la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Temple de Jérusalem

« Temple de Jérusalem » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'esplanade du Temple, vue du sud-est.

Le Temple de Jérusalem est, selon la Bible, le bâtiment religieux construit par les Israélites pour abriter l'Arche d'alliance. Il fut détruit et reconstruit plusieurs fois.

D'après la Bible, le roi David fut averti divinement que la construction du Temple serait à la charge de sa descendance. C'est son fils Salomon qui entreprend les travaux. Hiram, roi de Tyr, en est l'architecte.

Deux grands monuments islamiques, la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher, s'élèvent sur l'esplanade de l'ancien temple de Jérusalem entièrement disparu.

Les temples successifs[modifier]

Temple de Salomon[modifier]

Dessin de reconstitution du temple de Salomon
Plan du temple de Salomon d'après les données de la Bible
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Temple de Salomon.

Les Hébreux pendant longtemps ont eu plusieurs temples (en particulier dans la partie nord du territoire qu'il peuplait), et de nombreux lieux de cultes ruraux. Le Temple de Jérusalem devient le seul temple du culte de Yahvé à la fin du VIIIe siècle av. J.-C., après la disparition du royaume d'Israël (regroupant les Hébreux du nord).

Le Premier Temple ou Temple de Salomon a été construit, d'après la Bible, par le roi Salomon, au Xe siècle av. J.-C.. Il a été entièrement détruit par le roi babylonien Nabuchodonosor II en -587 lorsqu'il s'empare de Jérusalem.

Description[modifier]

D'après les données de la Bible, qui permettent une reconstitution, le plan du Temple rappelle, mais avec une taille réduite, celui des temples égyptiens

Extérieur[modifier]

Devant le Temple se trouvait un vaste bassin de bronze soutenu par des animaux ressemblant à des bœufs. Ce bassin, la Mer d'airain, était destiné à la purifications des prêtres (les lévites). Pour honorer Yahvé (Dieu), les fidèles apportaient des présents (végétaux et animaux). Ces offrandes, après avoir été purifiées grâce à l'eau contenue dans des bassins de bronze, étaient brûlées (holocaustes) par les prêtres sur l'autel construit devant le Temple.

Intérieur[modifier]

L'entrée du Temple était encadrée par deux colonnes de bronze. Pour pénétrer dans le Temple on franchissait un vestibule (ulaw) puis on entrait dans la grande salle ou Saint (Hekkal). Là se trouvait un autel pour les offrandes non brûlées. On y voyait aussi dix chandeliers en or (ménorahs).

Enfin venait le Saint des Saints, salle où seul le grand prêtre entrait une fois par an. Là se trouvait l’Arche d'alliance, installée sur deux longs brancards. À l'intérieur de l'Arche, on avait placé les deux tables de la Loi. L'Arche était encadrée par les ailes de deux chérubins (anges à tête d'enfant). Les parois du Saint des Saints étaient construites en planches de cèdre.

Les murs intérieurs et extérieurs étaient ornés de sculptures représentant des chérubins, des palmes et des fleurs entrouvertes. Le sol était plaqué d'or.

Second Temple et temple d'Hérode[modifier]

Le Second Temple fut construit au retour de la captivité des Juifs à Babylone, vers -536. Il fut terminé en -515.

Le Temple d'Hérode est une extension massive du Second Temple. Elle fut commencée par Hérode Ier le Grand vers -19. Ce Temple fut détruit par l'empereur romain Titus en 70. Il n'en reste aujourd'hui que les murs de soutènement de l'esplanade et les restes des arches qui permettaient d'y accéder.

Mur des Lamentations[modifier]

Le Mur occidental dit Mur des Lamentations constitue une partie du mur de soutènement ouest. Le terme usuel de « Mur des Lamentations » fait allusion aux pèlerins venant y pleurer la destruction du Temple et l'exil du peuple juif. Ce mur est effectivement le mur ouest du Temple détruit par les armées de Titus en l'an 70.

Jérusalem : Mur des Lamentations et Dôme du Rocher

Monuments islamiques[modifier]

Selon le Coran, la construction du Temple fut commencée par le prophète Daoud, nom arabisé de David et terminée par son fils Souleymane nom arabisé de Salomon.

La mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher sont les deux grands monuments islamiques qui s'élèvent sur l'esplanade de l'ancien temple. Selon la tradition musulmane c'est de ce rocher de Jérusalem que Mahomet a entrepris son ascension nocturne dans les cieux.

Dôme du Rocher[modifier]

Le Dôme du Rocher, couvert d'une coupole dorée, a été construit en l'an 72 de l'hégire, c’est-à-dire 692 de l'ère chrétienne, sous le règne d'Abd al-Malik.

Mosquée Al-Aqsa[modifier]

La mosquée Al-Aqsa (« la lointaine ») est l'un des principaux lieux saints de l'islam, après la mosquée de La Mecque et celle de Médine. Elle a été construite une première fois vers 680, puis agrandie à plusieurs reprises. Les bâtiments actuels datent de 1218.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Mosquée Al-Aqsa.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Temple de Jérusalem de Wikipédia.
(1er octobre 2010)


Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...

31° 46′ 40″ N 35° 14′ 08″ E / 31.77765, 35.23547