête familiale[modifier]

De nos jours, les festivités liées à Noël prennent progressivement un caractère profanePrécision et familial et sont de plus en plus déconnectées de l'interprétation religieuse. Noël redevient donc, pour certains, une fête païenne où, généralement, des membres d'une même famille se retrouvent et s'échangent des cadeaux entre eux selon un rituel assez universel.

Les décorations de Noël, aussi bien à l'intérieur des habitations que dans les rues, donnent un air de fête. Elles sont souvent lumineuses pour pouvoir être allumées dès la nuit tombée.

L'arbre de Noël, toujours présent à l'intérieur des habitations, est chargé de décorer et de regrouper les cadeaux de Noël dans les familles. Le premier arbre de Noël serait apparu en Alsace en 1521. En fait la tradition d'un arbre décoré est beaucoup plus ancienne puisque les Celtes décoraient déjà un arbre, symbole de vie au moment du solstice d'hiver. Les Scandinaves faisaient de même pour la fête de Jul, qui avait lieu à peu près à la même date que Noël. L'installation de cet arbre sera d'ailleurs considéré comme une pratique païenne jusqu'au milieu du XXe siècle par l'Église catholique.

Le réveillon de Noël est le repas festif de la veillée de Noël, il comporte selon les pays des spécialités traditionnelles différentes, mais le plat principal est le plus souvent une oie ou une dinde farcie.

Pour les desserts, chaque pays ou chaque région a sa spécialité :

  • En France, il s'agit souvent d'une bûche de Noël, un dessert en forme de petite bûche ; souvent c'est un gâteau roulé recouvert de crème au chocolat, parfois il s'agit d'une glace. Cette bûche rappelle la tradition ancienne de mettre dans le feu une grosse bûche au début de la veillée ; cette bûche avait été choisie pour sa taille et sa qualité car elle devait brûler pendant toute la veillée. En Provence, la tradition est de terminer le repas par treize desserts différents.
  • En Grande-Bretagne, le Christmas pudding est préparé plusieurs semaines à l'avance et servi flambé.

Les cadeaux[modifier]

Le visage du légendaire Père Noël.

Les cadeaux de Noël sont les présents que l'on échange le jour de Noël avec les personnes réunies sous le même toit, et dans les jours qui suivent avec la famille et les amis proches. Ces cadeaux sont bien emballés dans des papiers aux motifs colorés. Ils sont ouverts le matin de Noël, ou parfois à la fin de la veillée de Noël. Pour les enfants, ces cadeaux sont essentiellement des jouets, et Noël est la période où les marchands de jouets réalisent l'essentiel de leurs ventes.

Des légendes sont utilisées pour faire rêver les enfants sur l'origine de ces cadeaux. Autrefois, en France, on disait que c'était l'enfant Jésus qui les apportait. En Italie, la sorcière Befana apportait des cadeaux et des bonbons aux enfants sages, mais des morceaux de charbon aux moins sages. Dans certaines régions saint Nicolas est accompagné du Père Fouettard, qui est lui chargé de punir les moins sages.

L'image la plus courante de nos jours est celle du père Noël. Selon la légende, c'est un vieux monsieur (certains disent que c'est un elfe) qui fait le tour du monde à bord d'un traîneau tiré par des rennes, la nuit du 24 au 25 décembre (la nuit de Noël). Il se glisse par les cheminées pour apporter aux enfants du monde entier des cadeaux qu'il transporte dans sa hotte. Il porte un grand manteau rouge (autrefois, parfois vert), et une grande barbe blanche.

Chants de Noël[modifier]


Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...