la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Pâques

« Pâques » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Pâques est la fête la plus importante du christianisme : elle célèbre la résurrection de Jésus.

Le nom de Pâques est au pluriel : en effet c'est d'une part, la plus importante pour les chrétiens, la célébration de la mort et de la résurrection de Jésus de Nazareth. Elle fait également référence à la Pâque juive, pendant laquelle se seraient passés ces évènements.

Les évènements de la semaine pascale[modifier]

Pâques est précédée des quarante jours du carême. Les célébrations commencent la semaine précédant Pâques.

Pendant toute une semaine, les chrétiens célèbrent par des messes spéciales les derniers jours de la vie de Jésus, telle qu'elle est racontée dans les évangiles. Les catholiques appellent cette semaine la Semaine sainte, et les orthodoxes la Grande Semaine.

L'entrée à Jérusalem[modifier]

Le Jour des rameaux, l'entrée de Jésus dans Jérusalem

Selon les récits des évangiles, Jésus se rend à Jérusalem pour la fête de la Pâque juive ou Pessa'h, bien qu'il risque d'y être arrêté par les Romains. Pessa'h est en effet un jour de pèlerinage, où les juifs de cette époque se rendent au Temple de Jérusalem. Il est accueilli avec enthousiasme par le peuple, qui dépose des branches sous les pas de l'âne qui lui sert de monture.

Les chrétiens commémorent cela une semaine avant Pâques : c'est le dimanche des Rameaux ; ils ramènent de l'église des branches qui seront conservées dans les maisons jusqu'à l'année suivante. En France, ce sont généralement des branches de buis.

La Cène[modifier]

La Cène, le dernier repas de Jésus et de ses disciples

La Cène est le dernier repas que Jésus prend avec ses disciples, pour célébrer la Pâque juive.

Selon les chrétiens, il y crée le rituel de l'eucharistie, c'est-à-dire le partage du pain et du vin qui se retrouvent jusqu'à nos jours dans la messe chrétienne. La Cène est commémorée le jeudi de la semaine pascale, nommé Jeudi saint.

C'est à la fin de ce repas que l'un des disciples de Jésus, Judas, le livre aux Romains, en échange d'argent. Jésus est arrêté dans la nuit. Judas prendra conscience du mal qu'il a fait et se suicidera par la suite.

La crucifixion[modifier]

Les récits des évangiles sont assez contradictoires sur le déroulement du procès et de l'exécution de Jésus.

Il aurait été jugé à la suite par un tribunal religieux juif, puis par Ponce Pilate, préfet romain qui le condamne à mort pour rébellion contre l'autorité de l'Empire romain.

Il subit le supplice de la crucifixion, et meurt avant la nuit.

Le récit de ces évènements depuis le procès jusqu'à la mort de Jésus est appelé par les chrétiens la Passion. Elle est commémorée par eux le Vendredi saint.

La résurrection[modifier]

Jésus montre ses plaies à Thomas (tableau de Rembrant)

Selon les évangiles, le surlendemain de sa mort, Jésus apparait à ses amis : d'abord seulement à Marie-Madeleine, puis à deux autres disciples, puis à beaucoup d'autres. Ses amis peuvent le voir, l'entendre, ils le reconnaissent.

Pour les chrétiens, la foi en la résurrection de Jésus trois jours plus tard est très importante parce que cela veut dire que Jésus a vaincu la mort, il a été plus fort qu'elle ; et donc que ce qu'il a dit quand il était sur terre était vrai, il est le Messie. Cela montre aussi que Jésus est bien Dieu, et qu'il a offert sa vie pour que tout le monde puisse être sauvé, c'est-à-dire aller au Paradis.

Pâques pour les catholiques[modifier]

La résurrection de Jésus racontée dans les Évangiles et les Actes des Apôtres est le fondement, la base, de la foi catholique.

Selon ces textes, Jésus, après avoir été crucifié, complètement humilié, est mis au tombeau. Tous ses amis, les apôtres, sont alors désespérés : l'homme en lequel ils avaient mis toute leur confiance, qu'ils considéraient comme un messie, un sauveur, vient de mourir de la mort la plus cruelle, sur une croix, après avoir porté lui-même la croix sur laquelle il sera supplicié.

Cette humiliation et ces souffrances subies par l'incarnation de leur Dieu ont une grande importance pour les catholiques ; elles sont commémorées dans le Chemin de Croix. Ce chemin comporte douze stations (étapes) qui sont illustrées dans les églises, dans les vitraux ou dans des peintures. Les fidèles en font le tour lors de la messe de Pâques.

La date de Pâques[modifier]

La date de Pâques était à l'origine celle de la Pâques juive. Elle est pour cette raison à une date variable : elle suit en partie le calendrier juif qui ne dépend pas uniquement du cycle solaire, mais aussi de celui de la lune. Depuis le concile de Nicée (en 325), cette date a été fixée au premier dimanche suivant la première lune de printemps. La date de Pâques se détermine ainsi :

  • Il faut avoir passé l'équinoxe de Printemps. C'est à dire avoir passé le 20 ou le 21 mars.
  • Il faut que la première Pleine Lune du Printemps arrive. Si la Lune est en position de dernier quartier le jour du Printemps par exemple, alors Pâques arrivera tardivement.
  • Il faut qu'il soit dimanche.
La date de Pâques dans l'Église catholique
  • 1990 : 15 avril.
  • 1991 : 31 mars.
  • 1992 : 19 avril.
  • 1993 : 11 avril.
  • 1994 : 3 avril.
  • 1995 : 16 avril.
  • 1996 : 7 avril.
  • 1997 : 30 mars.
  • 1998 : 12 avril.
  • 1999 : 4 avril.
  • 2000 : 23 avril.
  • 2001 : 15 avril.
  • 2002 : 31 mars.
  • 2003 : 20 avril.
  • 2004 : 11 avril.
  • 2005 : 27 mars.
  • 2006 : 16 avril.
  • 2007 : 8 avril.
  • 2008 : 23 mars.
  • 2009 : 12 avril.
  • 2010 : 4 avril.
  • 2011 : 24 avril.
  • 2012 : 8 avril.
  • 2013 : 31 mars.
  • 2014 : 20 avril.
  • 2015 : 5 avril.
  • 2016 : 27 mars.
  • 2017 : 16 avril.
  • 2018 : 1 avril.
  • 2019 : 21 avril.
  • 2020 : 12 avril.
  • 2021 : 4 avril.
  • 2022 : 17 avril.
  • 2023 : 9 avril.
  • 2024 : 31 mars.
  • 2025 : 20 avril.
  • 2026 : 5 avril.
  • 2027 : 28 mars.
  • 2028 : 16 avril.
  • 2029 : 1 avril.

Traditions concernant Pâques[modifier]

Dans la tradition catholique, les cloches des églises ne sonnent pas à partir du Jeudi saint jusqu'au jour de Pâques, en signe de deuil. On raconte parfois aux enfants que les cloches se sont envolées jusqu'à Rome puis vont en revenir pour rapporter des œufs en chocolat. Dans certaines régions (germaniques notamment, par exemple, en Alsace), c'est le lapin ou le lièvre de pâques qui se charge de cette besogne.


Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...